Mitsubishi Outlander Turbo

En avril 2003, Mitsubishi présente son premier
« crossover » : l’Outlander. Entre avril 2003 et avril 2004, Mitsubishi a écoulé pas moins de 16.783 exemplaires en Europe. Ce résultat est remarquable car réalisé au moyen d’une seule motorisation à essence. Durant les six premiers mois de cette année, l’Europe a importé 9.432 Outlander.

Mitsubishi Outlander Turbo 2005.

Pour 2005, Mitsubishi propose une nouvelle version de l’Outlander : l’Outlander Turbo.

Celle ci se distingue par un nombre de modifications de détail dont de nouveaux feux arrière, un nouveau dessin de la porte arrière avec un aileron de toit plus efficace et de nouvelles jantes en alliage léger de 17 pouces.

La principale nouveauté se trouve sous le capot : une variante du moteur 2,0 litres à double arbre à cames en tête et 16 soupapes qui équipe la Lancer Evolution VIII. Ce moteur, pourvu d’un turbocompresseur avec intercooler, a été spécialement adapté pour l’Outlander Turbo. Il délivre une puissance de 202 CV à 5.500 t/min et un couple de 303 Nm à 3.500 t/min.

Mitsubishi Outlander Turbo 2005.

L’Outlander Turbo est équipé d’une transmission intégrale permanente et d’une boîte de vitesse manuelle à 5 rapports.
Afin d’améliorer l’accélération, le rapport final est passé de 4,352 à 4.529.

L’Outlander Turbo serait capable d’une vitesse de pointe de 220 km/h et d’une accélération de 0 à 100 km/h en 7,7 sec.

L’Outlander Turbo sera commercialisé en Europe dans le courant de l’hiver. L’Outlander Turbo devrait surtout se distinguer sur les marchés allemand, suisse et suédois.

Mitsubishi Outlander Turbo 2005.