Nouvelle Opel Astra Break : dynamique, élégante, spacieuse et polyvalente

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Première mondiale au Salon automobile de Madrid

• Break aux lignes élégantes dans le style moderne de l’Astra

• Jusqu’à 1.570 litres de chargement grâce à un empattement de 2,70 m

• Grande polyvalence grâce à la banquette arrière coulissante et au FlexOrganizer

• Cinq moteurs essence, quatre common rail CDTI et des puissances de 80 à 200 ch

Quelques mois seulement après le lancement de l’Astra cinq portes, qui a reçu un excellent accueil, la famille Astra accueille un nouveau membre. La déclinaison break de l’Astra sera présentée en première mondiale au Salon international de l’automobile de Madrid (du 19 au 30 mai 2004). Ce break aux lignes élégantes et dynamiques fera son apparition dans les vitrines des distributeurs européens en octobre. La nouvelle Astra Break dispose d’un empattement de 2,70 mètres, ce qui lui permet d’offrir beaucoup de place pour loger bagages et passagers. Elle s’enrichit également de nombreux équipements qui renforcent encore les possibilités offertes par son espace de chargement de 1.570 litres, comme la présence en option d’une banquette arrière coulissante ou du système FlexOrganizer. Ces atouts sont complétés par une offre très complète de motorisations, comprenant cinq moteurs essence et quatre diesel common rail CDTI, et par des options à haut contenu technologique et peu courantes dans cette catégorie. C’est le cas, par exemple, du châssis interactif IDSPlus avec amortissement électronique piloté, des phares directionnels AFL (Adaptive Forward Lighting) ou du contrôle automatique de lacet lorsque le véhicule tracte une remorque.

« Avec la nouvelle Opel Astra Break, nous souhaitons jouer un rôle de premier plan dans le segment des breaks compacts », révèle Carl-Peter Forster, Président-directeur général d’Opel. « Elle offre les mêmes qualités dynamiques que l’Astra cinq portes, avec une tenue de route d’une telle qualité et d’une telle sécurité qu’elles ont été encensées dans les essais. Elle ajoute maintenant à ces qualités un généreux espace de chargement. A mon avis, l’Astra Break s’intègre totalement dans la tradition d’excellence des breaks Opel, qui fait que l’on peut les utiliser en toutes circonstances. »

Encore plus de polyvalence grâce à une banquette coulissante
L’Astra Break repose sur un empattement de 2,70 m, soit environ 9 centimètres de plus que la version cinq portes et que le modèle précédent. Avec une longueur de 4,51 m, une largeur de 1,75 m et une hauteur de 1,5 m, elle offre un beau volume de coffre de 530 litres (mesuré selon les normes VDA, l’association des constructeurs automobiles allemands), mesuré sous le cache-bagages.

En repliant l’assise des sièges et en abaissant les dossiers de la banquette arrière (de série rabattables en 60/40, et en option en 40/20/40), le volume du coffre peut facilement passer à quelque 1.570 litres, soit plus que la version précédente (1.500 litres VDA).

Proposée en option, la banquette arrière coulissante peut se régler en longueur. L’espace aux jambes de 897 mm (26 mm de plus que l’ancien break), déjà généreux, peut ainsi augmenter de 40 mm jusqu’à atteindre 936 mm. Quand le besoin de place supplémentaire se fait sentir, il suffit d’avancer la banquette arrière, qui possède une course de réglage de 105 mm. Par rapport à la version normale, la nouvelle Astra Break offre une longueur de chargement en augmentation de plus de 60 mm et atteint 1.135 mm, au lieu de 1.072 mm. Et si l’on choisit l’option du siège passager avant rabattable, il est même possible d’étendre la longueur de chargement jusqu’à 2,75 m.

