Nissan dévoile son nouveau Qashqai, troisième du nom

Classé dans : Actualités - Nissan (Japon) | 0

En 2007, lors de l’introduction du Qashqai, peu de véhicules comparables n’arpentaient les routes.


Grâce à une position d’assise un peu surélevée, le conducteur et passagers avaient une meilleure visibilité sur la route, alors que l’empreinte globale au sol était la même que celle des berlines de segment C. Proposé en motorisations essence et diesel, il existait aussi une version à transmission intégrale.

Le Qashqai offrait un équilibre entre les dimensions compactes d’une berline et le sentiment de robustesse et de visibilité accrue qu’offre un véhicule à quatre roues motrices traditionnel, sans que la taille, le poids ou l’efficacité n’en pâtissent trop. Cette philosophie tentait d’offrir le meilleur des deux mondes en levant les obstacles à la possession d’un SUV.

Son historique

Dans l’ensemble, les estimations des ventes étaient de l’ordre de 100.000 unités par an pour l’Europe. Ces estimations étaient bien en deçà de la réalité. En l’espace de seulement quelques mois, une équipe supplémentaire a été ajoutée à l’usine Nissan de Sunderland, au Royaume-Uni, pour répondre à la demande.

Ses ventes ont continué à augmenter d’année en année. Quant à son pouvoir d’attraction, il s’est renforcé avec l’arrivée du Qashqai+2 en 2008 qui étrennait une troisième rangée de sièges pliables dans un coffre plus grand grâce à son empattement plus long.

Un lifting important est intervenu en 2010 ce qui a surtout permis d’améliorer la face avant.

Au moment de son remplacement en 2014 par la deuxième génération de Qashqai, 17 concurrents directs avaient emboîté le pas à Nissan sur le marché des  crossovers. Le Qashqai de première génération s’est vendu à plus de 200.000 unités par an en moyenne.

La deuxième génération de Qashqai a été mise en vente en Europe en 2014, avec un design plus incisif et des moteurs plus efficaces, plus raffinés et une technologie plus pratique. Le Qashqai de deuxième génération a battu un record : il a été le véhicule à franchir le plus rapidement la barre des 500 000 unités produites au Royaume-Uni.

À ce jour, plus de 3 millions de Qashqai ont été vendus en Europe et plus de 5 millions dans le monde. Le marché européen compte à présent 26 concurrents directs du Qashqai. Alors que le Qashqai a été un des pionniers les plus illustres de cette formule automobile, il constitue aujourd’hui un segment à part entière qui continue de croître chaque année.

Une nouvelle plateforme

Le nouveau Qashqai est le premier modèle en Europe à utiliser la plateforme de l’Alliance CMF-C. Sa carrosserie utilise un matériau plus léger ainsi que des techniques d’emboutissage et de soudage avancées pour augmenter sa résistance et réduire son poids.

Le Qashqai de nouvelle génération étrenne également un hayon fabriqué en matériau composite. Il s’en suit une carrosserie plus légère de 60 kg et 41 % plus rigide que le modèle précédent.

Le nouveau Qashqai dispose d’une nouvelle configuration de jambes de force Mc Pherson à l’avant et à l’arrière ainsi qu’une direction assistée offrant une meilleure réponse, un meilleur ressenti au niveau du point central et une réduction des frottements.

Une personnalité plus affermie

Bien que la filiation stylistique avec son devancier soit incontestable, sa face avant est dotée d’une calandre agrandie et complétée des minces phares à LED matriciels avec des feux de jour en forme de boomerang.  Les feux arrière sont également dotés d’une optique avec un effet d’éclairage en 3D. Vue de profil, le nouveau Qashqai apparaît plus athlétique et dynamique.

Son habitacle offre de nouvelles technologies avancées « Nissan Intelligent Mobility » avec de nouveaux matériaux haut de gamme, des équipements intelligents et des détails rehaussant ainsi l’habitacle.

