Les Mercedes SL 2008

Classé dans : Actualités - Mercedes Benz (D) | 0

 

Mercedes  SL  2008.

 

Au printemps 2008, Mercedes-Benz lancera sur le marché la nouvelle génération de la Classe SL et ouvrira ainsi un nouveau chapitre dans la longue tradition de voitures de sport de légende créées par la marque.

 

Fort du plus grand succès mondial de la catégorie, le roadster haut de gamme affiche un nouveau design résolument sportif et majestueux – un visage en accord avec les qualités routières de ce biplace qui enregistre de nouveaux progrès en termes de dynamisme avec une nouvelle direction paramétrique, comme dans le domaine du confort et de la sécurité.

  

Le SL 350 est animé par un puissant bloc sport de conception nouvelle développant 232 kW/316 CV pour une consommation réduite de 0,4 litre (nouveau cycle mixte européen).


Avec le SL 350 et le nouveau SL 280 (170 kW/231 CV), la Classe SL compte désormais deux six cylindres.


Le sommet de la gamme reste occupé par le SL 500 à moteur V8 et le SL 600 à propulsion V12.

Le nouveau roadster sport Mercedes-Benz fait une fois encore une percée dans le domaine de la sécurité :

Il est équipé de série de projecteurs bi-xénon et de l’éclairage Intelligent Light System dont les positions correspondent à différentes conditions d’utilisation caractéristiques.

Le chauffage de nuque AIRSCARF inventé par Mercedes-Benz fait son entrée à bord.

 

Ce système optionnel rehausse le confort lorsque le toit est ouvert et permet de rouler décapoté jusqu’aux premiers frimas.

Pour se divertir et s’informer, les occupants du SL disposent du système multimédia COMAND de série, qui a été entièrement remanié et enrichi de nouvelles fonctions.

 

Mercedes  SL  2008.

 


La nouvelle génération de la Classe SL est un nouveau joyau dans la fabuleuse lignée de voitures de sport Mercedes-Benz née en 1954 avec le fameux Coupé 300 SL à portes papillon.

Le premier roadster SL lui a succédé en 1957.

A ce jour, la marque à l’étoile a produit plus de 630.000 voitures de sport de cette catégorie.

 

Comme ses illustres ancêtres les plus récentes, Elle affiche une certaine sportivité, une sécurité et un confort dont l’équilibre harmonieux est une réelle référence dans le segment des voitures de sport. Le savant dosage de ces trois qualités se traduit par un raffinement automobile assez exceptionnel.

 

Mercedes  SL  2008.

 

Design : lignes réinventées et notes très sportives

 

Pour la conception et l’aménagement de la Classe SL de la nouvelle génération, Mercedes-Benz a souhaité laisser s’exprimer davantage encore les qualités sportives du roadster. Le nouveau design de la partie avant est particulièrement réussi à cet égard.

La grille de calandre très large et imposante se termine en forme de flèche, symbole de vertus sportives telles que l’esprit de compétition et le goût des performances.

 

Une lamelle horizontale allonge la grille de calandre par effet d’optique et accentue l’allure puissante de la partie avant du SL, lequel surprend ainsi par son caractère à la fois nouveau et familier.

 

Grâce à ces éléments stylistiques expressifs, les designers Mercedes-Benz opèrent un retour dans l’histoire du SL et renouent avec le design de la partie avant d’anciens roadsters de cette gamme, qui s’affirmaient eux aussi par des grilles de calandre larges et très frappantes.

 

La partie avant redessinée inscrit donc la nouvelle génération SL Mercedes-Benz dans la continuité de ses prédécesseurs de légende.

 

Les designers rendent également hommage au fondateur de la lignée : les deux bossages moulés sur le capot et les sorties d’air en forme d’ouïe intégrées dans les ailes avant font partie des traits caractéristiques du 300 SL de 1954. Ils ornent aujourd’hui, dans une interprétation moderne, la nouvelle voiture de sport Mercedes-Benz.

