Opel abaisse encore les rejets de C02 de son moteur1.6 CDTI de 81 Kw/110 CV

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Dans la lutte incessante contre les consommations élevées et les rejets de CO2, Opel annonce encore une amélioration des performances énergétiques de son moteur 1,6 CDTI de 110 CV, qui sera exposé pour la première fois au prochain salon de l’automobile de Genève.


Ci-joint, le communiqué de presse.


Opel 1,6 CDTI 110 CV

Première à Genève : l’Opel Astra 1.6 CDTI se contente de 3,7 litres

 

Le turbodiesel de dernière génération arrive sur la gamme très diffusée d’Opel


Le 1.6 CDTI 100 kW/136 ch disponible sur les berline Sports Sedan, 5 portes et break Sports Tourer


La version 81 kW/110 ch de seulement 97 g/km CO2 présentée au Salon de Genève


Retravaillée, la boîte six vitesses à faibles frictions, accroît le confort et la sobriété

Après avoir fait ses débuts dans le Zafira Tourer, le nouveau moteur diesel ultrasilencieux se charge désormais aussi d’apporter sa puissance et sa propreté sur le cœur de gamme d’Opel. Le 1.6 CDTI de 100 kW/136 ch et 320 Nm de couple maxi est aujourd’hui également disponible sur les modèles aussi diffusés que sont l’Astra cinq portes, l’Astra Sports Sedan tricorps et le break Astra Sports Tourer. Ce moteur affiche un excellent bilan sonore, tout en consommant seulement 3,9 litres de gazole aux 100 km selon le cycle NEDC (New European Driving Cycle). La version 81 kW/110 ch du discret turbodiesel présentée à l’occasion du Salon Automobile de Genève (du 6 au 16 mars) sera encore plus propre et plus économique. Toujours selon le cycle NEDC, ce moteur extrêmement sobre se contente de 3,7 litres de gazole aux 100 km et, avec des émissions de CO2 de 97 g/km, se place sous la barre des 100 grammes.

« L’Astra, notre modèle de grande diffusion, s’accorde à merveille avec le nouveau turbo diesel ultra-discret 1.6 CDTI. Elle devient le partenaire idéal de tous ceux qui veulent profiter tout à la fois de performances élevées, d’un raffinement supérieur et d’une remarquable sobriété, » souligne Michael Ableson, Vice President GME Engineering. « Le nouveau moteur essence 1.6 ECOTEC Direct Injection Turbo et le discret diesel 1.6 CDTI constituent le cœur de notre offensive moteur. Ils prouvent que les Opel ne se réduisent pas à leur ligne remarquable, mais qu’elles offrent également un haut niveau de qualité et des équipements ultramodernes qui permettent d’avoir une qualité de conduite exceptionnelle en toute circonstance. »

Opel 1,6 CDTI 110 CV (Astra 5 portes)

Un diesel tout en discrétion : 3,9 l/100 km et 320 Nm pour le tout nouveau 1.6 CDTI

Elue comme la compacte allemande la plus fiable par le magazine automobile spécialisé auto motor und sport (numéro de décembre 2013), l’Opel Astra dispose maintenant d’un système multimédia embarqué de haute technologie avec l’IntelliLink. La sophistication de ses moteurs est tout aussi grande : la nouveauté essentielle de l’offre diesel sur les berlines Astra bicorps, sur la berline tricorps Sports Sedan et sur le break Sports Tourer est la disponibilité du tout nouveau 1.6 CDTI de 100 kW/136 ch. Avec ses différents niveaux de performance, le bloc turbo tout alu de nouvelle génération va remplacer progressivement les moteurs 1,7 litre, inaugurant une nouvelle ère dans l’offre diesel d’Opel.

Le diesel sobre et ultrasilencieux d’Opel est la première motorisation de l’offre Astra à être déjà conforme aux futures normes d’émissions Euro 6, ce qui en fait le diesel le plus propre qu’Opel ait jamais réalisé. Le moteur est le meilleur de sa catégorie dans le domaine du bruit et des vibrations grâce à un dessin optimisé de ses organes, un processus de combustion particulièrement efficace avec plusieurs injections par cycle et des traitements acoustiques additionnels. Le résultat est tout à fait convaincant. Le nouvel Opel 1.6 CDTI est le diesel plus discret de sa catégorie, ce qui lui permet de gagner le titre de diesel ultrasilencieux. D’autres systèmes lui permettent de se montrer à la fois propre et performant, comme l’alimentation haute pression à rampe commune et le post traitement des gaz d’échappement à piège à NOX (LNT ; Lean NOX Trap). Avec le turbocompresseur VGT (turbo à géométrie variable) permettant une réponse musclée, ils forment la base technique de ce moteur.

