MG Rover Group : La crise !

Classé dans : Actualités - MG Rover (GB) | 0

Après de longues négociations, le groupe chinois SAIC a décidé de ne pas investir dans MG Rover Group. Cette décision compromet sérieusement l’avenir du groupe britannique qui comptait énormément sur la participation des chinois.

MG ZT 260.

Phoenix Venture Holdings Ltd., l’actuel propriétaire de MG Rover Group, cherchait depuis longtemps déjà des investisseurs afin d’assurer à long terme l’avenir de la marque.

La décision des chinois est un coup dur pour MG Rover Group, dont l’existence est maintenant directement menacée. La direction du groupe a demandé le concordat judiciaire.

MG Rover emploie directement près de 6.000 personnes. A ceux-ci s’ajoutent les travailleurs chez les sous-traitants et dans le réseau.

Entre-temps, le gouvernement britannique a accordé un crédit pont. Cette bouffée d’oxygène donne un répit d’une semaine aux administrateurs qui s’efforceront à engager de nouvelles négociations avec d’éventuels repreneurs.

Cette affaire tombe particulièrement mal pour Tony Blair, en pleine période électorale.

Rover Streetwise 2005.