MG Rover Group : Nouveautés et espoirs.

Classé dans : Actualités - MG Rover (GB) | 0

Lors d’une récente conférence de presse, MG Rover Belux a présenté à la presse spécialisée belge les nouvelles Rover 25 et 45 ainsi que les MG ZR et ZS.

Par la même occasion, Monsieur Olivier Sermeus a dressé un bilan de ce que MG Rover Belux a réalisé au cours de ces derniers mois. Il a également laissé entrevoir les projets qui devraient se concrétiser dans un avenir proche au sein de la filiale belge.

D’autre part, il a aussi été question de l’avenir du MG Rover Group et de ses éventuels partenaires.

Le nombre de collaborateurs de MG Rover Belux a été porté à 30 personnes. Un nouveau responsable des relations publiques doit être appointé dans le courant des prochains jours en remplacement de Madame Heidi Selleslagh qui a quitté cette fonction le 31 août dernier.

Depuis peu MG Rover Belux organise à nouveau des formations techniques à l’attention des ses concessionnaires. Cette activité avait été abandonné par les précédents responsables depuis plusieurs années déjà.

MG ZS 2005.

Le réseau compte actuellement 44 concessions et on peut s’attendre à ce qu’il s’étende encore au cours des prochains mois.

MG Rover Belux a recommencé à faire de la publicité télévisée sur les pricipales chaînes de télévision de notre pays et la firme soutient le club de football F.C. Brussels.

Ilse Demeulemeester (ex Miss Belgique) et Emilio Ferrera (l’entraîneur du F.C. Brussels) ont accepté d’être les ambassadeurs de MG Rover Belux.

La Rover 75 réalise des chiffres de vente honorables, et progresse d’une façon intéressante dans le domaine du « fleet ». Au cours du mois de septembre, MG Rover a progressé de 4 % sur un marché globalement en repli de 2 %.

Les Rover 75 V8 et 75 Limousine vont être commercialisées sous peu sur le marché Belux. Au début de l’année prochaine, les MG XPower SV et SV-R seront également commercialisées.

Rover 25 Sterling 2005.

MG Rover et SAIC.

Le Groupe MG Rover est viable et peut se passer d’alliés.
Cependant, sans une alliance stratégique et surtout financière, MG Rover ne pourrait pas sortir de nouveautés à un rythme soutenu.

MG Rover Group et Phoenix Venture Holdings ont entamé des négociations avec plusieurs investisseurs potentiels. Les contacts avec Proton ont été suspendus. D’autre part, des négotiations avec le groupe chinois SAIC de Shanghai se trouvent dans un stade assez avancé. Ce groupe est déjà lié à VAG et à GM et souhaiterait occuper un rôle de premier plan au sein du MG Rover Group.

Les accords seraient bien entendu profitables au deux partenaires. MG Rover dispose d’un « know-how » non négligeable et d’une image de marque favorable. Les chinois disposent des capitaux qui font défaut au groupe britannique. L’alliance devrait également permettre à MG Rover l’accès au gigantesque marché chinois.

Les véhicules Rover pour la Chine seraient produits localement et il n’est pas exclu non plus que des voitures fabriquées en Chine seraient un jour écoulées en Europe. La production de voitures de niche et des MG resterait à Longbridge.

Les accords devraient se concrétiser très prochainement et il semblerait qu’on n’attende plus que l’accord des autorités chinoises pour finaliser le tout.

Si la conclusion du contrat ne tarde plus de trop, MG Rover devrait être en mesure de présenter une toute nouvelle voiture à la fin 2005. On parle même d’une MG SUV déjà pour le printemps prochain.

L’alliance MG Rover/SAIC ne mettrait pas en cause la collaboration (plutôt ponctuelle) entre MG Rover et Tata.

Rover 25 et MG ZR.

Lors de cette même conférence de presse, nous avons eu l’occasion de parcourir quelques kilomètres au volant des nouvelles Rover 25 MG ZR.

Turbodiesel 2.0L-101 hp.

Les voitures que nous avons pu essayer brièvement étaient équipées du moteur turbo diesel de 2,0 L de cylindrée. Il développe 101 CV à 4.200 t/min et délivre un couple de 240 Nm à 2.000 t/min. Il n’est pas spécialement discret mais sous le capot de la Rover les bruits sont filtrés d’une façon assez efficace. Ce groupe motopropulseur offre un comportement vivant et agréable pour autant qu’on ne descende pas en dessous de 2.000 t/min.

La tenue de route des Rover 25 et MG ZR est bonne. La Rover privilégie plutôt le confort. La MG ZR dispose d’une suspension plus dure mais offre des qualités dynamiques plus précises et est légèrement plus agile.

MG ZR 2005.

Les freins et la direction sont tout à fait corrects.

Le tableau de bord et l’habitacle sont agréables à l’oeil bien que la finition soit encore perfectible. Dans le coffre par exemple, les fils électriques sont encore visibles. Sur mauvais revêtements des bruits parasites apparaîssent, particulièrement sur la MG.

Les sièges de la MG offrent un meilleur soutien latéral mais sont légèrement plus durs que ceux de la Rover.

La Rover 25 s’adresse surtout aux utilisateurs qui recherchent le confort et l’ambiance qu’on est en droit de trouver dans une auto britannique, tandis que la MG ZR est plutôt destinée à ceux qui optent pour un comportement routier plus dynamique et une image de marque plus sportive.