GM va investir 4 milliards d’euros d’ici 2016 pour le futur d’Opel

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Le conseil d’administration de GM s’engage clairement en faveur d’Opel

 

« Opel a le total soutien de GM », assure Dan Akerson, PDG de GM

 

Confirmation de la stratégie « DRIVE!2022 » pour le futur

 

Un morceau du mur de Berlin comme symbole de la solidarité


De gauche à droite  Grisky, Akerson et Neumann devant l'Opel RAK 2

Le Conseil d’administration de General Motors (GM) s’est réuni à Rüsselsheim pour souligner son engagement en faveur d’Opel et de l’Allemagne. Cet engagement s’est également manifesté dans l’approbation d’un programme d’investissement international : GM va investir 4 milliards d’euros en Allemagne et en Europe d’ici 2016. « En tant que constructeur à vocation internationale, GM a besoin d’une forte présence en Europe – aussi bien sur le plan du design et du développement que dans les domaines de la fabrication et de la commercialisation, » a déclaré Dan Akerson, Président et CEO de GM lors d’une réunion de presse à l’Adam Opel Haus. « Opel est un élément essentiel de notre succès et bénéficie d’un soutien total de la société mère. »

Le Conseil d’administration avait choisi de tenir en Allemagne sa réunion périodique, afin de recueillir directement des informations sur l’évolution de sa stratégie décennale DRIVE!2022 et les défis propres au marché automobile européen. Le Conseil a également saisi cette occasion pour rencontrer des hommes politiques, des responsables syndicaux et des économistes.

De gauche à droite Neumann, Burghardt et Bouffier

Outre Dan Akerson, le Dr. Karl-Thomas Neumann, CEO d’Opel, Steve Girsky, Président du Conseil de surveillance et le Dr. Wolfgang Schäfer-Klug, Président du Comité d’entreprise étaient également présents et ont pris la parole aujourd’hui lors de la conférence de presse à Rüsselsheim. Le Conseil d’administration s’est félicité de la présence de plusieurs personnalités, comme Volker Bouffier, Ministre-président de Hesse, l’ambassadeur américain Phil Murphy ainsi que le maire de Rüsselsheim, Patrick Burghardt, qui avait apporté le livre d’or de la ville pour que les personnalités le signent.

Le Dr. Karl-Thomas Neumann, CEO d’Adam Opel AG, a souligné que c’était un grand honneur pour Opel de recevoir le conseil d’administration de GM: « Ce conseil a encore une fois renouvelé le total soutien de la société-mère à notre plan décennal Drive!2022, qui prévoit notre retour à la rentabilité au milieu de la décennie. » Une grande partie des investissements seront consacrés à l’offensive produit Opel. D’ici 2016, Opel lancera 23 nouveaux modèles et 13 nouvelles motorisations.

« Le Conseil d’administration est ici aujourd’hui pour souligner sa solidarité et son soutien, » a précisé Steve Girsky, Président du Conseil de surveillance d’Opel. « Opel est dans le giron de GM depuis 1929 et est aujourd’hui plus que jamais un élément essentiel de la puissance d’innovation de l’entreprise toute entière. Ce partenariat est plus fort que jamais. »

Après le point presse, Dan Akerson a dévoilé un morceau du mur de Berlin appartenant à Opel, et qui sera installé en face de l’Adam Opel Haus sur Lutzmann-Friedrich-Ring. « Ce morceau du mur est le symbole de notre culture d’entreprise, » a dit Karl-Thomas Neumann, directeur général. « Ce symbole doit rappeler à tous que pour nous, il n’existe pas de mur dans nos têtes ni entre différentes cultures, et que nous ouvrons aujourd’hui un nouveau chapitre dans l’histoire d’Opel. »

Dan Akerson