Flancs droits, rangement sous plancher, logements latéraux : le vaste coffre de l’Astra Break révèle une grande polyvalence. Une plaque de protection réalisée en acier inoxydable protège le seuil de chargement, disposé à 582 mm du sol, et confère au compartiment de charge un aspect luxueux. Opel a toujours le souci de répondre au mieux aux besoins de la clientèle, ce que l’on constate dans le nouveau système de cache-bagages. Un geste de la main, et le très pratique mécanisme d’enroulement se charge de replier le cache-bagages pour faciliter le chargement. Ayant déjà démontré toute son utilité à bord du break Vectra, le système de rangement breveté FlexOrganizer a encore été amélioré pour son montage sur l’Astra : les rails latéraux sont désormais réalisés en aluminium anodisé. Une gamme très complète d’accessoires vient le compléter pour répondre à tous les besoins de rangement.

Une allure élégante et sportive, un châssis dynamique et un ensemble d’équipements spécialement dédiés au remorquage
La nouvelle Opel Astra Break, avec son avant dynamique, ses blocs optiques arrière originaux en trois dimensions et le dessin très reconnaissable de ses vitres latérales, se situe dans la droite ligne de l’esprit moderne du design de la berline cinq portes. Les rails de toit de faible hauteur, très élégants, déjà vus sur l’Opel Signum, sont proposés en noir ou en argent et renforcent la distinction naturelle du break.

L’Astra Break permet également de profiter d’une nouvelle qualité de comportement grâce à la suspension adaptative IDSPlus et à l’amortissement piloté en continu CDC (Continuous Damping Control) proposés en option, réalisant un compromis judicieux entre confort et sécurité active. Cette électronique de châssis intégrée ICC (Integrated Chassis Control), au sein de laquelle communiquent en permanence les boîtiers de gestion et les capteurs de l’ESPPlus, de l’ABS et du CDC par un bus multiplexé à haute vitesse CAN (Controller Area Network), participe à la qualité du comportement offerte par la nouvelle Astra Break. Elle peut aussi s’enrichir d’options telles qu’un correcteur d’assiette automatique, un contrôle automatique de lacet TSP (Trailer Stability Program), un démarrage en côte automatisé HSA (Hill Start Assist) qui en font une excellente tractrice.

Une vaste offre de motorisations, dont quatre moteurs diesel common rail CDTI

L’Astra Break, dont la production commencera d’abord à Bochum en Allemagne avant d’être également construite à Anvers, sera disponible avec une gamme de motorisations aussi étendue que le modèle cinq portes. Elle comprend des moteurs modernes de la famille ECOTEC, tant essence que diesel, dont les cylindrées s’échelonnent de 1,4 à 2 litres et les puissances de 80 à 200 ch. A côté du 1.9 CDTI de 150 ch – le diesel le plus puissant de sa catégorie – l’offre s’étoffe avec l’arrivée d’un nouveau 1.9 CDTI de 120 ch, qui permet à l’Astra de proposer quatre diesel particulièrement dynamiques. Les deux moteurs 1.9 CDTI peuvent recevoir un système moderne de filtre à particules sans entretien. Toutes les motorisations de l’Astra répondent aux normes de rejet Euro 4.

L’offre de boîtes de vitesses comprend une boîte manuelle à six vitesses (offerte en série sur les deux 1.9 CDTI et les deux 2.0 Turbo, et en option sur le 1.7 CDTI de 100 ch), une boîte manuelle cinq vitesses, un boîte automatique quatre rapports (en option avec le 1.8 ECOTEC) et la dernière version de la boîte robotisée Easytronic, proposée avec le moteur essence 1,6 litre doté du système TWINPORT.

Principales caractéristiques des moteurs Astra et Astra Break :

Moteurs essence 1.4 1.6 1.8 2.0 Turbo 2.0 Turbo
TWINPORT TWINPORT ECOTEC ECOTEC ECOTEC
ECOTEC ECOTEC
Puissance (kW/ch) 66/_90 77/_105 92/_125 125/_170 147/_200
Couple (Nm) 125 150 170 250 262
Classes de rejets Euro 4 Euro 4 Euro 4 Euro 4 Euro 4

Moteurs diesels

Moteurs diesel 1.7 CDTI ECOTEC 1.7 CDTI ECOTEC 1.9 CDTI ECOTEC 1.9 CDTI ECOTEC
Puissance (kW/ch) 59/_80 74/_100 88/_120 110/_150
Couple (Nm) 170 240 280 320
Classes de rejets Euro 4 Euro 4 Euro 4 Euro 4