Opel : un nouveau 3 cylindres Turbo tout alu pour Francfort

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Propre, souple et silencieux : le nouveau trois-cylindres Opel sera présenté en première mondiale au Salon International de l’Automobile de Francfort en septembre.

Opel-1.0-SIDI-Turbo 2013

Le moteur à essence 1,0 litre turbo ne se contente pas d’avoir la fibre écologique, il marque aussi un progrès fondamental dans l’agrément des moteurs à trois cylindres, offrant des caractéristiques de bruit et vibrations bien meilleures que nombre de quatre-cylindres.


Développant 85 kW/115 ch, ce petit moteur offre néanmoins beaucoup de couple dès les plus bas régimes, avec 166 Nm de 1.800 à 4.700 rpm, malgré sa taille réduite. Le 1.0 SIDI Turbo (Spark Ignition Direct Injection – injection directe, allumage commandé) génère plus de couple sur toute sa plage de fonctionnement que des moteurs de même puissance de cylindrée supérieure. Quant à la consommation, elle est améliorée de 20% par rapport au bloc atmosphérique Opel actuel de 1,6 litre.

Opel Adam 2013

Inauguré l’an prochain par la mini citadine ADAM où il sera accouplé à une nouvelle boîte six vitesses, le 1.0 turbo 12 soupapes est le premier représentant d’une nouvelle famille modulaire de moteurs essence à trois et quatre cylindres dans la classe de cylindrée jusqu’à 1,6 litre. Ils bénéficieront des toutes dernières technologies, comme l’injection directe, la distribution à calage variable en continu ou un bloc-cylindres en aluminium léger, clés de leur bon -rendement. Opel prévoit que la nouvelle famille de moteurs va offrir des chiffres très bas de consommation avec des émissions de CO2 nettement inférieures à 100 g/km.

« En développant ce petit moteur, nous ne voulions pas nous borner à réduire la consommation et les émissions de CO2. Nous voulions aussi montrer que les trois-cylindres peuvent se montrer tout aussi agréables que des groupes à quatre cylindres ou plus, » explique Dr Matthias Alt, Ingénieur en chef d’Opel chargé des petits moteurs essence. « Nous avons traité à la racine les questions d’équilibrage, de bruit et de vibrations typiques des trois-cylindres conventionnels, et nous sommes convaincus que les clients seront agréablement surpris par les résultats. C’est un moteur à trois cylindres très nerveux et onctueux, très agréable à conduire. »

 

Ingénierie allemande pour acoustique raffinée

 

Les ingénieurs Opel sont partis d’une feuille blanche, ce qui a permis de prendre toute une série de mesures visant à éliminer le côté « arythmique » typique des moteurs à trois cylindres, corollaire traditionnel de leur aspect économique.

Le bloc-cylindres réalisé en aluminium moulé sous haute pression a été dessiné de façon à réduire le bruit moteur venant des émissions rayonnées et de la structure, avec l’avantage supplémentaire de réduire le poids. La rampe d’injection haute pression et les injecteurs sont aussi structurellement isolés de la culasse afin de minimiser la transmission des impulsions, tandis que la pompe à essence et les tubulures de carburant ont reçu un traitement acoustique.

Un autre facteur majeur qui contribue à l’agrément de fonctionnement est l’installation d’un arbre d’équilibrage dans le carter d’huile. Entraîné par une chaîne à dents inversées pour un fonctionnement silencieux, l’arbre contrarotatif tourne à la même vitesse que le vilebrequin. Son équilibrage est soigneusement optimisé de manière à compenser les vibrations inhérentes au fonctionnement d’un trois-cylindres.

D’autres mesures ont été prises pour réduire les bruits : carters avec isolants acoustiques pour le haut et l’avant du moteur, le collecteur d’admission et le logement de l’arbre à cames ; isolation du vilebrequin avec paliers principaux à inserts métalliques ; dents inversées pour les chaînes d’entraînement de l’arbre à cames ; turbocompresseur à faible sifflement et carter d’huile inférieur en acier.