De nouveaux matériaux recouvrent les sièges et créent un habitacle accueillant et luxueux qui prête à la détente, les versions haut de gamme reçoivent une fonction de massage du siège avec trois modes de programmation sur les deux sièges avant, avec des réglages via le système NissanConnect.

Plus de technologie

Le nouveau Qashqai offre un système d’infodivertissement avancé avec une gamme de services connectés, dont l’intégration transparente de smartphones, le WiFi embarqué pour un maximum de sept appareils et les Services NissanConnect. Son écran de 9″ affiche la navigation, les divertissements et le réglage des paramètres du véhicule. Il est compatible avec Android Auto®, Apple CarPlay® et désormais avec Apple CarPlay® sans fil.

Un nouveau combiné d’instrumentation TFT multi-information  de 12.3″ offre un choix de configurations pour afficher la navigation, les données audio, les informations liées à la circulation ou au véhicule, le tout commandé par un commutateur au volant. L’affichage tête haute (HUD) de 10.8″ projette sur le pare-brise les informations essentielles de navigation, d’assistance au conducteur et de circulation.

La console permet de recharger les smartphones par induction avec une puissance de 15 W. La connectivité s’étend à tous les occupants, la console centrale offrant des connexions de recharge USB avant et arrière avec des ports USB-A et USB-C. La reproduction audio est assurée par un système audio Bose® Premium comprenant 10 haut-parleurs en plus du caisson de basses Acousticmass® de Bose situé dans le coffre.



Disponible uniquement avec la transmission Xtronic et à partir de la finition Tekna, le Qashqai s’équipe de la nouvelle génération d’assistance à la conduite ProPILOT avec Navi-link conçu pour réduire la fatigue et le stress au volant, tout en étant très intuitif à utiliser. Il aide à maintenir une conduite souple, précise et sûre, en particulier dans des conditions de circulation intense, la nuit ou lorsque les conditions météo se dégradent.

Sur la version haute de gamme, Tekna, les feux à LED sont directionnels et suivent la route en réponse aux sollicitations du volant. Ils adaptent la forme du faisceau en fonction des conditions de la route et des autres usagers. Le faisceau est divisé en 12 éléments individuels qui se désactivent de manière sélective lorsqu’un véhicule venant en sens inverse est détecté.

Des motorisations essence et électriques

Un moteur 1,3 l essence sera proposé en deux niveaux de puissance – 138 ch et 156 ch – avec soit une boîte manuelle à 6 vitesses, soit une nouvelle boîte Xtronic (156 ch). La puissance maximale du moteur est délivrée à 5500 rpm, avec un couple maximal disponible de 270 Nm à un régime de 1750 rpm sur les variantes de 156 ch.
La version traction avant est disponible en deux niveaux de puissance – 138 et 156 ch, tandis que la quatre roues motrices ne sera disponible que sur les versions Xtronic de 156 ch.

Le système Mild Hybrid 12 V disponible sur le nouveau Qashqai. Il est couplé au moteur à essence 1.3 a été introduit sur son devancier en 2018. Ce moteur a été amélioré pour sa mise en conformité avec la norme Euro6-d Full. A noter que ce système d’hybridation légère n’ajoute que 22 kg à la masse totale du véhicule.

Le nouveau Nissan Qashqai inaugure en Europe le système e-POWER qui se compose d’une batterie à haut rendement, d’un moteur à essence 1,5 de 154 ch à taux de compression variable servant de générateur, d’un onduleur et d’un moteur électrique de 140 kW de taille et de puissance similaires à celles des véhicules 100 % électriques de Nissan. La puissance totale affiche donc 140 kW (188 ch).
La technologie e-POWER est une solution qui offre la conduite d’un véhicule 100 % électrique sans aucune contrainte de recharge.

Attendu cet été, le constructeur gage que son nouveau Qashqai établira à nouveau une référence dans le segment grâce à son attrait, son confort, son raffinement, son efficacité et sa technologie pratique.

Automania Team

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =