Un nouveau moteur essence pour la nouvelle Opel Astra

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Le patronyme complet du dernier moteur Opel est 1.4 ECOTEC Direct Injection Turbo et il sera présenté en première mondiale en septembre sous le capot de la nouvelle Opel Astra à l’occasion du Salon International de l’Automobile de Francfort (IAA).

Opel 1.4 ECOTEC Direct Injection Turbo - 2015


Le quatre-cylindres turbocompressé à injection directe sera disponible en deux puissances, 92 kW/125 ch et 107 kW/150 ch.

Ce nouveau moteur tout aluminium présente des points communs avec le récent 1.0 ECOTEC Direct Injection Turbo équipant les Opel ADAM et Corsa.

En fait, le nouveau moteur quatre cylindres de 1,4 litre est le grand frère du tricylindre un litre, qui a été salué par la presse spécialisée depuis son lancement sur l’ADAM ROCKS et la nouvelle génération de Corsa. Les deux moteurs font partie de la famille des petits blocs essence – un ensemble de moteurs trois ou quatre cylindres d’une cylindrée inférieure à 1,6 litre, qui font tous appel à la haute technologie.

Ils tiennent un rôle crucial au sein de la plus grande offensive moteurs qu’Opel a jamais entreprise, puisqu’elle consiste à lancer 17 nouveaux moteurs de 2014 à 2018.

 

Le ronronnement du nouveau 4 cylindres Opel

 

Tout au long de la phase de développement du 1,4 litre turbo, la réponse en dynamique et la qualité des performances ont fait l’objet de toutes les attentions, sans oublier la consommation. Le moteur délivre très tôt un couple maximum atteignant 245 Nm. La puissance maxi est disponible entre 2.000 et 3.500 tr/min – une plage de couple exceptionnelle.

Il s’agit là des dispositions idéales pour conjuguer plaisir de conduire et sobriété. Selon les chiffres provisoires, le puissant moteur turbo ne consommera avec le système Start/Stop que 4,9 litres d’essence aux 100 kilomètres en cycle mixte (114 g/km CO2). Le 1,4 litre turbo sera donc en mesure de surclasser sur tous les critères de performances des moteurs essence dont la cylindrée peut atteindre deux litres de cylindrée, et de s’y substituer.

Opel Astra IAA 2015

Les ingénieurs ont une fois de plus accordé une grande attention au niveau sonore et au comportement aux vibrations lors de l’élaboration du 1,4 litre turbo – tout comme ils l’avaient déjà fait pour le tricylindre. Le bloc moteur a été pensé pour réduire au minimum les résonances : le carter d’huile est séparé en deux parties, le collecteur d’échappement intégré à la culasse évite la propagation des bruits, le cache arbre à cames est isolé acoustiquement, les valves de décharge des injecteurs haute pression sont découplées et la chaîne de distribution est prévue pour fonctionner en silence.

 

Une nouvelle référence de sobriété

 

Grâce à son type de construction, le nouveau 1.4 ECOTEC Direct Injection Turbo ajoute moins de poids à la voiture. Pris isolément, le bloc moteur en aluminium pèse dix kilos de moins que le bloc en acier forgé de l’actuel 1,4 litre turbo. Il est ainsi le moteur parfait pour la nouvelle et très efficiente Opel Astra.

C’est justement dans le domaine de l’efficience que le 1.4 turbo peut vraiment démontrer ses avantages techniques : pour rendre le moteur aussi léger que possible, le vilebrequin est creux, l’entraînement de la pompe à huile est à friction particulièrement faible et la pompe à huile fonctionne à deux niveaux de pression. L’ensemble du groupe motopropulseur est conçu pour fonctionner avec des huiles à faible friction avec un coefficient de viscosité 5W-30. Toutes ces mesures permettent d’atteindre un rendement énergétique du meilleur niveau.

Opel Astra IAA 2015

Alors que les tricylindres Opel sont d’excellents représentants de la démarche du « downsizing » des moteurs (faire plus petit, plus léger, plus sobre), les ingénieurs d’Opel utilisent le terme de « rightsizing », c’est-à-dire un équilibre parfait entre le rendement à faible charge et sous forte demande quand ils parlent du nouveau moteur quatre cylindres 1,4 litre.