Résultat de ces mesures techniques, le nouveau moteur 1.0 SIDI Turbo est non seulement plus raffiné que les autres trois-cylindres, mais aussi plus silencieux que de nombreux blocs quatre cylindres. Au banc d’essai, par exemple, il émet des niveaux de bruit inférieurs à tous les régimes que des moteurs turbo essence de même puissance jusqu’à 1,6 litre de cylindrée. Son confort sonore intrinsèque est si bon que la nécessité d’une isolation acoustique supplémentaire dans la voiture, ou d’un montage complexe sur berceau par fixations moteur spéciales, n’est plus nécessaire.

 

Du couple et de la puissance

 

Le 1.0 SIDI Turbo a également du punch, offrant plus de couple que l’actuel moteur atmosphérique 1,6 litre d’Opel, en disposant de la même puissance de 85 kW/115 ch.

L’intégration du collecteur d’échappement à l’intérieur de la culasse en aluminium s’est faite avec une véritable précision horlogère, et sur lequel est directement boulonné le turbocompresseur à faible inertie refroidi par eau. Ce montage compact contribue à l’obtention d’une montée en pression rapide, garante d’un couple élevé à bas régime. Le couple maxi est de 166 Nm à seulement 1.800 rpm, ce qui représente près de 30% de plus que le couple généré par le moteur 1,6 litre au même régime de rotation.

Les injecteurs six trous sont implantés au centre de la chambre, juste au-dessus de chaque piston, ce qui assure une combustion efficace. Le calage variable double permet une levée des soupapes variables pour une respiration optimale du moteur. Une pompe à huile à double lobe et une pompe à eau commutable, qui se désaccouple lorsque le liquide de refroidissement moteur est froid afin d’accélérer la mise en température, contribuent également à la faible consommation de carburant.

 

Une nouvelle boîte à six vitesses, plus légère

 

Le 1.0 SIDI Turbo est accouplé à une toute nouvelle boîte de vitesses manuelle à six rapports, spécialement conçue pour le montage sur des moteurs offrant un couple moyen. Avec un poids à sec de seulement 37 kg, elle se révèle environ 30% plus légère que son homologue actuelle. Elle est également extrêmement compacte, mesurant seulement 375 mm dans l’axe.

Offrant une sélection des rapports particulièrement douce, avec une faible course du levier et peu d’effort aux passages, la nouvelle transmission intègre bon nombre des améliorations récemment introduites sur la nouvelle génération de boîtes de vitesses d’Opel. Elle bénéficie ainsi de crabots plus larges à taille asymétrique, de synchros triple cône pour les premier et second rapports et de synchros double cône pour les troisième et quatrième rapports. La marche arrière est également synchronisée.

Opel-1.0-SIDI-Turbo 2013

La nouvelle boîte de vitesses sera utilisée sur un large éventail de véhicules Opel, des citadines et des petites voitures équipées de moteurs offrant jusqu’à 220 Nm de couple. Pour une meilleure exploitation de chaque groupe motopropulseur, la boîte pourra recevoir douze ensembles de rapports de démultiplication et sept rapports de pont.

 

Une nouvelle étape du programme de renouvellement des mécaniques Opel

 

Le lancement du 1.0 SIDI Turbo et de sa nouvelle boîte à six rapports marque une nouvelle étape dans le renouvellement de l’offre de motorisations d’Opel, qui verra le lancement de trois nouvelles familles de moteurs et de 13 nouveaux moteurs entre 2012 et 2016, ainsi que celui d’une nouvelle gamme de transmissions.

Le programme a commencé avec le lancement des nouveaux moteurs essence et diesel de cylindrée moyenne. Ces unités turbo 1,6 litre sont maintenant rejointes par le 1.0 turbo, première déclinaison d’une nouvelle famille de moteurs à faible cylindrée. Tous seront construits dans la nouvelle usine de GM de Szentgotthard en Hongrie, où les moteurs essence et diesel sont produits sur une ligne d’assemblage commune.

La nouvelle génération de groupes motopropulseurs Opel répond à une forte demande de la clientèle, qui recherche des moteurs « downsized », se montrant sobres et peu émetteurs de CO2, tout en offrant la puissance et le couple que l’on aime trouver sur des moteurs de plus forte cylindrée.