Le prince héritier Haakon de Norvège et l’Opel Ampera

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

 

Son altesse royale, le prince héritier Haakon de Norvège  et l'Opel Ampera.

 

La semaine passée, son altesse royale, le prince héritier Haakon de Norvège  a été particulièrement sollicité par les constructeurs automobiles. 

Il faut dire que la ville de Stavanger a été envahie par les constructeurs, pionniers de véhicules à zéro émission participant à la conférence mondiale Symposium 24 concernant les technologies à zéro émission.

D’une part Mazda y a présenté la RX 8 RE mue par hydrogène et homologuée selon les spécifications novégiennes. 

Par la même occasion,  dans le cadre de la création d’un réseau de distribution "crédible"  d’hydrogène, 2 points de ravitaillement en  hydrogène ont été inaugurés  sur la route  menant d’Oslo à Stavanger.

 

On remarquera que GM et Opel ne doutent nullement de  leur survie, puisqu’on programme la production de l’Ampera et de la Chevrolet Volt pour fin 2011.


Ci-joint le communiqué de presse d’Opel concernant la présentation de l’Ampera lors de Symposium 24.

 

Opel Ampera Genève 2009


– Le prince héritier de Norvège a examiné l’Opel Ampera lors du symposium des véhicules électriques

 

– Développement de véhicules équipés de la technologie Voltec qui seront introduits en Europe cette année

Le véhicule électrique à multiplicateur d’autonomie Opel Ampera a attiré l’attention de son Altesse Royale le prince héritier Haakon de Norvège au cours de sa visite au stand Opel lors du Symposium 24 sur les Véhicules Électriques, la première conférence mondiale sur les technologies à zéro émission qui s’est tenue à Stavanger, en Norvège.

« Entre-temps, l’étape suivante du développement de l’Opel Ampera débutera le mois prochain en Europe avec l’arrivée de prototypes d’ingénierie des Etats-Unis, » a déclaré Frank Weber, responsable du GM Global Vehicle Line, Electric Vehicle Development, lors de son allocution.

 

Opel Ampera (Genève 2009).

Les ingénieurs du Centre de Développement Technique de GM Europe à Rüsselsheim se serviront de ces véhicules pour développer le dynamisme de conduite et de tenue de route de l’Ampera. Depuis 2008, GM a construit plus de 30 prototypes de véhicules électriques à multiplicateur d’autonomie avec l’intention de produire le système de propulsion Voltec en série.

« Les véhicules électriques tels que l’Opel Ampera et la Chevrolet Volt ont un énorme potentiel pour remplacer le pétrole et amener les transports à zéro émission, » a déclaré Weber. « Nous avons projeté de construire un véhicule électrique pertinent qui est sûr, prévisible et capable d’être le véhicule de premier choix pour les clients en Europe. »

Sur le stand Opel, son Altesse Royale a écouté l’explication de Weber sur les équipements de haute technologie de l’Ampera tels que le système de propulsion Voltec qui consiste en une batterie en forme de T, un groupe propulseur électrique de 111 kW et un moteur générateur d’électricité.

L’Ampera cinq portes, quatre places est un nouveau type de voiture électrique qui est respectueux de l’environnement et agréable à conduire. L’Ampera permettra de parcourir une distance de 60 km sans la moindre émission grâce à la batterie lithium-ion développant 16 kW/h. Son moteur électrique confère à l’Ampera une autonomie supérieure à 500 kilomètres grâce à son moteur générateur d’électricité embarqué.

La production en série de l’Ampera et de la Chevrolet Volt est prévue pour la fin 2011.
 

Chevrolet Volt

 

Liens intéressants:

www.automania.be/fr/auto/opel-d/opel-actualites/opel-ampera-l-opel-a-traction-electrique

www.automania.be/fr/auto/mazda-japon/mazda-actualites/mazda-devoile-a-oslo-la-premiere-rx-8-hydrogen-re-adaptee-au-marche-norvegien