Opel Zafira Tourer ecoFLEX : le « salon sur roues » à 119 g/km CO2

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Peu de temps après le début de la commercialisation du nouveau Zafira Tourer cet automne, Opel proposera une version ecoFLEX du monospace sept places offrant de très faibles rejets de CO2.

Opel Zafira Tourer ecoFLEX 2011


Équipé du système Start/Stop et d’un ensemble exhaustif de technologies ecoFLEX, le nouvel Opel Zafira Tourer ecoFLEX 2.0 CDTI n’émet que 119 g/km CO2. Il devient ainsi l’un des monospaces compacts offrant les émissions les plus basses, tout en disposant malgré tout d’une puissance de 96 kW/130 ch et d’un couple atteignant 300 Nm.

Opel Zafira Tourer ecoFLEX 2011

A l’instar du reste de la famille ecoFLEX, le Zafira Tourer ecoFLEX 2.0 CDTI bat en brèche l’idée préconçue qui veut que faiblesse des consommations et des émissions aient inévitablement un impact négatif sur les performances. Le Zafira Tourer ecoFLEX parvient à offrir 130 ch grâce à son quatre-cylindres 2 litres turbodiesel à rampe commune bénéficiant d’une gestion optimisée de la combustion et de frictions internes réduites.

Ainsi, il ne consomme que 4,5 l/100 km en cycle mixte. Sa vitesse maxi est de 193 km/h et le monospace franchit la barre des 100 km/h en 11,4 secondes. L’association d’un moteur diesel à rendement élevé et d’une boîte manuelle optimisée à six rapports plus longs contribue également à obtenir un bon compromis entre performances et sobriété.

 

Toute une série de mesures pour réduire la consommation et les émissions

 

Les nombreuses mesures entreprises sur le moteur et ses périphériques, ainsi que le travail sur l’aérodynamique, jouent un grand rôle dans la réduction des consommations affichée par le nouveau Zafira Tourer ecoFLEX 2.0 CDTI.

Pour améliorer l’aérodynamique, l’assiette du véhicule a été abaissée de 10 mm et un volet aérodynamique actif est intégré dans la calandre. Le volet aérodynamique reste ouvert pour conserver une température de fonctionnement optimale à faible vitesse, ou quand le moteur est soumis à des charges thermiques élevées, comme en montagne ou lorsque la voiture tracte. A vitesse plus élevée, le volet se ferme automatiquement et dirige le flux autour du véhicule. Le système a pour effet d’améliorer l’aérodynamique améliorée, de réduire la consommation et les émissions de CO2.

Opel Zafira Tourer ecoFLEX 2011

Le Zafira Tourer ecoFLEX 2.0 CDTI est équipé de pneus 225/50 R17 à faible résistance au roulement. L’indicateur de passage de vitesse – sous forme de témoin lumineux situé entre le compteur de vitesse et le compte-tours – signale au conducteur le moment opportun de passer le rapport supérieur, afin de parvenir à une conduite économique.

 

Efficace et dynamique : une gestion optimisée du moteur et de la boîte

 

Le système de gestion optimisé du moteur, conçu par les ingénieurs Opel pour le quatre-cylindres turbodiesel à rampe commune 2,0 litres de 96 kW/130 ch, permet un maximum de rendement. Le couple maxi de 300 Nm est disponible de 1.750 à 2.500 rpm.

Le nouveau système d’injection multiple fonctionnant à 1600 bars améliore le processus de combustion et abaisse la consommation. Pour réduire les frictions internes, l’arbre à cames est monté sur des roulements à aiguilles.

Des capteurs de pression de cylindre incorporés aux bougies de préchauffage (Cleantech Combustion Technology) permettent un contrôle très précis de la combustion. La pompe à huile à cylindrée variable ne fournit que la pression d’huile nécessaire. L’ensemble est piloté par le module de gestion moteur, et contribue à réduire les émissions de CO2.

 

Intelligent : récupération d’énergie en décélération

 

Pour assurer la meilleure gestion de l’énergie électrique possible, Opel lance un système de freinage à récupération d’énergie, qui capte l’énergie cinétique par l’intermédiaire de l’alternateur au relâchement de la pédale d’accélérateur. Il la convertit en énergie électrique, servant ensuite à charger la batterie. Le fonctionnement est automatique, et intervient dès que le conducteur relâche la pédale d’accélérateur ou actionne la pédale de frein. Quand la batterie est suffisamment chargée, la production de l’alternateur est fortement réduite et les consommateurs d’énergie électrique sont alimentés en mode économie d’énergie par l’énergie électrique récupérée.

En outre – et c’est le cas sur tous les modèles de Zafira Tourer – le compresseur de climatisation n’est entraîné que lorsqu’il est utile, et découplé autrement par l’intermédiaire d’un embrayage.

 

Efficace : le Start/Stop évite au moteur de tourner au ralenti

 

Le système Start/Stop développé par Opel sera disponible sur plus de 30 couples véhicules-moteurs dès le printemps 2012, aidant à améliorer sur le long terme la compatibilité environnementale. Avec le Start/Stop, le moteur se coupe automatiquement dès que le conducteur passe au point mort et retire son pied de l’embrayage. Il entre alors en phase Autostop.

Opel Zafira Tourer ecoFLEX 2011

Pour redémarrer, il suffit au conducteur de passer la première et de partir. Une batterie à hautes performances permet au système électrique d’avoir un maximum de fiabilité et assure un démarrage du moteur à tout moment. Pour des raisons de sécurité et de confort, le chauffage et la climatisation, tout comme l’assistance de freinage à dépression, restent pleinement actifs pendant la phase Autostop. Quand cela se révèle nécessaire, par exemple dans les longs embouteillages, le conducteur peut désactiver manuellement le système en appuyant sur la touche « eco ».