Opel en forme : la part de marché la plus élevée en Europe depuis juin 2011

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

La filiale allemande de la GM, Opel, ne parvient pas à quitter la zone des chiffres rouges.  Cependant, tout ne semble pas si morose à Rüsselsheim, du moins, si on en croit les chiffres avancés par le constructeur lui-même, et si on considère les parts de marché en pourcentage.


Les responsables des relations publiques du constructeur allemand viennent de dévoiler qu’Opel détient sa plus haute part du marché européen (en dépression profonde, il est vrai), depuis juin 2011.


Ci après le communiqué de presse de la maison Opel.


Opel Mokka 2014

Augmentation considérable des commandes enregistrées au premier trimestre


Volume de commandes élevée pour le Mokka, l’Adam et la nouvelle Insignia

L’offensive produits d’Opel remporte un énorme succès auprès de la clientèle européenne. En mars 2014, la marque a atteint 6,7% du marché global en Europe, sa part de marché la plus élevée depuis juin 2011. Selon les chiffres provisoires, les immatriculations de véhicules neufs ont progressé pour atteindre 133.700 unités, soit une augmentation de plus de 9,3% par rapport au mois de mars de l’an dernier. Au cours des trois premiers mois de cette année, les immatriculations Opel/Vauxhall ont bondi de plus de 12.700 unités pour atteindre quelque 271.000 véhicules.

« De nombreux marchés européens reviennent enfin à la croissance. C’est un signal positif qu’Opel/Vauxhall progresse en parts de marché dans ce contexte. La constance de notre croissance se reflète aussi dans nos carnets de commandes actuels : fin mars, nous avions déjà enregistré environ 20.000 commandes de plus qu’au premier trimestre 2013, » explique Peter Christian Küspert, membre du Directoire en charge des Ventes. « La meilleure vente aujourd’hui au sein de nos nouveaux modèles est le Mokka, qui compte environ 215.000 commandes. Nous sommes également très satisfaits du succès de l’Adam, notre citadine lifestyle, qui a enregistré 80.000 commandes, et nous avons déjà reçu plus de 85.000 commandes pour notre produit phare, la nouvelle Insignia. »

Ce succès repose sur une assise solide, formée de nombreux pays. En mars et sur la totalité du premier trimestre, Opel/Vauxhall a progressé en parts de marché dans dix pays européens. Opel a surtout eu du succès sur son marché domestique, en Allemagne. Avec un taux de pénétration de 7,1% du marché global en mars, le constructeur a gagné 0,3 point par rapport au mois de mars de l’an dernier. Sur le premier trimestre, la part de marché s’est établie à 6,7%, soit 0,2 point de mieux qu’au premier trimestre de l’exercice précédent. Le Mokka tout comme le Meriva se sont classés numéro deux de leur segment au premier trimestre 2014. Sur le marché le plus important en volume, la Grande-Bretagne, notre marque jumelle Vauxhall a augmenté ses ventes de 17% en mars par rapport au même mois de l’an dernier. L’Insignia et le Zafira se sont classés numéro un de leur segment, alors que la Corsa et le Mokka occupent chacun la deuxième place de leur créneau. L’attrait suscité par les nouveaux modèles Opel est aussi particulièrement fort en Pologne, où les immatriculations ont bondi de 57% en mars. Opel a également renforcé sa position de numéro un sur le marché VP en Hongrie le mois dernier. Aux Pays-Bas, la marque a conquis la plus haute marche du podium pour la première fois depuis mars 2012.

Opel Adam 2014