Le moteur dispose d’un couple important de 320 Nm, soit 7% de plus que le moteur précédent, le 1,7 litre de 130 ch. Par la même occasion, la sobriété est améliorée et les émissions de CO2 sont en baisse. Cette déclinaison parvient à une remarquable valeur de 3,9 litres de gazole aux 100 kilomètres selon le cycle NEDC en émettant seulement 104 g/km CO2, soit jusqu’à 8% de moins que le moteur 1,7 litre. Pas étonnant qu’en Allemagne, l’Astra 1.6 CDTI puisse se targuer d’avoir reçu le meilleur label d’efficacité énergétique, le A+. Un classement qui s’accompagne d’excellentes performances et d’un superbe couple à bas régime : le bloc turbo permet à l’Astra de passer de zéro à 100 km/h en 10,3 secondes (Astra Sports Sedan : 10,1 secondes). Pour l’épreuve du 80 à 120 km/h sur le 5ième rapport, elle se contente de 9,2 secondes (Sports Sedan : 9,1 secondes, Sports Tourer : 9,9 secondes). Sa vitesse de pointe est de 200 km/h et la version tricorps Sports Sedan atteint même 205 km/h.

Proposée dès l’exécution Enjoy, l’Astra 1.6 CDTI de 100 kW/136 ch avec Start/Stop et boîte manuelle à six vitesses est disponible en Belgique en version 5 portes à partir de 22.650 euros (21.530 euros au grand-duché de Luxembourg). La berline quatre portes Sports Sedan et le break Sports Tourer débutent pour leur part à 23.250 euros en Belgique (22.100 euros au grand-duché de Luxembourg).

Opel 1,6 CDTI 110 CV (Astra Sports Tourer)

Seulement 97 g/km CO2 : première à Genève pour l’Astra 1.6 CDTI de 81 kW/110 ch

Avec la derrière évolution du 1.6 CDTI, les Astra quatre et cinq portes et le Sports Tourer gagnent encore un cran en sobriété. A Genève, Opel dévoilera la version développant 81 kW/110 ch du turbodiesel de nouvelle génération. Bénéficiant également d’un couple exemplaire à bas régime, le moteur dispose de 300 Nm de couple maxi (7% de plus que le précédent moteur de 1,7 litre offrant la même puissance), tout en revendiquant une consommation de gazole à 3,7 l/100 km selon le cycle NEDC, et en faisant passer ses émissions de CO2 sous la barre des 100 grammes : le best-seller de la catégorie compacte ne rejette plus ici que 97 g/km.

Même si elle offre ces atouts, la version de 110 ch du diesel ultramoderne et discret qui sera bientôt disponible est tout sauf un moteur apathique sans attrait. Le respect de l’environnement, la douceur et le silence de fonctionnement vont de pair avec la disponibilité d’une puissance amplement suffisante. Equipés de ce turbodiesel de nouvelle génération, les Astra bicorps, tricorps Sports Sedan et break Sports Tourer franchissent le zéro à 100 km/h en 12,0 secondes et atteignent 186 km/h.

Accord parfait : plus de confort et de sobriété avec la boîte manuelle 6 vitesses revue

Le nouveau moteur 1.6 CDTI est accouplé dans l’Astra à une boîte manuelle à six vitesses revue et améliorée. La sélection des rapports a gagné en agrément, car Opel a investi plus de 50 millions d’euros afin d’optimiser ses boîtes cinq et six rapports. Une foule d’améliorations apportées aux organes de transmission et au mécanisme de sélection, ainsi qu’une intégration soignée au véhicule, ont conduit à des améliorations notables en agrément. Les passages de vitesses s’effectuent avec un minimum d’effort grâce à ces boîtes à faibles frictions. Ainsi, dans l’Astra 1.6 CDTI, ils sont plus rapides, plus précis et avant tout d’une parfaite onctuosité.