 

Les éléments esthétiques traditionnels imaginés au cours de cinq décennies de création de roadsters s’accordent à la perfection aux caractéristiques actuelles du design Mercedes-Benz. La proue du nouveau SL arbore la forme de flèche typique du nouveau millénaire, ainsi que des blocs optiques qui mordent largement sur les ailes et accentuent l’impression de largeur produite par la proue. Avec ces nouveaux phares, le SL montre qu’il suit l’air du temps et joue également le rôle de pionnier qui est traditionnellement le sien. Comme toujours, la proue du SL de la nouvelle génération inspirera celle des prochaines voitures particulières Mercedes-Benz.

 

Le caractère sportif du SL de la nouvelle génération est également plus net dans sa partie arrière, notamment grâce au nouveau pare-chocs dont le style diffuseur évoque la compétition automobile. Comme les nouvelles sorties d’échappement trapézoïdales, cet élément de design contribue à souligner la largeur de la carrosserie — autre symbole de la force que recèle le roadster.

 

Mercedes  SL  2008.

 

Direction paramétrique : le plaisir de la conduite sportive à son comble

 

Le sigle SL est un emblème de qualité pour le design comme pour le plaisir de conduire. Depuis toujours, la voiture de sport Mercedes-Benz offre des sensations de conduite impressionnantes sans faire le moindre compromis sur la dynamique de marche, la sécurité ni le confort. Les ingénieurs Mercedes-Benz ont donc perfectionné la technique du SL sans déroger à cette tradition. La nouvelle direction paramétrique optionnelle se distingue par une technique simple et géniale à la fois qui renouvelle complètement le plaisir de conduire dans les virages.

 

Cette nouveauté se fonde sur la direction paramétrique de série. Elle se caractérise donc par une assistance asservie à la vitesse, comme le conducteur peut le constater lorsqu’il roule à faible vitesse, manœuvre ou stationne : le volant tourne pratiquement sans effort. La direction s’enrichit d’une crémaillère à démultiplication qui varie selon l’angle de braquage. A partir d’un braquage de cinq degrés, la démultiplication s’amplifie : dans un virage, le conducteur n’a donc plus à tourner le volant autant que nécessaire avec une direction à démultiplication constante. La réaction de la voiture est plus immédiate et plus spontanée – bref, plus sportive.

Grâce à l’assistance asservie à la vitesse, la nouvelle technique améliore encore le confort lorsque le conducteur roule lentement ou manœuvre pour se garer, puisque la démultiplication importante lui facilite les opérations de braquage.

 

Avec un essieu avant à quatre bras et un essieu multibras à l’arrière, le SL se distingue par un train de roulement à la technique extrêmement raffinée. La suspension active ABC équipe de série les SL 500 et 600. Celle-ci compense les mouvements de plongée, de cabrage et de pompage de la carrosserie et adapte automatiquement la fermeté du train de roulement à la situation de conduite.

 

Traduction : une grande agilité et une dynamique de marche exceptionnelle couplées à un niveau de confort élevé. Pour la nouvelle génération de la Classe SL, Mercedes-Benz a une nouvelle fois affiné le réglage des amortisseurs ABC. La sportivité, la sécurité et le confort atteignent ainsi un niveau de qualité inédit.

 

Des pneus larges en 255/45 R 17 et des jantes alliage de 17 pouces équipent de série le nouveau SL 280 et le SL 350. Le roadster V8 SL 500 est quant à lui chaussé de pneus en 255/40 R 18 montés sur des jantes de 18 pouces. Sur le SL 600, des jantes alliage à dix branches doubles mesurant 18 pouces et des pneus de 255/40 R 18 à l’avant et de 285/35 R 18 à l’arrière affirment l’exclusivité du modèle V12.

 

Mercedes  SL  2008.

 

 Moteurs : un nouveau six cylindres éminemment sportif

 

Mercedes-Benz propose un nouveau modèle très attractif en entrée de la Classe SL, le SL 280 de 170 kW/231 CV. Le six cylindres développe son couple maximal de 300 Nm dès 2 500 tr/mn et propulse le roadster de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes. La consommation de carburant s’établit à 9,4 litres seulement aux 100 kilomètres (nouveau cycle mixte européen).

