Opel au European Motor Show Brussels 2006

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

A l’occasion de la 84ème édition du European Motor Show Brussels, Opel présente trois premières belges.

La vedette du stand sera incontestablement l’Opel Astra TwinTop. Ce coupé-cabriolet quatre places dont la mise sur le marché est programmé pour le printemps 2006 est exclusivement fabriqué à l’usine anversoise de General Motors.

Le public aura également l’occasion de découvrir les versions OPC de l’Astra, du Zafira, de la Vectra GTS et de la Vectra Break.

Opel profitera par ailleurs du salon de Bruxelles pour dévoiler au public belge l’Opel Meriva remodelée.

Opel Astra Break 2006.

Outre ces innovations, le stand Opel donnera un aperçu attrayant du rajeunissement de la gamme engagé en 2005. L’Opel Astra GTC, L’Astra cinq portes, l’Astra break, l’Opel Zafira et les versions remodelées de la Vectra et de la Signum sont les nouveautés introduites au cours des 12 derniers mois. Cette cure de rajeunissement va de pair avec un processus continu d’amélioration de la qualité. D’après une enquête de satisfaction de la clientèle conduite par JD Power, Opel est la marque qui progresse le plus de tous les constructeurs allemands et l’Opel Signum est reconnu comme la meilleure voiture allemande.

Opel Astra GTC 2006.

Opel Astra TwinTop: un élégant coupé-cabrio sport “Made in Belgium”

La vedette du stand sera incontestablement l’Opel Astra TwinTop. Cette quatre places dont la mise sur le marché est prévue pour le printemps 2006 est exclusivement fabriquée en Belgique et plus précisément à Anvers. La nouvelle Astra TwinTop se distingue par le principe de fonctionnement ingénieux de son système de pavillon rétractable en trois parties. Le pavillon de la TwinTop s’ouvre ou se referme entièrement en moins de 30 secondes par simple pression sur un bouton.

Opel Astra TWIN TOP 2006.

Le concept du toit en trois parties a également une incidence favorable sur la capacité du coffre: les sections séparées du toit sont moins encombrantes que dans un coupé-cabrio classique et accaparent de ce fait moins de place, au bénéfice du confort d’assise comme du volume utile pour les bagages. Le coffre offre un volume d’environ 440 litres avec le toit fermé. Replié dans coffre, le toit laisse un volume disponible confortable de 200 litres. Les places arrière accueillent deux adultes dans des conditions de confort autorisant les longs trajets.

Opel Astra TWIN TOP 2006.

Les ingénieurs Opel ont mis au point une fonction “Easy Load” à commande électrique pour permettre un chargement commode des valises, bacs de bouteilles et autres sacs de courses lorsque le pavillon est rétracté dans le coffre. Une pression sur un bouton permet de soulever d’environ 25 cm les panneaux de toit rangés à l’horizontale de manière à rendre plus accessible le compartiment dévolu aux bagages situé sous le capot de protection.

Opel Astra TwinTop 2006.

Le coupé-cabrio Astra TwinTop bénéficie d’une large palette de motorisations offrant quatre moteurs à essence d’une puissance qui s’échelonne de 105 à 200 CV et un turbo diesel 1.9 CDTI à rampe commune doté de série d’un filtre à particules. Au sommet de la gamme des motorisations se trouve le 2 litres Ecotec de 200 CV qui permet à l’Astra TwinTop d’atteindre une vitesse maximale de 230 km/h. L’Astra TwinTop se démarque de ses concurrentes par des options telles que le châssis adaptatif IDSPlus à amortissement électronique piloté, le mode Sport et les phares directionnels bi-xénon AFL (Adaptive Forward Lighting).

Opel Astra TwinTop 2006.

L’Astra TwinTop bénéficie du système de sécurité étendu Opel SAFETEC qui regroupe les fonctionnalités sécuritaires actives et passives. Des arceaux de sécurité à déploiement actif (de série sur Cosmo) renforcent la protection en cas de retournement lorsque la voiture roule à ciel ouvert. Logés juste derrière les appuie-tête des sièges arrière, ils se déploient automatiquement en une fraction de seconde en cas de tonneau.

Opel Astra TwinTop 2006.
Opel Astra TwinTop 2006.
Opel Astra TwinTop 2006.

OPC: l’Astra, le Zafira et la Vectra en version Grand Sport.

Le public aura également l’occasion de faire connaissance avec les versions OPC de l’Astra, du Zafira, de la Vectra GTS et de la Vectra Break. Les versions Grand Sport de l’Astra, du Zafira et de la Vectra confirment la stratégie de la marque visant à proposer des produits capables de susciter l’émotion et d’établir des références sur le plan des qualités dynamiques.

Opel Astra OPC 2006.

Les ingénieurs de l’OPC se sont basés sur la déjà très sportive Astra GTC pour en dériver une version Grand Sport. Un moteur à essence turbo de 2 litres développant 177 kW/240 CV se tient garant de prestations prometteuses de grandes sensations en produisant des accélérations de 0 à 100 km/h en 6,4s et en atteignant une vitesse de pointe de 244 km/h. Le châssis bénéficie de la technologie IDSPlus (Interactive Driving System) qui met en réseau et coordonne tous les systèmes électroniques d’assistance à la conduite. Un bouton “SportSwitch” permet en outre au conducteur de sélectionner un comportement encore plus sportif.

