Nouvelle motorisation turbo diesel pour l’Opel Cascada

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

En même temps qu’apparaissent les beaux jours, Opel propose une nouvelle motorisation turbo diesel sur son cabriolet Cascada.


Ci-joint, le communiqué de presse.

Opel Cascada 2.0 CDTI 170 PS  (2015)


Décoiffant : l’Opel Cascada accueille l’été avec un nouveau moteur

Elégance : ligne séduisante, capote de qualité et capable d’accueillir quatre adultes

Respect de l’environnement : 4,9/100 km pour le nouveau turbodiesel 125 kW/170 ch

En silence : un diesel ultradiscret pour préserver le plaisir de la conduite en plein air

Une silhouette élancée et élégante, une technologie de pointe et une dotation généreuse de série : c’est le portrait du Cascada. Avec ce grand cabriolet, Opel offre un véhicule quatre places doté d’une capote de qualité que l’on ne trouvait jusque-là que dans les marques premium. La capote lui offre une isolation acoustique et thermique efficace qui permet de rouler très confortablement en toutes saisons. L’Opel Cascada est dans le vent quand la capote est abaissée, et se mue en confortable Grand Tourisme lorsque le toit est en place. C’est un cabriolet pour toute l’année grâce à sa capote sophistiquée, qui s’ouvre en seulement 17 secondes à des vitesses allant jusqu’à 50 km/h. Aujourd’hui, Opel équipe le Cascada de son tout nouveau deux litres turbo diesel déjà introduit sur l’Insignia et le Zafira Tourer. Il en profite pour lancer trois nouvelles teintes extérieures : True Blue, Rocky Coast et Coconut. Le nouveau quatre-cylindres 125 kW/170 ch et 400 Nm de couple répond à toutes les exigences imposées aux moteurs diesel modernes et remplace le moteur 121 kW/165 ch.

Opel Cascada 2.0 CDTI 170 PS  (2015)

Par rapport à son prédécesseur, le nouveau moteur dispose de 3% de puissance en plus et gagne 14% de couple, tout en affichant une consommation encore plus économique. Equipé du nouveau deux litres turbo diesel et d’une boîte manuelle à six vitesses, la découvrable ne consomme que 4,9 litres aux 100 km en cycle mixte et émet 129 g/km de CO2. Ce qui permet à la version Euro 6 du 2.0 CDTI de faire progresser de 6% son bilan dans ce domaine. Ce moteur plein de ressources est le complément idéal qui permet au Cascada d’être brillant et confortable : le cabriolet Opel franchit le 0 à 100 km/h en 10,3 secondes et atteint une vitesse de pointe de 218 km/h. Il s’affranchit du 80 à 120 km/h en 9,3 secondes sur le cinquième rapport – sept dixièmes de moins que le modèle équipé du moteur précédent. Le joli cabriolet équipé du nouveau moteur 2.0 CDTI est disponible à un tarif démarrant à 30.200 euros en Belgique ou 29.205 euros au Grand-Duché de Luxembourg (prix de vente conseillés).

« L’Opel Cascada est un grand cabriolet offrant des équipements haut de gamme et une grande qualité pour un prix extrêmement attractif. Avec ce nouveau groupe issu de notre vaste offensive de renouvellement de motorisations, les amateurs de cabriolet se voient maintenant proposer un moteur qui se place en référence en termes de raffinement, de disponibilité et de consommation, » souligne Peter Christian Küspert, Vice President Sales & Aftersales d’Opel Group.