 

Pour le SL 350, les ingénieurs Mercedes-Benz ont conçu un moteur six cylindres qui exprime pleinement les qualités sportives de la nouvelle génération SL.

 

Ce bloc mérite son nom de moteur sport : en modifiant en profondeur sa technique, les motoristes de Stuttgart ont conféré un nouveau souffle au six cylindres et optimisé son fonctionnement à haut régime. Le moteur obéit immédiatement aux mouvements de la pédale d’accélérateur pour atteindre un régime de 7200 tr/mn, ce qui lui permet de puiser pleinement dans ses réserves dans certaines situations.

 

Par rapport à son prédécesseur de 3,5 litres de cylindrée, le nouveau moteur affiche une puissance en hausse de 16 % (232 kW/316 CV à 6500 tr/mn) et un couple maximal relevé de 10 %, soit 360 Nm. Fort de ce concentré d’énergie, le nouveau SL 350 exécute le sprint de 0 à 100 km/h en seulement 6,2 secondes, gagnant ainsi 0,4 seconde sur son prédécesseur.

 

Pourtant, le surcroît de puissance ne s’accompagne pas d’une augmentation de la consommation. Avec 9,9 litres aux 100 kilomètres, le nouveau SL 350 consomme 0,4 litre de moins (nouveau cycle mixte européen) que le modèle précédent de 200 kW/272 CV.

 

Le caractère éminemment sportif du V6 enchantera les oreilles des connaisseurs. Sa sonorité puissante est le fruit du travail des designers acousticiens qui apportent ainsi leur écot au plaisir de la conduite sportive. La boîte de vitesses automatique à sept rapports de série constitue d’ailleurs l’un des acteurs principaux en la matière : par les rétrogradages multiples rapides d’une part, et par la nouvelle fonction de double débrayage d’autre part qui s’active automatiquement en cas de rétrogradage manuel.

Cette fonction aux résonnances très sportives bénéficie également à la sécurité et au confort, puisqu’elle permet un ajustement des vitesses de rotation du vilebrequin et de la boîte de vitesses. Avantage : les passages de rapport sont plus harmonieux et les réactions classiques dues aux alternances de charge sont beaucoup moins sensibles.

 

Les deux motorisations au sommet de la gamme SL restent le huit cylindres de 285 kW/388 CV monté sur le SL 500, et le moteur V12 du SL 600 qui délivre 380 kW/517 CV grâce à la suralimentation biturbo.

 

Ne ménageant pas leurs efforts, les ingénieurs Mercedes-Benz sont encore parvenus à réduire une nouvelle fois la consommation de ces deux modèles — jusqu’à 0,4 litre aux 100 kilomètres.

 

Mercedes  SL  2008.

 

Sécurité : un éclairage adapté à toutes les situations et conditions météo

 

Depuis cinq décennies, les voitures de sport Mercedes-Benz innovent en lançant des technologies pionnières dans le domaine de la sécurité active et passive pour les voitures décapotables.

 

Dans les années 1960, le SL était la première voiture de sport à bénéficier d’une carrosserie de sécurité conçue selon le concept inventé par Béla Barényi.

 

Dans les années 1970, le SL inaugurait la ceinture de sécurité à trois points à enrouleur, puis, dans les années 1980, l’ABS et l’airbag.

 

Au début des années 1990, l’arceau de sécurité automatique et les solides sièges intégraux équipaient le SL en exclusivité mondiale.

 

Depuis 2001, la généreuse dotation de sécurité du roadster sport Mercedes-Benz par excellence compte également des airbags frontaux adaptatifs et des airbags latéraux tête et thorax.

 

La nouvelle génération du SL suit l’exemple de ses prédécesseurs. Cette fois, les ingénieurs ont concentré leurs travaux sur l’amélioration de la sécurité pour la conduite de nuit et par temps de brouillard.

