Mercedes-Benz Vision S 500 Plug-in HYBRID: luxe et moteur trois litres

Classé dans : Actualités - Mercedes Benz (D) | 0

Mercedes-Benz Vision S 500 Plug-in HYBRID (Frankfurt IAA 2009).

 

L’hybride "plug-in" est "in". 

À l’occasion du salon de Francfort, Mercedes-Benz a dévoilé la Vision S 500 Plug-in Hybrid, vitrine technologique du savoir faire du constructeur de Stuttgart. 

Précisons tout de même que le "moteur 3 litres" ne fait pas référence à la cylindrée mais bien à la consommation. 

Mercedes-Benz annonce une consomation normalisée de 3,2 L/100 km.  Et cela pour une auto de ce gabarit.  Impressionnant tout de même.


Ci-joint le communiqué de presse de Mercedes-Benz Belux.

 


 

Mercedes-Benz Vision S 500 Plug-in HYBRID (Frankfurt IAA 2009).

 

Peu après le lancement réussi de la S 400 HYBRID, la berline à essence actuellement la moins énergivore du segment luxe, Mercedes-Benz présente la première ‘trois litres’ de la catégorie premium, la Vision S 500 Plug-in HYBRID, à l’occasion du 63ème IAA de Francfort. Ce véhicule, véritable vitrine technologique, présagera l’avenir des systèmes hybrides Mercedes-Benz, un ensemble modulaire. La Vision S 500 Plug-in HYBRID peut franchir jusqu’à 30 kilomètres en mode tout électrique, autrement dit sans aucune émission locale. Un système de propulsion efficace, allié à l’absence d’émissions de la transmission électrique à batterie, permet de limiter la consommation homologuée à 3,2 litres d’essence aux 100 kilomètres seulement.

Avec 74 grammes de CO2 par kilomètre (norme NEDC – New European Driving Cycle), le véhicule expérimental mis au point à Sindelfingen prouve que les futures générations de la Classe S sont viables à long terme. Les excellentes valeurs obtenues résultent à la fois de la motorisation hybride plug-in et de l’équipement BlueEFFICIENCY, un facteur d’efficience accrue.

Simultanément, la Vision S 500 Plug-in HYBRID offre tous les atouts qu’on a l’habitude de trouver dans la classe S :

excellent confort, sécurité exceptionnelle et performances magistrales.

Le groupe motopropulseur de la voiture-concept se compose de trois grands éléments :

un puissant moteur V6 à essence doté d’une injection directe nouvelle génération, un module hybride de 44 kW/60 CV, enfin une batterie ion-lithium capable d’emmagasiner plus de 10 kWh et rechargeable aux stations prévues à cet effet.

La Vision S 500 Plug-in HYBRID accélère de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes.

Mercedes-Benz Vision S 500 Plug-in HYBRID (Frankfurt IAA 2009).

« La Vision 500 Plug-in HYBRID marque un nouveau jalon dans notre poursuite d’une mobilité sans émissions », déclare le Dr Dieter Zetsche, président de Daimler AG et directeur de Mercedes-Benz Cars. « Luxueuse et sûre, cette Classe S offre des performances de pointe tout en consommant moins de carburant que les compactes actuelles. Cela montre bien que nos modèles haut de gamme sont à même de concilier le plaisir automobile et la responsabilité envers l’environnement. »

« Il faudra un peu de patience avant de voir la voiture produite en série, mais pendant ce temps, nos ingénieurs s’attacheront activement à réaliser les mesures d’intégration nécessaires. Ils veilleront à ce que tous les composants répondent aux exigences sévères d’une berline de luxe au long cours », ajoute le Dr Thomas Weber, membre du conseil d’administration de Daimler AG, chargé de la recherche dans le Groupe et du développement chez Mercedes-Benz Cars. « Nous avons déjà les technologies essentielles qu’il faut pour cette voiture de rêve. Elles auront leur place dans la nouvelle génération de la Classe S. Aujourd’hui, l’important, c’est que notre effort de développement va aller de pair avec la création d’une infrastructure complète, qui permettra d’exploiter intégralement le potentiel de ce nouveau mode de propulsion. »

Les composants du système électrique de la Vision S 500 Plug-in HYBRID démontrent la polyvalence des systèmes hybrides de Mercedes-Benz, un ensemble intelligemment organisé.

La conception du module hybride ne diffère guère du moteur électrique compact, en forme de disque (15 kW), de la S 400 HYBRID, même s’il est trois fois plus puissant.

Résultat : il trouve aisément place dans le carter de la transmission automatique à sept rapports 7G-TRONIC, et la voiture, à l’instar de la S 400 HYBRID, conserve le vaste espace intérieur de la Classe S.

Les futures générations bénéficieront elles aussi de cette architecture.

 

Mercedes-Benz Vision S 500 Plug-in HYBRID (Frankfurt IAA 2009).