La nouvelle MINI 2007, entre nouveauté et fidélité à la tradition.

Classé dans : Actualités - Mini (GB) | 0

Après plus de 800 000 exemplaires vendus, la MINI a entrepris une évolution en profondeur qui sera très prochainement présentée au public.

2007 MINI COOPER.

Bref, un «nec plus ultra» de perfection MINI, et ce aussi bien en termes de design que de maniabilité. Le lancement de la MINI nouvelle formule va commencer avec la MINI Cooper (120 CV/88 kW) et la MINI Cooper S (175 CV/128 kW) , suivies peu après par le modèle d’entrée de gamme MINI One. La gamme des moteurs proposés comprendra également l’alternative particulièrement économique de la technologie turbodiesel.

2007 MINI COOPER.

Deux nouveaux moteurs essence à technologie innovante.

Les nouvelles MINI Cooper et MINI Cooper S sont proposées avec deux moteurs essence de 1,6 litre de cylindrée, premiers représentants d’une nouvelle famille de moteurs. Ils sont équipés de deux arbres à cames en tête commandés par chaîne et de quatre soupapes par cylindres. Le bloc cylindres et la culasse sont en alliage d’aluminium. Ces innovations ont permis d’établir de nouveaux standards dans le segment de la MINI en termes de déploiement de puissance et de rendement.

2007 MINI COOPER S.

A plus d’un égard, tant par leur conception qu’au niveau des détails, ces moteurs présentent des caractéristiques ne se rencontrant habituellement que sur des automobiles de catégorie plus élevée. Exemple : la présence d’une pompe à huile à débit piloté et d’une pompe à eau débrayable permet une réduction supplémentaire de la consommation de carburant de ces moteurs qui respectent par ailleurs les valeurs limite de la norme Euro-4.

2007 MINI COOPER.

La MINI Cooper est animée par un moteur atmosphérique délivrant une puissance de 120 ch/88 kW à 6 000 tr/min et un couple maximum de 160 Nm à 4 250 tr/min. VALVETRONIC, une technologie unique en son genre développée par BMW Group, assure une commande entièrement variable des soupapes d’admission et permet, grâce à l’absence de papillon d’air, une respiration quasi désentravée du moteur. La levée et la durée d’ouverture des soupapes sont commandées électroniquement en continu en fonction des exigences de puissance. Ce mode de commande des soupapes combine de multiples avantages : consommation moindre, grande régularité de fonctionnement, réponses spontanées et niveau d’émissions minimisé.

2007 MINI COOPER.

La MINI Cooper S est équipée d’un moteur turbo essence plus puissant à injection directe. La suralimentation fait appel au dispositif complexe d’un turbocompresseur à double entrée (twin-scroll) recevant les flux des gaz d’échappement en provenance des cylindres regroupés par couples.

2007 MINI COOPER.

Cette technique permet au turbocompresseur de s’enclencher dès les bas régimes. On évite ainsi presque totalement le problème, traditionnellement rencontré en accélération, du «trou du turbo». Le couple maximum de 240 Nm est ainsi disponible dès 1600 tours, la puissance du quatre cylindres surcompressé pouvant elle monter jusqu’à 175 CV/128 kW à 5 500 tr/min.

2007 MINI COOPER.

Ensemble, le turbocompresseur à double entrée et l’injection directe autorisent non seulement une puissance spécifique extraordinaire de l’ordre de 110 CV par litre de cylindrée, mais permettent une consommation modérée, une bonne régularité de fonctionnement et un niveau d’émissions favorable.

2007 MINI COOPER.

Evolution à l’extérieur, révolution dans le poste de pilotage.

La carrosserie a certes été restylée pour tenir compte des critères de sécurité de plus en plus sévères, mais les stylistes n’en ont pas moins repris, en les accentuant, les caractéristiques uniques du langage formel de la MINI tout en s’autorisant quelques libertés au niveau des dimensions, avec notamment une longueur extérieure en augmentation de quelque 60 millimètres.

2007 MINI COOPER.

La nouvelle MINI garde non seulement les proportions typiquement MINI, mais conserve aussi bien évidemment les composants caractéristiques de la marque tels que la calandre hexagonale, les grands projecteurs avant, le joint diagonal entre le capot moteur et le répétiteur de clignotant (rappel d’une ligne de soudure au même endroit sur la Mini historique) ou encore les blocs optiques arrière verticaux.

2007 MINI COOPER.

La vue de côté, quant à elle, est toujours dominée par le pourtour entièrement vitré de l’habitacle, les porte-à-faux avant et arrière extrêmement courts et les roues généreusement dimensionnées. Le tout souligne plus nettement encore le caractère masculin d’une MINI qui se tient bien droite sur ses roues.

2007 MINI COOPER.

«L’évolution de l’extérieur est complétée par une révolution dans l’habitacle», explique Gerd Hildebrand, patron du design MINI. L’intérieur de la nouvelle MINI présente un aspect plus dégagé et un agencement encore plus généreux conformément à la formule «un maximum d’automobile dans un minimum d’espace».

La disposition plus excentrée des buses d’aération souligne l’horizontalité du tableau de bord et accentue l’impression de continuité entre le poste de pilotage et les contre-portes. La segmentation de la planche de bord favorise l’apport de touches individuelles au moyen d’inserts décoratifs qui, selon les couleurs et les matériaux, privilégient caractère sportif, technicité ou élégance. Outre ces inserts, la panoplie des éléments de personnalisation comprend également un choix de 16 anneaux décoratifs chromés pour instruments ronds et aérateurs.

2007 MINI COOPER.

Véritable icône du poste de pilotage MINI, le compteur central («Center Speedo ») a été agrandi et affiche désormais, en plus de la vitesse, toutes les informations relatives aux fonctions de divertissement et, en option,
de navigation. La disposition ergonomique – centrale et à bonne hauteur – de ce cadran le rend très facile à utiliser. De plus, la console centrale «amincie» laisse plus de place pour les jambes.

Les interrupteurs à bascule métalliques, eux aussi typiques de la marque, figurent non seulement sur la console centrale, mais, pour la première fois dans une MINI, sont également utilisés pour les organes de commande logés dans le ciel de pavillon. La clé de contact traditionnelle est remplacée par un petit boîtier électronique à double fonction de télécommande et de reconnaissance par puce que l’on continue d’appeler «clé». Lorsque celle-ci est introduite dans le contacteur situé près du volant, il n’y a plus qu’à appuyer sur le bouton de démarrage «Start/Stop». Tous ces détails intensifient l’impression de cockpit qui se dégage de l’habitacle.

2007 MINI COOPER.

La nouvelle MINI s’inscrit dans le prolongement direct de la success story de sa célèbre devancière. Elle en reprend, tant en matière de design que de comportement routier, les caractéristiques avérées et les met encore plus en valeur par une série de modifications ingénieuses et de solutions techniques ambitieuses.

Au final, la nouvelle MINI se conforme aux standards les plus sévères de BMW Group sur le plan de la qualité, de la technologie et de la sécurité, s’assurant ainsi dans tous les domaines une place de choix dans l’élite de son segment.

2007 MINI COOPER.