Le nouveau SL est donc équipé de série de puissants projecteurs bi-xénon dont les performances et l’efficacité énergétique sont bien supérieures à celles de phares à diodes équivalents.

Il peut être complété par le dispositif Intelligent Light System (option), un système qui comprend cinq fonctions d’éclairage. Chacune d’elles correspond à une situation de conduite et à des conditions météorologiques particulières.

Ces fonctions s’intitulent : routes secondaires, autoroute, éclairage antibrouillard optimisé, éclairage adaptatif et éclairage actif dans les virages. Les projecteurs bi-xénon à pilotage variable ajustent automatiquement les différentes fonctions d’éclairage. La position Autoroute, activée en deux temps à partir de 90 km/h, étend le champ de vision du conducteur jusqu’à 60%.

 

L’éclairage actif dans les virages suit les mouvements de braquage et pivote sur le côté lorsque le conducteur s’engage dans un virage. Son champ de vision s’allonge ainsi de 25 m environ par rapport à des feux de croisement conventionnels.

L’éclairage adaptatif s’enclenche automatiquement si le véhicule roule à moins de 70 km/h, que le conducteur braque le volant et/ou actionne le clignotant. Cette fonction améliore donc la sécurité lors de changements de direction aux intersections ou aux embranchements et fonctionne à faible vitesse en virage, offrant un meilleur éclairage sur les côtés de la chaussée.

Quant à la fonction d’éclairage antibrouillard optimisé, elle éclaire largement les bas-côtés, ce qui permet au conducteur de s’orienter plus facilement. Le système d’éclairage intelligent intégré aux projecteurs du SL contribue donc à améliorer la sécurité routière de manière significative.

 

 Mercedes  SL  2008.

 

Habitacle : ambiance sportive et confort Mercedes-Benz

Un regard dans l’habitacle du SL de la nouvelle génération suffit pour comprendre ce que veulent dire les designers Mercedes-Benz quand ils parlent d’une sportivité et d’un confort bien équilibrés. Les sièges intégraux, le nouveau volant cuir à trois branches et le combiné d’instruments entièrement remanié signalent d’emblée que le SL est une authentique voiture de sport. Tous les composants s’emboîtent à la perfection, tous les éléments de commande sont bien en vue et idéalement accessibles.

Le tachymètre et le compte-tours arborent un design classique façon chronomètre, et le nouveau graphisme haute précision des cadrans est garant de la plus grande exactitude.

Dès que le contact est mis, les instruments du tableau de bord attirent l’attention du conducteur : les aiguilles rouges du tachymètre et du compte-tours quittent leur position à six heures, font le tour du cadran jusqu’aux valeurs maximales, puis reviennent se positionner à zéro. Le message ainsi envoyé par les aiguilles au conducteur est sans ambiguïté : « Start your engine ».
 

Mercedes-Benz propose à ses clients un vaste choix de coloris et de matériaux pour aménager l’habitacle de leur SL de la nouvelle génération selon leurs préférences. La palette comporte deux selleries cuir, cinq modèles d’inserts décoratifs en aluminium et en bois rares, ainsi que cinq combinaisons de couleur.

Dans la nouvelle finition bicolore beige naturel/noir et avec les nouveaux inserts décoratifs en ronce de noyer claire et brillante, l’aménagement intérieur se distingue par un caractère élégant et luxueux.

 

Le SL 600 affirme clairement sa position de patriarche du programme SL. Les passagers prennent place sur des sièges en cuir exclusif Nappa particulièrement souple et leur regard se pose sur de somptueux inserts décoratifs en peuplier. Les sigles V12 sur les dossiers des sièges, la branche centrale du volant et les baguettes de seuil, ainsi que les contre-portes au design spécifique apportent une note de finition ultime au raffinement intérieur de l’élégant douze cylindres.

 

A l’extérieur, le top model de la Classe SL se distingue par des jantes alliage exclusives à dix branches doubles de 18 pouces et par divers détails discrets mais expressifs, comme les lamelles peintes dans le ton argent mat des sorties d’air latérales, ou encore l’entretoise insérée dans les tubes trapézoïdaux de la ligne d’échappement.

