Nissan 370Z Rally « made by team CVW »

Classé dans : Actualités - Nissan (Japon) | 0

Nissan 370Z Rally

 

Nissan 370Z Rally « made by team CVW »

 

Voici quatre ans, Chris Van Woensel remplaçait sa BMW M3 par une Nissan 350Z expérimentale et développée par ses soins.

Une décision audacieuse, l’équipe ne pouvant s’adresser à aucune structure pour acquérir une version ‘rallye’ de la Nissan 350Z.

Cette voiture de rallye, l’équipe a dû la développer dans son intégralité en partant d’une version de série.


Nissan 370Z Rally

Chris Van Woensel et ses amis mécaniciens, aussi passionnés qu’expérimentés, relevèrent le défi de concevoir entièrement une voiture de rallye compétitive. Avec succès puisque la Nissan 350Z remportait en 2006 et en 2007 le Championnat de Belgique en Groupe GT tout en se hissant au milieu des 4×4 dans le peloton de tête dans le cadre du Championnat de Belgique.

Après quatre années de bons et loyaux services, la 350Z cède aujourd’hui la place à une nouvelle 370Z, qui constitue à nouveau une création unique made by CVW.

Au terme de la saison dernière, l’équipe a analysé les possibilités et les différentes solutions envisageables… Chris Van Woensel explique pourquoi son choix s’est porté sur une nouvelle Nissan 370Z GT.

« Nous avons aussi envisagé l’achat d’une WRC de plus ancienne génération avant de finalement opter à nouveau pour une GT.

Pour nos sponsors, il est beaucoup plus intéressant sur le plan publicitaire d’aligner une 370Z, une voiture exclusive, plutôt qu’une énième Lancer ou Impreza.

A l’automne 2009, nous avons reçu de Nissan la confirmation qu’ils souhaitaient continuer à nous soutenir, mais alors avec le nouveau modèle, la 370Z.

Nissan Belgique nous a livré fin janvier 2010 une Nissan 370Z neuve.

Un peu plus de six mois plus tard, nous pouvons aujourd’hui en présenter la version de course.

Je suis heureux de continuer en GT.

Pour un pilote, une GT offre vraiment du plaisir.

C’est une monture qui réclame du talent pour aller vite.

Pour réaliser de bons chronos, il faut se battre au volant.

C’est un peu comparable aux sensations que ressentent les pilotes de Super2000 ou de R3.

Les chronos n’arrivent pas d’eux-mêmes.

Il faut aller les chercher.

Au cours des saisons durant lesquelles j’ai roulé en Groupe N, je dois reconnaître que j’éprouvais bien moins de plaisir et de satisfaction. »

Nissan 370Z Rally

La 350Z était appréciée du public

« Une GT offre du plaisir tout en restant abordable »

« Sur le plan financier, une GT est également intéressante.

Naturellement, il n’est pas évident de concevoir une voiture de A à Z avec une petite équipe.

Mais au final, notre Nissan 370Z coûte moins cher qu’une Gr.N neuve de pointe.

Et les frais de fonctionnement sont largement inférieurs.

Notre voiture dispose d’un gros moteur de 3,7 litres.

Ce moteur n’est pas poussé dans ses retranchements quand on en tire 400 chevaux.

La transmission a également été conçue pour supporter ce genre de puissance.

Nous utilisons aussi une boîte séquentielle développée pour la compétition. E

t le pont arrière de la 370Z est particulièrement robuste. »

Autre source de satisfaction, la nouvelle 370Z a également été entièrement développée par l’équipe de A à Z.

« Quand je vois le résultat final, je suis vraiment fier du travail que nous avons effectué. Depuis fin janvier, nous avons travaillé quasiment chaque soir et chaque samedi.

Notre équipe est très soudée et expérimentée.

Le travail a été réalisé par 4 mécanos, auxquels je me suis joint.

Filip Goddé, mon copilote, nous a également aidés, principalement pour le désossage de la voiture et l’élimination de toute l’isolation.

Le soudage des éléments en aluminium et le fraisage ainsi que l’usinage des composants que nous avons développés en interne, comme par exemple les bras de suspension, ont été réalisés par un passionné proche de l’équipe et qui est à la retraite.

Et c’est Frans, notre Team Manager, qui a tout coordonné.

Il s’est assuré d’effectuer les commandes à temps, de trouver les numéros de série des pièces, de gérer la logistique et le planning, etc.

Il a été un maillon essentiel.