Turbocompresseur à géométrie variable à soupape électrique

Un rendement plus élevé pour consommer moins

Les ingénieurs ont fait progresser le rendement en redessinant la chambre de combustion, en optimisant les orifices d’admission avec un nouveau profil et en revoyant le système d’injection, qui fonctionne à 2.000 bars et offre jusqu’à 10 injections par cycle. Ces mesures ont permis d’améliorer le rendement du moteur, et la meilleure atomisation du carburant a conduit à un fonctionnement plus feutré. Le superbe couple maximal de 400 Nm est disponible de 1.750 à 2.500 tr/min. Pour la première fois, le VGT (turbocompresseur à géométrie variable) dispose d’une soupape électrique plutôt que d’une soupape à dépression : la réponse est 20% plus rapide, gage d’un grand plaisir de conduite. Le dessin exceptionnellement compact du turbocompresseur et de l’échangeur de chaleur a permis également de minimiser le volume d’air entre le turbocompresseur et le moteur, ce qui participe aussi à la montée particulièrement rapide en pression. Pour plus de longévité, le turbocompresseur est refroidi par eau et dispose d’un filtre à huile monté au point d’arrivée d’huile pour réduire l’usure du palier.

Le silence pour préserver le plaisir de rouler décapoté

Dès la genèse de son cahier des charges, il était capital que ce nouveau moteur fasse preuve d’une importante amélioration de son comportement en matière de bruits et vibrations. L’architecture du moteur a bénéficié d’améliorations dans deux secteurs émettant des bruits importants : le haut et le bas moteur. Le bruit a pu être réduit par le montage d’une culasse en aluminium d’un dessin nouveau, comprenant un cache arbre à cames en composite isolé grâce à des fixations spécifiques et à un joint d’étanchéité. Sur le bas moteur, le travail a consisté à monter un nouveau module d’arbre d’équilibrage en aluminium moulé sous haute pression. Il abrite deux arbres contrarotatifs qui peuvent compenser jusqu’à 83% des vibrations de second ordre du moteur. Résultat de toutes ces mesures : le nouveau 2.0 CDTI émet moins de bruit que son prédécesseur sur l’ensemble de sa plage de fonctionnement. Avec 74 dB au ralenti, il se montre plus silencieux de cinq décibels. Ce qui propulse à de nouvelles altitudes le plaisir que l’on prend à rouler à bord du Cascada.

Opel Cascada 2.0 CDTI 170 PS  (2015)

Plus respectueux de l’environnement avec la réduction catalytique sélective (RCS)

Le nouveau 2.0 CDTI se montre presqu’aussi respectueux de l’environnement qu’un moteur à essence grâce au système de réduction catalytique sélective (RCS) BlueInjection d’Opel. Le BlueInjection est un post-traitement qui supprime les oxydes d’azote (NOx) des gaz d’échappement du moteur. D’infimes quantités d’AdBlue®, une solution inoffensive constituée d’urée et d’eau, sont injectées dans le flux des gaz d’échappement en amont du catalyseur SCR et en aval du filtre à particules (DPF). La solution est immédiatement transformée en ammoniac (NH3), qui va être absorbé par le catalyseur SCR. Les oxydes d’azote (NOx) présents dans les gaz d’échappement sont ensuite réduits en azote et en vapeur d’eau inoffensifs dans une réaction chimique avec l’ammoniac. La solution AdBlue®, disponible dans les stations-service et chez les distributeurs Opel, est stockée dans un réservoir, qui peut être rempli si besoin est par une goulotte située à côté de l’orifice de remplissage de carburant de la voiture.

Opel OnStar : l’assistant tout puissant disponible sur le Cascada

La haute technologie ne touche pas seulement ce qui se trouve sous le capot de l’Opel Cascada : dès la fin de l’été, le grand cabriolet pourra lui aussi bénéficier du service personnel de connectivité et d’assistance Opel OnStar. La connexion 4G LTE intégrée autorise des transferts de données jusqu’à 10 fois plus rapides qu’avec la technologie 3G. Le système offre une réactivité accrue et peut prendre en charge les connexions simultanées voix et données. Opel OnStar permet d’ouvrir de nouvelles possibilités dans le domaine des communications embarquées et du divertissement. Grâce à une puissante borne Wi-Fi (non disponible au lancement), il est possible de connecter simultanément jusqu’à sept périphériques mobiles au système.

Opel Cascada 2.0 CDTI 170 PS  (2015)