Opel Insignia OPC 2011 en boite automatique à 6 rapports

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

 

OPEL Insignia OPC 2011

 

La version à hautes performances de l’Opel Insignia, OPC, est désormais livrable équipée d’une boîte automatique à 6 rapports.


Ci-joint le communiqué de presse relatif à l’introduction sur le marché belge de cette nouvelle variante de l’Insignia.


 

OPEL Insignia OPC 2011

 

Tarif de l’Opel à motorisation 239 kW/325ch : à partir de 46.550 euros

Le haut de gamme Opel, l’Insignia OPC délivrant 239 kW/325 ch, est désormais également disponible avec une boîte automatique six vitesses.

Le modèle à hautes performances et transmission intégrale offre un comportement dynamique particulièrement gratifiant et une tenue de route exceptionnelle, tout en présentant un excellent rapport qualité-prix.

Les tarifs en Belgique pour cette nouvelle version équipée d’une boite automatique débutent à 46.550 euros pour la quatre portes (berline cinq portes 46.950 euros ; Sports Tourer 47.650 euros, TVA comprise).

Le boîtier de gestion adaptative de la boîte de vitesses est interconnecté à la mécatronique du système châssis FlexRide, qui adapte les lois d’amortissement et d’autres paramètres en fonction des préférences du conducteur.

Le conducteur d’une OPC se voit offrir le choix entre un mode normal, sélectionné par défaut, qui offre un compromis idéal pour la conduite de tous les jours, ou un mode Sport spécial, avec lequel les raideurs de suspension sont augmentées pour réduire les mouvements de la caisse et donner un comportement plus réactif.

Avec le mode OPC, la direction devient plus directe, l’accélérateur est plus sensible et le châssis est en mode hautes performances. Pour ajouter à l’ambiance sportive, tous les cadrans s’illuminent en rouge.

Les paramètres des changements de rapports de la boîte automatique de l’OPC sont aussi modifiés, pour laisser mieux s’exprimer le moteur et s’adapter aux situations rencontrées en modes normal et Sport.

Le mode OPC est axé sur une sportivité sans compromis :

les changements de vitesse s’opèrent au régime maximal lors des fortes accélérations, et les rétrogradages se font de manière très dynamique lors des freinages appuyés, par exemple avant d’aborder un virage.

Les performances, les consommations et les valeurs de rejets de la nouvelle version à boite automatique sont pratiquement identiques à celles de la version manuelle.

Les versions Insignia OPC à boîte automatique couvrent le zéro à 100 km/h entre 6,3 et 6,6 secondes, selon que l’on a affaire aux berlines ou au Sports Tourer, et la vitesse maximale (limitée) pour toutes les versions est de 250 km/h.

La consommation et les émissions de CO2 en cycle mixte avec la nouvelle boîte sont de 10,7 l/100 km et 251 g/km (4 et 5 portes) et 11,0 l/100 km et 259 g/km (Sports Tourer).

Comme c’est la règle pour tous les modèles OPC, cette nouvelle version a subi toute une série d’essais spécifiques de 10.000 kilomètres sur la boucle nord du Nürburgring, pour affiner les réglages de suspension.

10.000 kilomètres accomplis à grande vitesse sur la Nordschleife correspondent à un coefficient de fatigue de 18 fois sur un véhicule :

ils représentent environ 180.000 kilomètres de roulage sur des routes normales.

« Nos clients nous ont souvent réclamé une version à boîte automatique, » explique Michael F. Meyer, Directeur marketing produit chez Adam Opel GmbH.

« C’est pourquoi nous avons répondu à cette demande. Nous avons enrichi notre offre de transmissions disponibles sur l’Insignia OPC avec cette alternative – et nous l’offrons à un prix intéressant. »

L’accueil des médias et des amateurs d’automobiles est unanime.

A l’automne 2010, l’Opel Insignia OPC Sports Tourer a remporté pour la seconde fois consécutive le prix de la Meilleure sportive de l’Année, décerné par Auto Bild SportsCars, une publication du groupe de magazines automobiles allemands Auto Bild.

Environ 68.000 lecteurs avaient à choisir parmi plus de 170 véhicules pour élire leur modèle favori. Le Sports Tourer a dominé la catégorie des breaks, reléguant ses concurrents allemands de haut de gamme en seconde place ou plus bas dans le classement.

 

OPEL Insignia OPC 2011