Nouvel Opel Antara 2011, un crossover qui gagne en modernité et en raffinement.

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

 

Opel ANTARA 2011


Ligne plus affirmée, nouvelles motorisations, châssis revu et intérieur au goût du jour : l’Opel Antara, s’il conserve l’allure sportive et les fonctionnalités issues du monde du 4×4, gagne un côté urbain chic au millésime 2011.


 

Opel ANTARA 2011

 

La gamme de motorisations profondément retravaillée se compose de deux blocs diesel et d’une version essence, répondant toutes aux normes d’émissions Euro 5.

Elles assurent une hausse sensible des performances tout en abaissant nettement les consommations et les émissions. Les deux boîtes de vitesses proposées – manuelle ou automatique, mais à six rapports toutes deux – sont elles aussi des développements nouveaux.

Le moteur diesel 2.2 CDTI est décliné en deux puissances. Le groupe d’entrée de gamme de 120 kW/163 ch développe un couple de 350 Nm et est disponible en 4×2 ou en 4×4, avec boîte de vitesses manuelle ou automatique. Consommant 6,3 l/100 km (CO2 : 167 g/km), offrant un passage de zéro à 100 km/h en 9,9 secondes et une vitesse maxi de 189 km/h (version 4×2 en boîte manuelle), cette motorisation représente un bon compromis entre sobriété et dynamisme.

Le diesel le plus puissant de 135 kW/184 ch (couple maximum 400 Nm) est associé en série au système de transmission intégrale.

Il est proposé soit avec la boîte manuelle, soit avec la boîte automatique.

Il se distingue par des chiffres de performances impressionnants : le zéro à 100 km/h en 9,6 secondes et une vitesse maxi de 200 km/h. Malgré cela, ce moteur revendique une très grande sobriété et une bonne compatibilité environnementale, puisqu’il ne consomme que 6,6 l/100 km avec des émissions de CO2 limitées à 175 g/km.

Alternative aux moteurs diesel, le moteur essence 2.4 ECOTEC de 123 kW/167 ch avec couple maxi de 230 Nm est proposé en association avec la traction avant ou la traction intégrale, accouplé à une boîte manuelle ou à une boîte automatique. Offrant une accélération de zéro à 100 km/h en 10,5 secondes, une vitesse de 190 km/h, une consommation de 8,8 l/100 km et des émissions de CO2 de 206 g/km (4×2 en boîte manuelle), cette version ne démérite en aucun domaine.

Opel ANTARA 2011

 

Système 4×4 intelligent à répartition variable du couple

 

Le système de transmission 4×4 piloté électroniquement de l’Opel l’Antara combine les avantages de la traction avant – et sa plus faible consommation – avec les avantages de traction intégrale. En temps normal, l’entraînement se fait uniquement par les roues avant. Mais la situation reste sous la surveillance permanente de l’électronique de contrôle.

Si le manque d’adhérence entraine un patinage des roues avant, le système redistribue la puissance de manière imperceptible. En fonction de l’adhérence du revêtement et des conditions extérieures, la répartition peut aller de 100% sur les roues avant à 50% sur le train avant et 50% sur le train arrière, avec tous les pourcentages intermédiaires.

 

Un châssis aux nouveaux réglages pour plus de dynamisme

 

Pour aller avec le nouveau dynamisme de ses motorisations, l’Opel Antara restylé dispose maintenant d’un châssis totalement revu qui offre un comportement réactif et plaisant, tout en se montrant également confortable. La direction assistée asservie à la vitesse a été également améliorée et offre maintenant une bien meilleure perception de la route.

Le travail sur le châssis et la sécurité active a consisté également à améliorer le système ABS, et à monter maintenant en série l’aide au démarrage en côte HSA (Hill Start Assist), qui évite de reculer en démarrant sur une pente. Selon la variante et la finition, des jantes de 17, 18 ou 19 pouces apportent leur concours à la tenue de route, et évidemment aussi au look du crossover sportif.

 

Design renouvelé avec une appartenance à la marque évidente

 

La ligne plus affirmée du nouvel Opel l’Antara comprend une nouvelle calandre avec encadrement chromé, le jonc chromé transversal typique de la marque et un logo bien affirmé. Le crossover dispose également de nouveaux antibrouillards, de feux arrière redessinés et d’élégantes protections de soubassement à l’avant et à l’arrière.

L’intérieur a également été rafraîchi et reçoit des habillages et des garnitures renouvelés, un tableau de bord avec un nouveau graphisme, une console centrale redessinée avec des possibilités de rangement supplémentaires et une élégante option d’habillage en cuir de couleur Titane clair. La dotation en équipements de confort et de sécurité s’enrichit avec l’arrivée d’un frein à main électrique, d’un indicateur du rapport engagé sur les versions à boîte automatique lorsque le mode manuel est sélectionné, d’une désactivation de l’airbag frontal et de l’airbag latéral sur le côté passager avant pour permettre le montage d’un siège bébé, de prétensionneurs de ceinture de sécurité et de limiteurs d’efforts aux places avant ainsi que d’un nécessaire de réparation des pneus.

Opel ANTARA 2011

 

Une alternative intéressante sur le segment des SUV intermédiaires européens

 

Avec son look attrayant, sa gamme de motorisations modernes, la vivacité de son châssis et la qualité de son intérieur, l’Opel Antara est une proposition très intéressante au sein de son segment. Le crossover sportif offre également un excellent rapport prix-performances : la version Essentia 4×2 dotée du moteur essence 2.4 ECOTEC de 123 kW/167 ch constitue une offre très abordable à la gamme Antara, avec son prix de 22.230 euros (Luxembourg : 21.130 euros).

La profonde remise à jour de l’Antara est le reflet de la volonté d’Opel de mettre un accent plus marqué sur ses fondamentaux, son potentiel et son savoir-faire, et de se rajeunir au travers de produits attrayants. Dans ce cas, les fondamentaux sont l’antériorité qu’Opel possède dans le domaine des SUV : Opel a été un précurseur avec le Frontera, produit de 1991 à 2003. Le renouvellement de l’Antara marque un nouveau départ. Le segment du SUV et du crossover va désormais jouer un rôle plus important dans la gamme produit de la marque, pour au final renforcer la position d’Opel sur le marché automobile européen.

La prochaine étape de cette démarche est l’arrivée d’un SUV compact, prévue pour 2012.

Les perspectives de ventes de l’Antara en Europe tournent autour de 15.000 unités (Belgique/Luxembourg : 1.000 unités) pour 2011, première année de commercialisation ; par la suite, les ventes annuelles devraient se situer autour de 20.000 unités. Les marchés anglais, anglais, allemand, italien et russe vont s’accaparer l’essentiel des ventes, avec environ 80% de la diffusion. C’est la version diesel de 163 ch qui devrait remporter la majorité des suffrages des acheteurs, et représenter environ 75% (Belgique/Luxembourg : 65%) des ventes.