L’Opel Insignia GSi Sports Tourer : un break sportif sans compromis

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Le nouveau break Opel Insignia GSi Sports Tourer est une sportive qui permet au conducteur de se faire plaisir, mais en famille…  

La nouvelle Insignia GSi Sports Tourer offre tout ce que peut désirer un conducteur sportif : le break rigoureux peut à son tour recevoir le moteur conçu pour la version la plus affûtée du haut-de-gamme Opel, le deux litres BiTurbo diesel de 210 ch à 4000 rpm et qui dispose d’un couple généreux de 480 Nm dès 1500 rpm.

La GSi Sports Tourer BiTurbo passe ainsi de zéro à 100 km/h en 7,9 secondes et atteint une vitesse maximale de 231 km/h (sur circuit).

Consommations officielles selon l’ancienne norme NEDC de la 2.0 BiTurbo : urbaine 8,9 l/100 km, extra-urbaine 6,1 l/100 km, mixte 7,3 l/100 km, émissions spécifiques mixtes officielles de CO2 192 g/km).

Evidemment, pour ceux qui préfèrent l’aspect plus pétillant d’un moteur essence, ils trouveront leur bonheur avec le deux litres turbo essence de la GSi, qui offre une puissance de 260 ch et un couple maxi de 400 Nm présent entre 2500 et 4000 rpm.

Ce moteur permet à l’Insignia GSi Sports Tourer de franchir le zéro à 100 km/h en 7,5 secondes et de pointer à 245 km/h (sur circuit)

Consommations officielles selon l’ancienne norme NEDC : urbaine 11,5 l/100 km, extra-urbaine 7,1 l/100 km, mixte 8,7 l/100 km, émissions spécifiques officielles en mixte 199 g/km de CO2).

De série, elle reçoit l’amortissement piloté FlexRide, un système de transmission intégrale à vecteur de couple, des pneumatiques à haut niveau d’adhérence et une nouvelle transmission automatique huit vitesses avec palettes au volant.

Tous ces attributs autorisent une conduite extrêmement active. Les designers Opel ont par ailleurs donné à l’Insignia GSi Sports Tourer un look sportif qui correspond bien à son niveau de performances.

Les généreuses prises d’air chromées à l’avant et l’aileron à l’arrière montrent sans équivoque qu’il s’agit là d’un break ambitieux sur le plan sportif.

À l’intérieur, le conducteur se voit proposer un volant sport gainé de cuir et un siège intégral sport optionnel spécialement développé par Opel spécialement pour la GSi.

Les autres occupants pourront apprécier le niveau de confort du break Sports Tourer en se référant à l’espace généreux du deuxième rang, au 1665 dm³ de volume de chargement, ainsi que les systèmes multimédia et la connectivité Opel IntelliLink et Opel OnStar.

Ce qui fait de la nouvelle Insignia GSi Sports Tourer un haut-de-gamme capable d’apporter plus de plaisir dans la conduite de tous les jours.

 

Historique

L’Insignia GSi s’inscrit dans une longue tradition de voitures sportives d’Opel ayant porté le sigle GSi.

Les premières à susciter l’engouement ont été en 1984 la Manta GSi et la Kadett GSi (1,8 litre de 115 ch).

Quatre ans plus tard le moteur 2,0 litres 16 soupapes à double arbres à cames en tête faisait son apparition dans la Kadett 2.0 GSi 16V où il délivrait 150 ch.

La première Astra a également disposé de ce moteur, avant d’être rejoint en 1993 par une variante 1,8 litre 125 ch dans l’Astra GSi.

Les différentes générations de Corsa ont aussi fait honneur à l’appellation GSi, en commençant par la Corsa A de 100 ch (1988), depuis devenue une young timer recherchée.

Automania Team

Laissez un commentaire

87 + = 97