Opel annonce son intention de fermer son usine d’Anvers

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

On en parlait depuis longtemps.  Maintenant, c’est fini : l’usine GM/Opel sise dans la zone portuaire d’Anvers devra fermer ses portes dans le courant de cette année.  Ce nouveau coup dur pour notre industre nationale, clot la glorieuse histoire de l’industrie automobile anversoise.


Remarquons que ni à la conférence de presse, ni dans les communiqués, on ne parle de « fermeture », mais de « son intention de fermer. . . ».  Cette formulation semblerait permettre à GM/Opel de contourner d’une manière « élégante » la fameuse loi Renault apparue après la fermeture de l’usine Renault de Vilvorde.


GM/Opel a également fait part de son intention de se défaire de son site de la Noorderlaan (Première usine GM à Anvers).


A Anvers donc 2.600 personnes perdront leur emploi.  A cela il convient d’ajouter les emplois menacés/perdus chez les fournisseurs. 


La restructuration chez Opel coûtera plus de 8.000 emplois en Europe.


Ci-joint les communiqués de presse de ce jour.

 


Une étape indispensable à la reconstruction d’Opel

Dans le cadre de ses efforts de restructuration visant la pérennité de l’entreprise, Opel a annoncé aujourd’hui son intention de mettre progressivement un terme à ses activités de production à Anvers au cours de l’année 2010.

Opel poursuivra le processus officiel d’information et de consultation avec les représentants syndicaux concernant la restructuration envisagée.

“Nous comprenons pleinement l’impact que cette annonce aura sur nos employés à Anvers, et sur leurs familles, et nous sommes de tout cœur avec eux.” a confirmé Nick Reilly, CEO d’Opel. “Beaucoup d’entre eux sont fidèles à l’usine depuis plusieurs générations et ont toujours fait un excellent travail en produisant des voitures de grande qualité. La décision de faire cette annonce aujourd’hui n’a pas été prise à la légère. C’est malheureusement le résultat de la réalité économique actuelle. Nous devons faire cette annonce aujourd’hui afin d’assurer un avenir viable pour les activités d’Opel et de Vauxhall dans leur totalité.”

La crise économique globale a conduit à une crise majeure de l’industrie automobile. En Europe occidentale, le marché devrait connaître en 2010 une baisse d’environ 1.5 million de véhicules par rapport à 2009 et la chute devrait même atteindre près de 4 millions de véhicules par rapport à l’année record 2007. Le marché ne devrait pas retrouver à très court terme ces niveaux record – pour autant qu’il les retrouve un jour – synonyme d’une surcapacité de production en général, et chez Opel en particulier. Afin d’assurer sa survie, Opel doit réduire sa capacité de production d’environ 20 pour cent.

Compte tenu de l’utilisation actuelle de sa capacité de production dans l’ensemble de ses usines Opel et Vauxhall en Europe, du portfolio des futurs produits, du calendrier d’introduction des modèles et de l’impact financier qui y est lié, la fermeture de l’usine d’Anvers serait l’approche logique pour la société. En cas de confirmation, la production devrait prendre fin dans les prochains mois.

Il est attendu que le plan de restructuration complet – dès qu’il sera finalisé – affectera tous les sites de production Opel et Vauxhall par des mesures telles que la diminution de capacité de production ainsi que la réduction du nombre d’emplois et des coûts salariaux.

Plus de détails concernant ce plan seront communiqués ultérieurement.



Informations sur l’usine Opel d’Anvers

L’usine Opel d’Anvers emploie actuellement 2.606 personnes, ce qui correspond à environ 5% du personnel d’Opel/Vauxhall en Europe. L’usine d’Anvers assure l’assemblage de trois modèles Astra : le coupé GTC 3 portes, le cabriolet Twintop et le break. En 2009, quelques 88.873 Opel Astra sont sorties des chaînes d’assemblage d’Anvers, dont 96% destinées à l’exportation.

L’usine a été fondée en 1924 sous le nom General Motors Continental. Le 2 avril 1925, la première Chevrolet sortait des chaînes.

L’usine d’Anvers a essentiellement assuré l’assemblage des modèles Opel Manta, Ascona, Kadett, Vectra et Astra, ainsi que la production de composantes. A ce jour, plus de 13 millions de voitures et camions ont été produits à Anvers.

Précisons que l’usine actuelle, qui se trouve au centre de la zone portuaire, est la deuxième usine.  La première était installée sur la Noorderlaan, plus près de la ville.