Nissan Leaf : Le premier véhicule électrique à prix abordable et utilisable au quotidien.

Classé dans : Actualités - Nissan (Japon) | 0

Nissan  Leaf  2011.

 

Nissan vient de dévoiler la Leaf, véhicule compact du segment C à traction électrique.

La Nissan Leaf  est mue par un moteur électrique développant 80 kW.  Elle offre 5 places et une autonomie de 160 km.


Selon le constructeur, la Leaf sera la première voiture à traction électrique à prix abordable (reste à savoir ce qu’on entend par abordable bien sûr) et utilisable au quotidien.


La Nissan Leaf serait commercialisée dès fin 2010 au Japon, aux États-Unis et en Europe.


Nissan  Leaf  2011.

 

Ci joint le communiqué de presse quant à la présentation de la Nissan Leaf.

 

 


 

Nissan Motor Co., Ltd. vient de dévoiler la Nissan LEAF, première automobile zéro émission. Conçue autour d’une plateforme dédiée à la dernière génération de batteries lithium-ion, la Nissan LEAF est une compacte de segment C qui offre tout le confort et l’espace nécessaire pour 5 personnes et d’une autonomie dépassant les 160 km (100 miles). Elle permet ainsi de répondre aux besoins quotidiens de la majorité des automobilistes, sans contraintes et tout en respectant l’environnement.

 

 

Nissan Leaf

La Nissan LEAF, dont le lancement est prévu fin 2010 au Japon, aux Etats-Unis et en Europe, inaugure aujourd’hui une nouvelle ère, celle de la mobilité zéro émission. Après des décennies de recherche et développement, elle incarne plus que jamais la vision de Nissan d’un avenir radicalement transformé.

« La Nissan LEAF est un accomplissement formidable dont tous les employés de Nissan peuvent se sentir fiers » a déclaré Carlos Ghosn, Nissan President & CEO. « Nous avons travaillé sans relâche pour que ce jour devienne réalité : la présentation d’une vraie voiture, utilisable dans le monde réel, qui n’émette aucun – pas une simple réduction, mais bien aucun – gaz polluant. Il s’agit là du premier pas vers une aventure des plus passionnantes pour le monde entier, pour Nissan et pour tout le marché. »

 

Nissan  Leaf  2011.

 

Parmi les caractéristiques clefs de la  Nissan  LEAF, citons :

1) Mode de propulsion zéro émission

2) Prix abordable

3) Design distinctif

4) Véritable autonomie de 160 km (100 miles)

5) Mobilité connectée grâce à un système d’information sophistiqué

 

 

Rien que son nom – LEAF (feuille) – en dit déjà long sur cette voiture. Tout comme les feuilles assainissent l’air dans la nature, la Nissan LEAF contribue à une mobilité plus propre en supprimant toute émission polluante de la conduite et des transports. Un tarif détaillé sera disponible peu avant la commercialisation de la LEAF, fin 2010. Mais Nissan entend la proposer à un prix compétitif par rapport à une voiture du segment C bien équipée. De plus, la Nissan LEAF devrait bénéficier un peu partout dans le monde de nombreuses mesures fiscales et autres incitations. Enfin, étant donné sa simplicité mécanique par rapport à une voiture essence traditionnelle, la Nissan LEAF a été conçue pour être aussi sympathique avec le portefeuille qu’avec l’environnement.

 

 

Mobilité Zéro Emission

La Nissan LEAF est propulsée par un moteur électrique de 80 kW/_280 Nm alimenté par un ensemble de batteries lithium-ion lamellaires compactes générant une puissance de sortie dépassant 90 kW. Ces caractéristiques garantissent une conduite réactive et très agréable similaire à ce que les automobilistes connaissent sur les voitures à carburant conventionnel.

Mais au contraire des véhicules équipés de moteurs à combustion interne, la Nissan LEAF n’émet pas de CO2 ni aucun autre gaz à effet de serre (elle ne possède d’ailleurs pas d’échappement). Le mariage entre batteries lithium-ion et système de freinage à récupération d’énergie a permis de doter la Nissan LEAF d’une autonomie dépassant les 160 km (100 miles) après recharge complète (mode US LA4).

De nombreuses études ont démontré qu’une telle autonomie satisfait les besoins quotidiens de plus de 70 % des automobilistes à travers le monde. D’autant que l’approche adoptée par Nissan rend la recharge aisée et pratique. En effet, la Nissan LEAF peut être rechargée à plus de 80 % de sa pleine capacité en moins de 30 minutes à l’aide d’un chargeur rapide. Quant à la recharge domestique sur une prise de 200 V, elle devrait prendre environ huit heures, soit une bonne nuit de repos pour le conducteur et sa voiture.

 

 

L’électrique enfin accessible

Les ingénieurs, techniciens et designers créateurs de la Nissan LEAF ont œuvré à la naissance d’une voiture bien ancrée dans la réalité de notre quotidien, proposée à un prix abordable. En bref, une voiture capable de faire de Nissan le chef de file de la mobilité zéro émission. Pour garantir à ses utilisateurs confort, espace et capacité de chargement, la Nissan LEAF est une voiture complètement nouvelle par son design (intérieur et extérieur), sa plateforme et sa philosophie.

