Opel ecoFLEX Experience : le meilleur éco-conducteur couronné en Suède

Classé dans : Actualités - Opel (D) | 0

Opel recherchait le meilleur éco-conducteur européen : c’est le portugais António Gonçalves qui s’est avéré ce week-end le plus digne de porter ce titre.

Opel ecoFLEX Experience  

Sous le slogan : « Recherche éco-conducteur » Opel avait lancé le concours ecoFLEX Experience, une initiative qui, pendant deux mois, souhaitait développer la prise de conscience écologique, et montrer que des techniques de conduite adaptées – et de bonnes voitures – permettent de réduire fortement les émissions de CO2.


Ce premier concours du genre, initié par Opel, aura vu s’affronter presque 70.000 concurrents dont seulement 20 – un par pays participant – ont fini par se rencontrer ce week-end sur le circuit de Sturup près de Malmö, en Suède, pour la grande finale.

Après deux jours d’épreuves pleines de suspense, le lauréat de l’ecoFLEX Experience, âgé de 25 ans, a reçu pour prix une clé symbolique représentant le premier prix, une des toutes premières Opel Ampera, véhicule électrique à autonomie prolongée dont la commercialisation interviendra fin 2011.

Opel Ampera

« Je voulais absolument l’emporter car je tenais à gagner cette Ampera, » a révélé António Gonçalves, à la fois heureux et fier. « C’est pourquoi ma préoccupation essentielle a toujours été de conduire aussi régulièrement que possible. »

Opel Astra Ecoflex

Les concurrents arrivés en deuxième et troisième place avaient tout lieu d’être également heureux.

Le second conducteur le plus sobre, Yakup Pelit (Danemark), a remporté une Opel Astra 1.3 CDTI ecoFLEX. La compacte de 70 kW/95 ch se contente de 4,1 litres de gazole aux 100 kilomètres, ce qui représente des émissions de CO2 de 109 grammes par kilomètre.

Opel Corsa EcoFLEX

Le troisième, le finlandais Keijo Tapio Leppävuori, pourra montrer l’étendue de ses talents d’éco-conducteur sur une Corsa 1.3 CDTI ecoFLEX dont la consommation mixte est de seulement 3,7 litres aux 100 kilomètres (98 g/km CO2).

 

La finale en Suède, point fort du concours européen de consommation

 

Les participants devaient démontrer leurs talents de conducteurs économes dans quatre épreuves sur le circuit suédois de Sturup. La première était un parcours urbain classique au volant d’une Opel Corsa avec beaucoup de démarrages et d’arrêts, et de nombreuses limitations de vitesse. Le gagnant de cette épreuve, António Gonçalves, est parvenu à une consommation moyenne de 4,25 litres de gazole aux 100 kilomètres. Le suivant, Keijo Tapio Leppävuori, est parvenu à 4,6 l/100 km tandis que le troisième, Urban Gostencnik de Slovénie, a brûlé 4,56 l/100 km.

A bord du haut de gamme Opel Insignia, l’objectif était de rouler vite contre la montre, et le Danois Pelit a réussi à le faire en consommant 4,31 l/100 km. Le portugais Gonçalves emportait la seconde place avec 4,61 l/100 km, tandis que le Suédois Jesper Forsberg se classait troisième avec 4,68 l/100 km.

L’Opel Meriva quant à lui, n’avait qu’un demi-litre de gazole dans son réservoir, et le meilleur à cet exercice, Forsberg, a réussi à parcourir 18,13 kilomètre avec ce minimum de carburant.

Avec 1,6 litre de carburant dans le réservoir de l’Astra, le but de la quatrième épreuve était d’accomplir 20 tours de circuit aussi rapidement que possible ; une performance exigeant de conduire aussi vite que possible mais de franchir quand même la ligne d’arrivée. Le gagnant, Gostencnik de Slovénie, y est arrivé en seulement 43 minutes et 19 secondes. En seconde place est arrivé Pelit, en 43”27’. La troisième place revenait à Fabio Bochicchio d’Italy, avec un temps de 43”30’.

A la fin de ce week-end, c’est António Gonçalves qui se révélait globalement le meilleur pour utiliser les techniques combinant économie de carburant et conduite rapide : il s’adjugeait une consommation moyenne globale de seulement 3,95 l/100 km. Ce qui lui permettait non seulement de devancer les autres concurrents, mais de montrer aussi qu’une conduite éco-citoyenne pouvait se montrer amusante – et rentable.

Le concours ecoFLEX Experience d’Opel/Vauxhall a rencontré un écho, qui a dépassé toutes les espérances. L’Allemagne à elle seule a compté presque 19.000 participants. La France, la Grande-Bretagne, la Turquie et l’Italie ont enregistré chacune plus de 5.000 participants dans chaque pays. Quand au site Web ecoFLEX Experience, il a enregistré environ 2,5 millions visites.

 

Une conduite éco-responsable – aujourd’hui et demain

 

L’intérêt suscité par l’ecoFLEX Experience souligne aussi l’importance et la motivation grandissantes pour les voitures qui consomment peu. Opel offre une gamme étendue de modèles ecoFLEX, allant des versions économiques essence aux diesels à faibles émissions de CO2, sans oublier les versions animées par des carburants alternatifs, comme le GPL (Gaz de pétrole liquéfié) ou le GNV (Gaz naturel pour véhicule).

Le premier prix du concours ecoFLEX Experience, l’Opel Ampera, véhicule électrique à autonomie prolongée, représente la mobilité électrique du futur et amène la preuve de l’implication de la société à offrir de plus en plus des technologies automobiles soucieuses du respect de l’environnement.