Le système KEYLESS-GO et la fermeture à distance du couvercle de coffre viennent compléter la longue liste des équipements de série.

 

Mercedes  SL  2008.

 

 

AIRSCARF : l’invention Mercedes-Benz pour prolonger le plaisir de la conduite à ciel ouvert

 

Le SL de la nouvelle génération voit la liste des systèmes qui contribuent au confort parfait du roadster s’allonger d’une nouvelle innovation. Baptisé AIRSCARF, le chauffage de nuque imaginé et breveté par les ingénieurs Mercedes-Benz souffle de l’air tempéré au niveau des appuie-tête, drapant ainsi la tête du conducteur et de son passager dans une écharpe invisible. Le nouveau système doit son nom au procédé, puisque AIRSCARF signifie littéralement « écharpe d’air ».

 

Cette invention permet aux clients Mercedes-Benz de profiter plus longtemps et plus souvent du plaisir de rouler avec le toit escamotable abaissé. Elle prolonge la saison du roadster jusqu’aux premiers frimas, puisque le chauffage AIRSCARF assure aux occupants du SL une température agréable.

 

Les ingénieurs Mercedes-Benz ont perfectionné pour le SL de la nouvelle génération ce système de chauffage optionnel proposé en 2004 sur le roadster SLK en première mondiale. Les soufflantes et le chauffage sont désormais logés dans les appuie-tête.

Deux petits ventilateurs aspirent l’air derrière les appuie-tête des sièges intégraux, puis le font circuler dans un élément chauffant électrique capable de le réchauffer en quelques instants. L’air tempéré est pulsé par des ouvertures spéciales implantées sur l’avant des appuie-tête et tient la tête, la nuque et le cou des occupants bien au chaud.

 

Un commutateur à trois positions placé dans les contre-portes permet au conducteur et au passager de présélectionner la température que le système régule automatiquement en fonction de la vitesse de marche lorsque le toit est ouvert.

 

Mercedes  SL  2008.

 

Information et divertissement : nouveautés techniques multimédias dans la console centrale

 

La nouvelle génération du SL dispose de techniques de communication, d’information et de divertissement en avance sur leur temps.

Mercedes-Benz a remanié le système COMAND monté de série et lui a ajouté quelques fonctions nouvelles. Le programme d’information et de divertissement est complet : le système multimédia se compose d’un autoradio à double tuner, d’une commande pour le téléphone, d’un changeur CD/DVD et d’un slot pour cartes mémoire SD.

Côté nouveautés, citons l’interface Bluetooth qui permet la connexion sans fil entre le téléphone portable et le dispositif mains libres de série, ainsi que le visuel couleur grand format (6,5’’) qui facilite l’utilisation et permet de regarder des films sur DVD en haute résolution — un plaisir bien sûr interdit pendant la marche pour des raisons de sécurité.

 

Le système COMAND APS optionnel offre aux clients Mercedes-Benz davantage d’électronique high-tech départ usine. Cet appareil propose un système de navigation qui couvre toute l’Europe. Comme les données sont stockées sur un disque dur, le calcul des itinéraires est extrêmement rapide. Pour écouter de la musique, les clients ont le choix entre le changeur intégré acceptant aussi bien les CD que les DVD, et le registre musical dont la mémoire suffit pour près de 1000 titres en MP3. Les morceaux étant indexés dans une base de données (Gracenote), le titre et l’interprète s’affichent automatiquement sur le visuel couleur.

 

Le système COMAND APS est également doté en standard de la commande vocale LINGUATRONIC de la dernière génération pour piloter le système de navigation, le téléphone et les systèmes audio par entrée de mots entiers. Le conducteur n’a ainsi plus à épeler ses instructions : pour passer ses ordres, il n’a qu’à dire ce qu’il souhaite – qu’il s’agisse de sélectionner une station de radio ou d’appeler un contact enregistré dans le répertoire téléphonique.