Vous ne pouvez pas vous imaginer tout ce qu’il faut prévoir pour développer une voiture.

Une équipe comme Kronos assemble des composants qui sont fournis par l’usine.

De notre côté, nous avons dû tout développer.

Et pour cela, nous avons naturellement mis à profit toute l’expérience emmagasinée lors de la conception de la 350Z. »

Nissan 370Z Rally

De la Nissan 350Z, aucun élément n’a cependant été repris…

« Non, car le règlement a depuis fortement évolué. Lorsque nous avons construit la 350Z en 2006, nous ne pouvions quasiment rien modifier. En réalité, il s’agissait d’une version de série dotée de suspensions adaptées. Elle conservait le moteur d’origine et la boîte de vitesses d’origine. Au fil des ans, nous avons discuté avec le RACB pour faire évoluer notre Nissan. Avec la 370Z, nous sommes repartis d’une feuille blanche… »

Démontée jusqu’au dernier boulon…

« Toute modification prend du temps… »

Fin janvier, l’équipe a entamé le démontage complet de la 370Z.

Jusqu’au dernier boulon.

« Ce n’est qu’alors que nous avons réellement entamé le ‘déshabillage’ de la Nissan en ôtant les couches d’isolants et la peinture.

Les composants métalliques inutiles ont été enlevés afin de gagner du poids.

La caisse a ensuite été envoyée chez Rallyrent aux Pays-Bas.

La société de Jasper Van den Heuvel a réalisé un arceau soudé.

Comme j’avais très peu d’espace au toit dans la 350Z, les tubulures de l’arceau ont cette fois été courbées et soudées le plus près possible de la carrosserie.

Pour y parvenir, le panneau de toit a même été enlevé.

Le résultat est superbe.

Deux semaines plus tard, nous avons pu entamer la construction de la voiture.

Naturellement, chaque adaptation réclame du temps.

Nous avons ainsi implanté les sièges baquets plus en arrière, ce qui permet d’améliorer la répartition des masses.

Une partie de la carrosserie a aussi été enlevée.

La batterie a été implantée à l’arrière dans un bac spécial.

A l’emplacement normal du frein à main, nous avons dû souder une plaque pour combler le vide.

Le pedal box a aussi dû être modifié…

Fin avril, la voiture a été envoyée en peinture.

Et c’est seulement après cela que nous avons pu entamer le montage de toute la mécanique.

Nissan 370Z Rally

Des suspensions ‘maison’ montées sur uniballs

Au niveau mécanique également, nous avons dû réfléchir jusque dans les moindres détails.

Les flexibles de frein et le câblage ont été entièrement repensés.

Autre exemple: le chauffage.

Sur une voiture de série, le système de chauffage est puissant et encombrant.

Sur une voiture de rallye, le chauffage n’est nécessaire que pour assurer le désembuage du pare-brise quand il pleut.

En cherchant bien, nous avons trouvé un système de chauffage compact utilisé sur les chariots-élévateurs devant travailler dans les chambres frigorifiques ou qui effectuent en hiver le chargement des camions.

Ces engins disposent également d’un chauffage uniquement destiné à désembuer le pare-brise.

Ce détail nous a permis de gagner du poids…

Au niveau du poids justement, nous ne savons pas encore exactement où nous en serons.

Je pense que nous pourrons le réduire de 25 à 50 kg par rapport à la 350Z.

Notre nouvelle 370Z devrait peser environ 1.350 kg.

Comme pour la 350Z, une suspension arrière totalement nouvelle a été développée et produite.

C’est un ami qui a conçu sur mesure les bras de suspension notamment.

Notre voiture repose entièrement sur des uniballs.

L’échappement et le protège-carter sont également désormais des productions ‘maison’.

Par expérience de la 350Z, nous savons qu’il faut loger la ligne d’échappement le plus haut possible pour éviter les problèmes en coupant les cordes. »

Nissan 370Z Rally

Un moteur GT4 développé par IES

« 400 chevaux et plus de couple »

La préparation du moteur a été une nouvelle fois confiée au spécialiste britannique Graham Dale-Jones et à sa société International Engine Services.

« Ce travail était un autre défi car le 3.7 V6 ne possède pas seulement une cylindrée supérieure, il est d’un type différent.

Ce moteur fait appel à une distribution variable sans arbres à cames.

Ce genre de moteur étant difficile à faire évoluer, des culasses classiques ont été produites avec des arbres à cames spécifiques.

