Opel Ampera : n°1 des voitures électriques depuis plus de dix mois en dépit d’un contexte difficile

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Opel Ampera 2012

Opel annonce avec une fierté certaine que son Ampera occupe la « pole position » sur le plan des ventes de voitures électriques en Europe.


Le constructeur allemand précise que le marché européen baigne dans une morosité peu propice au développement des ventes d’une auto à propulsion alternative, mais annonce néanmoins des progrès étonnants quant aux ventes.  Si, dans de nombreux pays, les progrès s’expriment en pourcentages à 2, ou même 3 chiffres, en nombre absolu, il ne s’agit que d’une infime partie du marché automobile global.  Il est clair que, pour l’heure, Opel ne peut pas tabler sur l’Ampera pour s’extraire du guêpier financier dans lequel la firme s’est enlisé.


Mais, comme chacun le sait, Rome ne s’est pas fait en un jour, et il faudra donc encore s’armer de patience avant que la propulsion électrique ne prenne le dessus sur le moteur à combustion interne.


On se rend cependant compte que, cette fois, la machine est véritablement lancée, avec l’apparition de plus en plus fréquente d’un nouveau type de mobilier urbain : la borne de recharge publique.

Il ne reste plus maintenant, qu’à rendre les prix des véhicules électriques compétitifs et abordables.


Ci joint, le communiqué de presse relatif au succès (très modeste, mais succès quand même) de l’Opel Ampera.


Opel Ampera 2012

Plus forte part de marché européenne du VE avec 21% (janvier-octobre 2012)


L’Ampera est première de son segment en Allemagne, aux Pays-Bas et en Suisse


Ralentissement des ventes de l’ensemble du marché VE dans des conditions difficiles

Opel Ampera 2012

L’Ampera, voiture révolutionnaire électrique d’Opel primée à de nombreuses reprises, est toujours au sommet du classement européen des VP électriques dans les dernières livraisons de statistiques du marché (janvier – octobre 2012). Cette bonne nouvelle intervient malgré des conditions très difficiles pour le marché des véhicules tout électriques : les constructeurs automobiles font état d’une évolution des ventes des véhicules électrique plus faible que celle qui était attendue dans les prévisions de début d’année. L’Opel Ampera (« Voiture de l’Année 2012 ») s’octroie une part de marché de 21% sur le segment européen des VE (véhicules électriques). Et elle est bien placée pour rester numéro un de son segment sur l’ensemble de 2012.

« L’Ampera est toujours leader du segment du VP électrique européen, » note Alfred E. Rieck, Vice-Président des Ventes, du Marketing et de l’Après-Vente Opel. « Considérant que la demande sur le marché des VE est plus faible que celle qui était initialement prévue par les analystes et les constructeurs automobiles, nous sommes très heureux d’avoir consolidé notre position de leader sur le marché. »

Opel Ampera 2012

L’Ampera est numéro 1 sur plusieurs marchés européens essentiels

La part de marché globale en Europe de l’Ampera est la conséquence de sa position de leader sur plusieurs marchés européens essentiels. Aux Pays-Bas par exemple, sa part de marché a augmenté de 66%. En Allemagne, elle reste le chef de file incontesté avec une confortable avance (part de marché 28%). Il en va de même en Belgique (22%) et en Suisse (31%).

Bien que le total des ventes européennes de véhicules électriques ait augmenté d’environ 130% l’année dernière (janvier-octobre 2011 par rapport à janvier-octobre 2012), le marché reste bien en deçà des prévisions des spécialistes. Les ventes de véhicules électriques varient considérablement selon les marchés. Si un seul véhicule sur mille vendu en Allemagne est un véhicule électrique (VE), dans le pays voisin, l’Autriche, le VE représente déjà 3 ventes sur mille, en France 5 sur mille et atteint même 8 sur mille aux Pays-Bas. Le pays qui se distingue le plus en Europe est la Norvège, où 30 sur mille véhicules immatriculés sont des voitures électriques. Malgré cet environnement très hétérogène, Opel est parvenu à développer les ventes d’Ampera en Europe de plus du double de la croissance moyenne du marché européen de la voiture électrique.

En outre, Opel a plus que doublé sa clientèle flotte de l’Ampera en l’espace de seulement six mois, passant d’environ 700 ventes en mars à presque 2.000 en octobre dans toute l’Europe. Ce qui représente une augmentation de plus de 180%.

Opel Ampera : une propulsion électrique révolutionnaire

Une batterie lithium-ion de 16 kWh alimente le moteur électrique de 111 kW/150 ch de l’Ampera. En fonction du style de conduite adopté et du profil de la route rencontré, elle peut parcourir entre 40 et 80 kilomètres en mode batterie pure, totalement sans émissions. En mode d’autonomie prolongée, qui se met en route dès que la batterie a atteint son état de charge minimal, l’alimentation du groupe de traction électrique passe imperceptiblement sur le courant fourni par un générateur entrainé un moteur essence de 1,4 litre délivrant 63 kW/86 ch. Le mode autonomie prolongée permet une autonomie totale de plus de 500 kilomètres sans ravitaillement.

Opel Ampera 2012