 

Autre grande nouveauté : la nouvelle interface média universelle placée sur la console centrale permet de connecter un iPod, une clé USB ou d’autres appareils audio externes au système COMAND. Bien plus qu’un simple connecteur électronique, l’interface UCI (Universal Consumer Interface) comprend également un calculateur qui relie les supports de musique externes à l’électronique embarquée et au système de commande du SL. De cette manière, les titres des morceaux enregistrés sur l’iPod s’affichent sur le combiné d’instruments et sur le visuel COMAND de la console centrale et peuvent être sélectionnés du bout des doigts, à l’aide des touches du volant multifonctions. De plus, pendant que l’appareil portable est raccordé à l’interface UCI du véhicule, ses batteries sont rechargées.

 

Pour combler les exigences des automobilistes mélomanes, Mercedes-Benz propose de monter en option à bord du SL de la nouvelle génération le système de sonorisation « Logic7 » développé par la société Harman Kardon. Ce système de sonorisation dont les qualités ont été démontrées par divers tests est également proposé sur la Classe S. Avec ses 510 watts, ses dix haut-parleurs hautes performances et une technologie Surround ultramoderne, il métamorphose l’habitacle du SL en un authentique auditorium — même lorsque le toit escamotable est ouvert.

 

La Classe SL de la nouvelle génération fera ses premiers pas officiels en mars prochain à l’occasion du Salon international de l’Auto de Genève et sera présentée dans les show-rooms des filiales et distributeurs Mercedes-Benz européens le 5 avril 2008.

 

Mercedes  SL  2008.

 

Mercedes  SL  2008.

 

Classe SL : nouveautés esthétiques et techniques


Sécurité

Projecteurs bi-xénon avec éclairage adaptatif

Intelligent Light System avec cinq fonctions d’éclairage

Confort

Chauffage de nuque AIRSCARF

Moteurs et boîte de vitesses

Nouveau SL 280 à moteur V6 de 170 kW/231 ch

Nouveau moteur sport (232 kW/316 ch) à fonctionnement à haut régime pour le SL 350

Consommation de carburant enregistrant une baisse max. de 0,4 l/100 km

Boîte automatique à 7 rapports avec fonction de double débrayage sur le SL 350

Train roulant

Direction paramétrique à crémaillère à réglage sportif et dynamique

Suspension active aux qualités d’amortissement améliorées

Jantes alliage de 18 pouces de série sur le SL 500

 

Information/divertissement

Système COMAND à visuel grand format et nouvelles fonctions

Système COMAND APS avec navigation par disque dur, registre musical, commande vocale, etc.

Interface média universelle permettant le branchement d’un iPod ou d’autres appareils audio

Commande vocale LINGUATRONIC avec entrée de mots entiers

Système de sonorisation Surround avec dix haut-parleurs, 510 watts de puissance

 

Design intérieur

 

Combiné d’instruments redessiné

Nouveau volant sport gainé cuir à trois branches

Nouveau coloris intérieur beige naturel et nouveaux inserts décoratifs en ronce de noyer claire et brillante

Garnitures de sièges au nouveau design

SL 600 proposé par ex. avec des inserts décoratifs exclusifs en peuplier madré clair, des contre-portes spécifiques, des plaquettes V12 sur les sièges, le volant et les baguettes de seuil, ainsi qu’une dotation de série enrichie

 

Design extérieur

 

Partie avant entièrement remaniée, avec design caractéristique en forme de flèche et grille de calandre élargie

Bossages sur le capot

Ailes avant redessinées intégrant des sorties d’air en forme d’ouïe

Nouveaux boîtiers de rétroviseurs extérieurs avec rappels de clignotant en forme de flèche et miroirs plus grands

Nouveau pare-chocs arrière dans le design diffuseur

Sorties d’échappement trapézoïdales

Pack Sport intégrant des phares avec un cadre intérieur noir

SL 600 caractérisé par des plaquettes V12 sur les ailes avant, des sorties d’échappement spéciales et des jantes alliage de 18 pouces à dix branches doubles
 

 

Mercedes  SL  2008.