Nissan Qashqai

Classé dans : Actualités - Nissan (Japon) | 0

Lors du prochain Mondial de l’Automobile qui ouvrira ses portes fin septembre à Paris, Nissan dévoilera la version de production de tout nouveau QASHQAI, berline combinée aux qualités d’un SUV. La nouvelle auto se trouvera dans les concessions dès le début de l’année prochaine.

2007 Nissan QASHQAI.

Le QASHQAI, d’un gabarit similaire à celui d’une Ford Focus, est donc plus petit qu’un SUV compact traditionnel. Toutefois il offre le confort de conduite et le plaisir de la première ainsi que les capacités et les fonctionnalités du second.

Son style distingué résulte du mariage entre les lignes classiques d’une berline et le style d’un 4×4. Le résultat est nouveau et différent au sein d’une nouvelle niche du marché.

« Se référant à une tribu nomade du désert bordant la chaîne des monts Zagros, au sud-ouest de l’Iran, le QASHQAI (prononcez Cach-Caï) doit être considéré comme un nomade urbain », affirme Stéphane Schwarz, directeur du Design chez Nissan Design Europe.

2007 Nissan QASHQAI.

« C’est une voiture à contrastes pour un monde de contrastes », poursuit M. Schwarz. « Solide et compact, il fait merveille en ville. Agile et fluide, il est extraordinaire lorsqu’on s’éloigne de la ville. Il reflète notre personnalité, il prolonge notre imagination. »

Après les premières ébauches et la mise en place du concept au Japon, l’essentiel du développement stylistique et de la mise au point du QASHQAI a été réalisé en Europe, notamment à Londres chez Nissan Design Europe et au Nissan Technical Centre Europe (NTCE) de Cranfield, en Angleterre.

C’est également l’Angleterre, et plus exactement les installations Nissan situées à Sunderland dans le nord-est du pays, qui assurera la fabrication du nouveau Nissan QASHQAI. La production devrait démarrer fin 2006 pour un début de commercialisation début 2007.

2007 Nissan QASHQAI.

Les lignes dynamiques du QASHQAI se reflètent à l’intérieur, au sein d’un habitacle que l’on peut qualifier d’asymétrique avec une partie entièrement dévolue au conducteur et une autre partie, véritable espace de relaxation, pour les passagers. Et si la position assise en hauteur procure ce sentiment de sécurité typique des SUV, le QASHQAI est cependant plus dynamique, offrant les accélérations et le comportement d’une berline traditionnelle.

Le QASHQAI est disponible en deux ou quatre roues motrices et propose quatre moteurs : deux Diesel et deux essence. La gamme démarre avec un 1.6 L essence de 115 CV/84 kW et un Diesel 1.5 dCi offrant 106 CV/78 kW. Elle se poursuit avec deux quatre cylindres 2 L, l’un à essence de 140 ch/103 kW et l’autre Diesel qui développe 150 CV/110 kW.

2007 Nissan QASHQAI.

Le QASHQAI propose deux boîtes manuelles (cinq et six rapports), une boîte automatique à six rapports et une transmission à variation continue (CVT) ultramoderne.

L’intérieur, extrêmement soigné, est doté de nombreuses zones de rangement très bien conçues afin d’offrir un maximum de polyvalence. Standard ou en option, l’équipement fait honneur à la philosophie de Nissan : il faut faire la différence, pas question de technologie pour le seul plaisir de la technologie. On retrouve donc dans le QASHQAI un grand toit vitré panoramique, des phares à allumage automatique, des essuie-glaces à capteur de pluie, un système de navigation par satellite, une caméra de recul et une connectivité Bluetooth pour téléphones portables.

La transmission Nissan 4×4 All-Mode – particulièrement appréciée depuis les débuts du X-Trail – est disponible sur les versions 2 L. Mais si la garde au sol du QASHQAI est effectivement plus haute que celle d’une berline traditionnelle, il ne s’agit pas d’un véhicule de franchissement. Les quatre roues motrices du QASHQAI apportent adhérence, performance et sécurité par tous les temps.

La sécurité est en effet l’une des valeurs clefs du QASHQAI. Sécurité passive tout d’abord, avec la présence d’une coque très rigide. Sécurité active ensuite avec une pléthore d’équipements dont un ESP (contrôle électronique de trajectoire) de dernière génération agissant à la fois sur les freins et le couple moteur. Le système de freinage est lui aussi à la pointe de la technologie et offre notamment une compensation hydraulique du « fading » (baisse d’efficacité des freins due à la surchauffe) dite HFC garantissant un freinage parfait en toute circonstance.