Opel Astra OPC 2006.
Opel Astra OPC 2006.

Le nouveau Zafira OPC dispose du même moteur que l’Astra OPC qui le fait sprinter de 0 à 100 km/h en 7,8 s et atteindre une vitesse de pointe de 231 km/h. Ce monospace tendance, dont le système de configuration des sièges Flex 7 a établi de nouvelles normes en matière de modularité de l’espace, est également le plus rapide des monospaces de série.

Opel Zafira OPC 2006.

Il séduira ainsi les amateurs exigeants de voitures de sport à la recherche d’un véhicule à usages multiples. Doté du système de gestion du châssis IDSPlus2, capable d’encore mieux maîtriser les mouvements de roulis, il conjugue une bonne tenue de route et une sécurité active de haut niveau à un confort supérieur.

Opel Vectra OPC 2006.

Grâce à un tout nouveau V6 turbo de 2,8 l développant 188 kW/255 CV avec compresseur à double turbine et distribution à calage variable, la cinq portes Vectra OPC et la Vectra Break OPC sont en mesure de rivaliser avec les voitures de sport spécialisées sur le plan de la dynamique. Les Vectra OPC et Vectra Break OPC accélèrent de 0 à 100 km/h en 6,7 et 6,9 secondes respectivement, et atteignent des vitesses de pointe respectives de 260 et 254 km/h. A l’instar du Zafira OPC, les deux versions profitent des avancées du système de gestion du châssis perfectionné IDSPlus2.

Opel Vectra OPC 2006.

L’aménagement de l’habitacle comprend des sièges sport Recaro de qualité supérieure, des instruments en teinte sport, un volant et un pommeau du levier de vitesses gainés cuir.

Opel Vectra OPC 2006.
Opel Vectra OPC 2006.

Opel Meriva: un design repensé, de nouveaux moteurs et une technologie améliorée

Le Salon de Bruxelles sera l’occasion pour le public belge de découvrir le Meriva remodelé. En Belgique comme dans le reste de l’Europe, ce modèle polyvalent populaire de la gamme Opel continue à dominer son segment, avec un design repensé, de nouveaux moteurs et une technologie améliorée, incluant entre autres les phares directionnels halogènes AFL (Adaptive Forward Lighting) avec projecteurs de virage et de coin, une première sur le segment des monospaces compacts.

Opel Meriva 2OO6.

Les nouveaux éléments du design du Meriva, à l’avant comme à l’arrière, comme la calandre barrée par une large bande chromée, font clairement référence au nouveau langage esthétique adopté par Opel. L’intérieur se distingue par un nouvel habillage aux coloris frais assorti d’incrustations chromées qui mettent en évidence les normes de qualité élevées pratiquées par Opel dans cette catégorie.

Le nouveau moteur 1.3 CDTI de 55 kW/75 CV combine un système d’injection à rail commun et la technologie des quatre soupapes par cylindre à régulation du tourbillon assortis de série d’un filtre à particules sans entretien. Le bloc CDTI Ecotec 1.3 l qu’il partage avec la Corsa et l’Astra a été élu “moteur de l’année 2005” par un jury de journalistes automobiles de 26 pays dans la catégorie de 1,0-1,4 l, en vertu de son raffinement, de sa réactivité et de sa faible consommation. Il propulse le Meriva à une vitesse de pointe de 157 km/h en ne consommant que 5,0 litres de diesel aux 100 km (données d’usine).

Opel Meriva 2OO6.

Le deuxième nouveau venu dans la palette des motorisations de la gamme Meriva est un Twinport Ecotec de 1.6 l, également disponible sur l’Astra et le Zafira. Fort d’une puissance de 77 kW/105 CV, il aligne cinq chevaux de plus que son prédécesseur à essence de 1,6 litre. Avec une moyenne de 6,7 litres aux 100 km, il affiche cependant une consommation en baisse de 6% par rapport à ce dernier. Ainsi motorisé, le Meriva 1.6 Twinport atteint une vitesse de pointe de 181 km/h.

Opel Signum 2006.

La qualité, une priorité absolue chez Opel

Une étude récente du très réputé institut JD Power & Associates a placé l’Opel Signum en tête des enquêtes de satisfaction du client (Customer Satisfaction Index – CSI), devant tous les autres modèles allemands. D’autres études et une bonne trentaine de premières places aux classements des tests comparatifs publiés par la presse automobile européenne depuis 2004 confirment qu’en termes de qualité, Opel fait partie du cercle des meilleurs. Ces études externes corroborent les analyses internes effectuées par Opel. Le nombre des recours en garantie a ainsi diminué de 65 pour cent entre 1999 et 2004. Au cours de la même période, les frais de garantie et de police ont enregistré une chute de 20 pour cent.

Opel Signum 2006.
Opel Vectra GTS 2006.
Opel Vectra GTS 2006.
Opel Vectra Break 2006.
Opel Vectra Break 2006.