« Notre produit se devait d’être la première voiture électrique de taille moyenne au monde qui soit pratique et que les automobilistes puissent se permettre d’utiliser avec envie et plaisir tous les jours. Et c’est une telle voiture que nous avons créée. Son style permettra de l’identifier comme la Nissan LEAF mais également de reconnaître son propriétaire comme un participant actif de la nouvelle ère de la mobilité zéro émission » a affirmé Masato Inoue, Product Chief Designer.

 

 

Un design bien à elle

En matière de design, l’attention a même été portée sur les plus petits détails pour obtenir un design novateur et harmonieux.

Tout dans le style de la LEAF semble annoncer de manière subtile mais sans détour, que cette voiture n’est pas comme les autres. La proue de la Nissan LEAF se caractérise par un design fuyant, en « V », intégrant de longs projecteurs obliques à diodes avec des reflets intérieurs bleus. Ils ont également été conçus pour habilement diviser et rediriger le flux d’air loin des rétroviseurs afin de réduire davantage les bruits de vent et le coefficient aérodynamique de la LEAF. En outre, ces projecteurs à diodes ne consomment que 50% de l’électricité normalement nécessaire avec des lampes conventionnelles, ce qui contribue évidemment à maximiser l’autonomie de la Nissan LEAF.

A l’intérieur, les teintes colorées créent une ambiance plaisante et raffinée. La dominante bleue, évoquant l’environnement, rappelle la teinte extérieure Aqua Globe de la version de lancement de la Nissan LEAF. Ce thème s’exprime à l’intérieur via les reflets bleus du tableau de bord et l’éclairage des instruments.

 

 

Système d’information embarqué : Mobilité et connexion.

La Nissan LEAF est équipée d’un système informatique embarqué exclusif. Connecté en permanence à un centre de données mondial. Ce système peut offrir, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, support, informations et divertissements.

Le moniteur intégré au tableau de bord affiche la charge restant au cœur de la Nissan LEAF – ou son rayon d’action, c’est-à-dire toutes les zones qui lui sont encore accessibles – en plus d’une sélection des stations de recharge situées à proximité.

Autre fonction d’avant-garde, la possibilité d’utiliser un téléphone portable pour enclencher à distance la climatisation ou régler les paramètres de recharge, même si la Nissan LEAF est totalement au repos. Un programmateur accessible à distance peut également être réglé pour recharger automatiquement les batteries.

« Ce système informatique est un gros avantage, » avoue Tooru Abe, Chief Product Specialist. « Nous souhaitions que cette voiture soit un partenaire de son conducteur et qu’elle apporte quelque chose de plus à ses passagers. Nous voulions également qu’elle contribue à la création d’une communauté zéro émission. Un tel système d’information embarqué devrait rendre ce souhait possible. »

 

 

Une approche globale de la mobilité durable zéro emission

La Nissan LEAF représente un énorme premier pas menant à une ère de mobilité zéro émission. Nissan a bien conscience que le moteur à combustion interne – dit aussi moteur thermique – jouera encore un rôle important dans les transports mondiaux des décennies à venir. C’est pourquoi la marque ne se cantonne pas qu’à l’électrique et vise à proposer aux automobilistes une gamme complète de technologies respectueuses de l’environnement.

Pour certains clients, la Nissan LEAF constituera le choix idéal, la seule voiture dont ils auront besoin. D’autres la verront comme un complément logique de leur flotte familiale, la voiture destinée aux navettes quotidiennes, par exemple.

Le zéro émission étant le but ultime, Nissan s’est lancé dans un programme de recherche soutenu en matière de technologies respectant notre environnement afin de gagner en efficacité et de réduire les émissions indésirables. Il en résulte une offre de plus en plus complète de technologies automobiles de pointe comprenant les transmissions à variation continue (CVT), le système d’arrêt-démarrage (Idle Stop), les systèmes hybrides thermique-électrique (HEV), le Diesel propre ainsi que de nombreuses recherches concernant les piles à combustible.

 

 

Des partenaires mondiaux

Les programmes d’émission zéro sous l’égide de l’Alliance Renault-Nissan comprennent de nombreux partenariats (près de 30 dans le monde entier) avec des pays comme le Royaume-Uni et le Portugal, avec des autorités locales au Japon et aux Etats-Unis et avec bien d’autres secteurs.

 

Ces partenariats concentrent essentiellement leurs efforts sur trois domaines:

1) La mise en place d’une infrastructure complète de recharge par l’intermédiaire de financements publics et privés,

2) La création d’incitations et de subventions par les autorités locales, régionales et nationales,

3) L’information du grand public sur les avantages, tant individuels qu’au niveau de la Société, de la mobilité zéro émission.

 

 

Production des voitures zéro émission

La Nissan LEAF est le premier produit d’une future gamme de véhicules électriques. Elle constitue également un jalon important dans la mise en place opérationnelle de la vision « zéro émission » de l’Alliance Renault-Nissan.

Les premiers véhicules électriques Nissan seront assemblés au Japon, à Oppama, une autre usine de montage étant prévue aux Etats-Unis, à Smyrna, dans le Tennessee.

Parallèlement, les batteries lithium-ion seront produites au Japon, à Zama, d’autres unités de production étant prévues aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et au Portugal avec d’autres sites à l’étude dans le monde entier.