Nissan LeafTM Nismo RC : Le zero émission est désormais également possible en compétition

Classé dans : Actualités - Nissan (Japon) | 0

Ce 20 avril 2011, à l’occasion du salon de l’automobile de New York, Nissan a dévoilé la LeafTM Nismo RC, un prototype de voiture de course, basé sur la LEAF, première voiture à traction 100 % électrique produite en série par Nissan.


Le prototype présenté servira de laboratoire roulant, notamment pour accélérer la mise au point de systèmes pour véhicules électriques.


Ci joint le communiqué de presse relatif à la présentation de cette auto de course électrique.

Nissan LeafTM Nismo RC avril 2011


Le prototype construit sur mesure intègre les composants et les technologies de la Nissan LEAF de série, le tout dans une spectaculaire carrosserie en fibre de carbone prête pour la course.

Le nom inscrit sur le bandeau noir, juste en dessous de l’imposant aileron arrière réglable, indique Nissan LEAFTM. Le groupe motopropulseur est zéro émission 100 % électrique avec des batteries lithium-ion de dernière génération, tout comme le premier véhicule électrique de grande série produit par la marque. L’air de famille est bien visible même si cette version affutée pour le circuit se passe de portes et sièges arrière, de coffre, de système audio, de navigation et autres commodités diverses. Mais les similitudes entre la Nissan LEAF de série et la Nissan LEAF NISMO RC s’arrêtent là. Comme le suggère le sigle « RC » (pour Racing Competition), ce nouveau véhicule électrique qui a fait ses débuts au Salon International de l’Automobile de New York 2011, a été conçu à dessein pour donner un nouveau sens aux mots « Racing Green » (« Course Verte »).

Déjà chef de file mondial des véhicules zéro émission produits en grande série la Nissan LEAF a été lancée fin 2010, aux Etats-Unis, en Europe et au Japon. Nissan considère désormais l’univers de la compétition comme une manière d’attirer l’attention sur le potentiel apparemment non exploité des véhicules électriques.

« En réunissant les talents de NISMO, la division sport automobile, très réputée, de Nissan, et les ingénieurs attachés aux écuries des championnats de Super GT et FIA GT1, la Nissan LEAF NISMO RC servira de laboratoire roulant pour accélérer la mise au point de systèmes pour véhicules électriques et de dispositifs aérodynamiques. Elle constituera en même temps une plate-forme de développement pour les nouvelles séries de sport automobiles vertes », a expliqué Carlos Tavares, Chairman Nissan Americas, qui s’exprimait dans le cadre du Salon International de l’Automobile de New York.

Le nouveau véhicule de course électrique fera vraisemblablement une série d’apparitions spéciales de démonstrations lors de différentes rencontres sportives automobiles en 2011, l’entreprise souhaitant explorer la voie de séries spéciales zéro émission pionnières dans les années à venir.

Une belle bête de course

La Nissan LEAF NISMO RC est conçue et construite comme une véritable machine de course, à commencer par sa carrosserie intégrale en fibre de carbone. La carrosserie en trois parties comporte des sections avant et arrière amovibles, des glaces fixes, des projecteurs avant et des feux arrière à LED, ainsi qu’un aileron arrière réglable depuis le poste de pilotage. Construite sur la base du style unique de la Nissan LEAF de série, la version de course 2-portes a été conçue par le Centre de Design Nissan au Japon. Une peinture spéciale Blanc Perlé à 4 couches et un logo bleu « NISMO/Zéro Emission » finalisent le look extérieur.

Quant aux dimensions, la voiture de course repose sur un empattement raccourci de 9,9 cm, tout en s’allongeant de 2,03 cm et en s’élargissant de 17 cm. La différence la plus spectaculaire réside dans la hauteur avec, sur la NISMO RC, une assise abaissée de 35,05 cm par rapport à la Nissan LEAF de série. La garde au sol est limitée à 6 cm, à comparer aux 16 cm du modèle destiné à la route. Et, à 938 kg, la voiture de course est environ 40% plus légère que le modèle de série.

L’architecture de la NISMO RC est aussi sensiblement différente de celle de la berline de série, avec une implantation centrale du pack batterie, du moteur électrique et de l’inverseur le tout configuré en mode propulsion, contrairement à la Nissan LEAF de série qui est une traction. La NISMO RC fait également appel à des suspensions avant/arrière à double triangulation et dispose d’un répartiteur de freinage réglable depuis le poste de pilotage. Elle est chaussée de pneus compétition P225/40R18 montés sur des jantes à 6 branches.

Comme la Nissan LEAF de série, la NISMO RC est propulsée par un moteur synchrone à courant alternatif à réponse élevée de 80 kW alimenté par une batterie lithium-ion composée de 48 modules compacts, qui délivre une puissance de 109 ch et un couple de 280 Nm. La batterie se recharge en 30 minutes à 80 % de sa capacité maxi via la prise de charge rapide placée dans le carénage arrière. Et, contrairement aux autres véhicules de compétition, la NISMO RC ne possède pas de tubulure d’échappement ; elle n’émet en roulant ni CO2, ni autres gaz à effet de serre, ni sonorités d’échappement.

Lors des essais préliminaires, la NISMO RC a été chronométrée à 6,85 secondes sur le 0-100 km/h et à 149,6 km/h en vitesse de pointe. On estime à environ 20 minutes l’autonomie de fonctionnement dans des conditions de course.

« Certains ont le sentiment que les véhicules électriques s’inscrivent au bas de l’échelle de la passion automobile. Ce n’est assurément pas le cas aussi bien pour la Nissan LEAF de série que pour cette Nissan LEAF NISMO RC électrisante, a ajouté Carlos Tavares. Les possesseurs de LEAF adoptent sans réserve ce nouvel univers de technologies zéro émission. Nouscroyons que le même potentiel existe aussi dans le monde de la compétition,et Nissan est fier d’être en pôle sur la grille de départ ».

Précurseur en matière de mobilité zéro émission, Nissan est entré dans l’histoire avec l’introduction de la Nissan LEAF, premier véhicule tout électrique de série abordable, lauréat de très nombreuses récompenses internationales parmi lesquelles le prestigieux Prix de la Voiture Européenne de l’Année 2011.