Mitsubishi Grandis DI-D.

Jusqu’à présent la Grandis n’était livrable qu’avec un moteur 4 cylindres à essence de 2.4 L de cylindrée. Malgré l’absence de motorisation diesel et l’handicap fiscal (particulièrement en Belgique), Mitsubishi Motors Corporation est parvenu à écouler 5.325 Grandis en Europe dans la période d’avril (date de son introduction sur le marché) à décembre 2004.

Mitsubishi Motors Corporation a spécialement développé la version diesel pour le marché européen, très friand de ce genre de motorisation.

Le groupe motopropulseur provient de chez Volkswagen, avec qui Mitsubishi Motors Corporation a conclu un accord concernant la livraison de moteurs dès 2003.

La Mitsubishi Grandis DI-D est équipée d’un moteur turbo diesel avec intercooler de 1.968 cc. Le moteur est coiffé d’une culasse à double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre. L’injection se fait au moyen d’injecteurs-pompe.

La Mitsubishi Grandis DI-D dispose ainsi d’un moteur turbo diesel moderne qui satisfait aux normes de dépollution EU-4. Il développe 100 kW (136 CV) à 4.000 t/min et délivre un couple maximum de 310 Nm dès 1.750 t/min. Ces chiffres doivent encore être confirmés par l’homologation définitive.

Les 136 CV annoncés devraient propulser la Grandis DI-D à 195 km/h. La Grandis DI-D serait capable d’une accélération de 0 à 100 km/h en 10.8 sec. Mitsubishi annonce une consommation de 6.9 L/100km en cycle combiné. Pas mal pour un véhicule qui accuse 1.810 kilos sur la balance.

La transmission se fait aux roues avant par le biais d’une boîte de vitesses manuelle à six rapports.

Toutes les versions de la Grandis bénéficieront de nouveaux réglages au niveau de la direction et de la suspension avant afin d’obtenir un comportement routier plus précis et plus rigoureux.

Selon les marchés, la Grandis DI-D sera disponible en version 6 ou 7 places.

La Mitsubishi Grandis DI-D ne fera son apparition dans nos showrooms que dans le courant du troisième trimestre 2005.