IES prépare aussi les moteurs des Nissan engagées en catégorie GT4 FIA en circuit.

Ce moteur possédera un caractère très différent.

Sa puissance est de 400 ch et son couple de 410 Nm.

Ce couple est disponible entre 3.500 tr/min et quasiment 7.500 tr/min, qui est le régime maximal. »

Boîte six séquentielle Sadev

« Le moteur est couplé à une boîte de vitesses séquentielle Sadev à six rapports.

Avec Fabio Lazzerini, nous avons opté pour une boîte Sadev avec un powershift, ce qui représente également une avancée par rapport à la 350Z.

Les rapports sont très bien étagés.

La première est courte et en sixième, nous disposerons d’une vitesse de pointe de 203 km/h.

Le rapport final de la 350Z était un peu plus long.

Cette boîte est également utilisée par Guino Kenis sur sa BMW 120i en rallycross et sur les Nissan du team Overdrive, l’équipe de Grégoire de Mevius, en rallye-raid. C’est donc une transmission très fiable. »

Nissan 370Z Rally

Proflex, Advan, Genesis et Giso

Les amortisseurs équipant la Nissan 370Z ont été spécialement développés par Proflex, la société de Maurice Huisman.

Il s’agit là également d’une réalisation sur mesure.

Yokohama sera à nouveau un partenaire essentiel du programme, Chris Van Woensel et Filip Goddé utilisant toujours des pneus Advan.

« Ce sont des pneus de WRC.

Comme ils sont assez étroits à l’arrière, je vais quand même faire des tests avec les pneus Circuit d’Advan.

Ces pneus sont montés sur des jantes Genesis.

Ces jantes, nous allons d’ailleurs les commercialiser en rallye sous l’appellation « Competition 66 Wheels« .

J’utilise ce produit depuis quelques années et j’en suis entièrement satisfait.

Nous n’avons jamais cassé de jante. La qualité est donc irréprochable.

La déco de notre Nissan est le fruit du travail des étudiants de l’institut Giso de Malines.

Le coloris rouge mat et le capot moteur noir font référence aux couleurs de la légendaire Nissan 240Z. »

DATSUN 240Z Rally (Monte Carlo 1972)

3 épreuves test avant la saison 2011

« Dans le top 10 au général… »

A l’exception d’une apparition lors du Exotic Green Rally aux Pays-Bas au volant d’une BMW M3 avec des VIP à sa droite, Chris Van Woensel n’a pas encore disputé de rallye cette année.

Chris est naturellement impatient de découvrir le potentiel de sa nouvelle Nissan 370Z sur les spéciales des rallyes belges.

« Même si la construction a été passionnante, il est quand même temps de retrouver les sensations du rallye !

Je suis impatient d’effectuer mes premiers mètres au volant de cette nouvelle Nissan.

Nous disputerons les trois dernières épreuves du Championnat de Belgique:

l’Omloop van Vlaanderen, l’East Belgian Rally et le Rallye du Condroz.

Je considère ces épreuves comme autant de tests en vue de la saison 2011, où nous disputerons le championnat dans son intégralité.

Ce que j’attends de notre nouvelle Nissan 370Z sur le plan sportif ?

C’est difficile à dire, mais je trouve déjà que la version de série est plus stable et tient mieux la route que la version antérieure.

J’espère retrouver cette même évolution sur les spéciales.

Tous les composants ont été améliorés et elle sera plus légère.

J’espère donc pouvoir viser à chaque fois une place dans le top 10.

Avec la 350Z, nous étions souvent proches du top 5.

Et en 2008, nous avons même occupé un moment la tête du Rallye de Wallonie.

Lors de la première épreuve, l’Omloop van Vlaanderen, je devrai tout découvrir et continuer à faire évoluer les suspensions notamment.

Ce rallye sera une vraie séance d’essai.

A l’EBR, je compte augmenter un peu le rythme avant de terminer la saison de belle façon au Rallye du Condroz… »

 

Le programme 2010

Omloop van Vlaanderen (10-11 septembre)

East Belgian Rally (9 octobre)

Rallye du Condroz (6-7 novembre)

 

Le palmarès de Chris Van Woensel

 

1992 12 Heures de Braine-le-Comte 1er Gr.N

        12 Heures de Chièvres 1er Gr.N

       Champion National Groupe N

1993 6 Uren van Leuven 1er Gr.N

1994 RTS Rally 1er gén., 1er Gr.N

        RTS Rallysprint 1er gén., 1er Gr.N

       Rallye de Wallonie 2ème Gr.N

       Omloop van Vlaanderen 3ème Gr.N

1995 Rallye du Condroz 3ème Gr.N

1996 Rallye des Hautes Fagnes 5ème, 2ème Gr.N

        Sezoens Rally 3ème, 1er Gr.N

        Rallye du Condroz 8ème gén.

