Une surprise genevoise, la Morgan Aeromax.

Classé dans : Actualités - Morgan (GB) | 0

Sur le stand Morgan était exposée une véritable première mondiale, puisque modèle unique. Une superbe berlinette basée sur la Morgan Aero 8.


Morgan Aeromax.

Le coupé Morgan Aeromax est un modèle unique conçu spécialement pour le Prince Eric I. Sturdza, Président de la Banque Baring Brothers Suisse.

Créé sur base du controversé roadster Aero Eight, La Morgan Aeromax est une véritable berlinette de Grand Tourisme, destinée à parcourir confortablement de longues distances. Le Prince Sturdza a lui-même défini la voiture qu’il désirait lors de réunions durant lesquelles il a pu examiner les esquisses de Matthew Humphries. Le résultat obtenu est plutôt probant. La poupe s’adapte parfaitement aux lignes néo-rétro de l’Aero Eight et la silhouette de l’Aeromax est réellement séduisante.

Morgan Aeromax.

Les modifications intérieures, l’ouverture en “ailes de mouette” des portes du hayon ou l’importante surface de chargement derrière les sièges font parties des demandes spécifiques.

Dans un premier temps, Matthew Humphries a sculpté un modèle en argile à l’échelle ¼ à l’Université de Coventry. Ce qui a permis d’harmoniser les désirs du client avec la silhouette du roadster de base. Le modèle a ensuite été numérisé et programmé par système CATIA afin de transposer sur plan la forme des pièces d’aluminium et de verre nécessaires à la création de la voiture.

Morgan Aeromax.

Certaines petites pièces de carrosserie, comme les poignées de portes ou les rétroviseurs, ont été fabriquées à la main. Un ensemble de bagages sur mesure ont été façonnés par Schedoni, le réputé fabriquant italien. Le hayon arrière permet d’accéder au coffre des deux côtés de la voiture, mais empêche le transport d’objets volumineux.

Par un meilleur aérodynamisme, la vitesse de pointe de l’Aeromax doit être supérieur aux 160 mph (257 Km/h) de la Morgan Aero 8 et malgré un poids certainement supérieur aux 1.000 kg annoncés pour le roadster, le V8 BMW de 4398 cc doit permettre à la berlinette de frôler les 5 secondes pour accélérer de 0 à 100 Km/h.

Morgan Aeromax.

Les qualités reconnues du châssis de l’Aero Eight sont enfin mises en valeur par les lignes de sa carrosserie, même si les phares avant restent étonnants. Indéniablement, la Bugatti 57 SC Atlantic doit faire partie des phantasmes automobiles du Prince Sturdza.

Morgan Aero 8.

La Morgan Aeromax est un modèle unique, il est cependant possible qu’une variante de celle-ci sorte en petite série.