1997 Rallye de Hannut 3ème gén., 1er Gr.N

        Circuit des Ardennes 5ème, 1er Gr.N

        Rallye des Hautes Fagnes 4ème, 1er Gr.N

        Rallye de Wallonie 3ème, 2ème Gr.N

        Ypres Westhoek Rally 10ème, 1er Gr.N

        Bianchi Rally 4ème, 1er Gr.N

        Omloop van Vlaanderen 7ème, 1er Gr.N

        Rallye du Condroz 13ème, 2ème Gr.N

       Champion de Belgique Groupe N

       Vice-champion de Belgique général

1998 Circuit des Ardennes 7ème, 3ème Gr.N

        Bianchi Rally 3ème gén.

1999 Circuit des Ardennes 4ème, 2ème Gr.N

        Rallye du Condroz 9ème, 2ème Gr.N

       2000 Ypres Westhoek Rally 8ème, 1er Gr.N

       Rallye du Condroz 3ème gén.

       RAC Rally (WRC) 23ème, 7ème Gr.N

2001 Boucles de Spa 4ème, 1er Gr.N

       Rally van Haspengouw 1er gén.

2002 Rallye de Wallonie 1er gén., 1er Gr.N

        Ypres Westhoek Rally 6ème, 1er Gr.N

        Rallye du Condroz 6ème, 2ème Gr.N

        Rallye d’Antibes 8ème, 1er Gr.N

2003 Rallye de Wallonie 4ème, 1er Gr.N

       Mille Miglia (ERC) 15ème, 5ème N4

       Deutschland Rally (WRC) 31ème, 7ème N4

2004 Rallye de Hannut 2ème, 1er Gr.N

       Boucles de Spa 7ème, 2ème Gr.N

       Rallye de Wallonie 5ème, 1er Gr.N

       Rally van Haspengouw 7ème, 2ème Gr.N

2005 Rallye de Wallonie 5ème, 1er Gr.R

        Rally van Haspengouw 5ème, 1er Gr.R

       Rallye du Condroz 3ème, 1er Gr.N

       Champion de Belgique Groupe R

2006 Ardenne Bleue Rallye 9ème

       Rally van Haspengouw 5ème, 1er GT

       Sezoens Rally 5ème, 1er GT

       BHV Expo Groep (NL) 6ème, 1er GT

       Omloop van Vlaanderen 6ème, 1er GT

       Rallye de Wallonie 1er GT

       Champion de Belgique GT (Nissan 350Z)

2007 Ardenne Bleue Rally 4ème, 1er GT

        TAC Rally 5ème

        Rallye de Wallonie 4ème

       Champion de Belgique GT (Nissan 350Z)

2008 Rallye de Luxembourg 5ème, 1er GT

       Exotic Green Rally (NL) 6ème, 1er GT

       East Belgian Rally 5ème, 2ème GT

      Rallye du Condroz 11ème, 1er GT

2009 Rally van Haspengouw 6ème, 1er GT

        Rallye du Condroz 1er GT

 

Nissan 370Z Rally

En bref : Fiche technique Nissan 370Z

 

Moteur
Type VQ37VHR, V6
Nombre de soupapes par cylindre 4
Distribution Double ACT
Implantation Longitudinale
Cylindrée 3.696 cm³
Puissance 400 ch/_7500 tr/min
Couple 410 Nm/_6.000 tr/min
Alésage 99,5 mm
Course

86 mm

Transmission
Type  Aux roues arrière
Boîte de vitesses  Sadev SCL 90-20
Différentiel  Nismo LSD.
Suspensions
Avant  multi-bras en aluminium
Arrière  multi-bras en aluminium
Amortisseurs  Proflex – réglables
Freins
Marque Brembo
Avant  6 pistons – disque de 380 x 32 mm
Arrière 2 pistons – disque de 350 x 20 mm
Roues
Pneus  Yokohama 210/650/18
Jantes  Genesis – 8 x 18″
Dimensions
Longueur  4.250 mm
Largeur  1.845 mm
Hauteur  1.315 mm
Empattement  2.550 mm
Voie Avant 1.550 mm
Voie arrière 1.595 mm