Le concept-car Mercedes-Benz Shooting Break : de nouveaux horizons pour le design de Coupé

Classé dans : Actualités - Mercedes Benz (D) | 0

 

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

 

Le concept-car Mercedes-Benz Shooting Break : de nouveaux horizons pour le design de Coupé

 

· Un Coupé quatre portes innovant doté d’un arrière plongeant

 

· Première mondiale : phares LED dynamiques

 

· Pionnier : nouveau moteur V6 essence à injection directe




Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)



En octobre 2004, Mercedes-Benz créait un nouveau segment de marché en présentant le Coupé CLS quatre portes.

En septembre 2008, la marque dévoilait son interprétation moderne et dynamique d’un concept de Coupé générateur d’émotions sous la forme du concept-car FASCINATION.

Aujourd’hui, le Salon Auto China 2010 accueille en Première mondiale le concept-car Shooting Break, exprimant la vision des designers de Mercedes pour le Coupé de demain.

Le concept-car Shooting Break illustre également l’attrait émotionnel du langage stylistique de Mercedes.

 

Large et trapu, doté d’un long capot et d’un pavillon de toit se prolongeant jusqu’à l’arrière, le concept-car Shooting Break de caractérise par des proportions parfois étonnantes, qui évoquent aussi manifestement une autre icône du design, la CLS.

Le dessin de sa partie avant est totalement inédit, exploitant des éléments de la SLS AMG, la voiture de sport ultime de la marque :

la calandre, garnie d’une grande étoile et de lamelles bioniques, n’est pas intégrée au capot mais imaginée sous la forme d’une face avant « Soft Nose ».

La calandre est également flanquée de blocs optiques LED intégraux, qui bénéficient pour la première fois de la technologie LED pour toutes les fonctions d’éclairage dynamique.

Grâce à une ligne de ceinture haute et expressive plongeant vers l’arrière ainsi qu’à une personnalité exclusive définie notamment par les passages de roue virils à l’arrière, la silhouette affiche un dynamisme renforcé. Le profil de coupé est également mis en valeur par des vitres basses accompagnées d’un encadrement en aluminium poli.

Au sein de l’espace intérieur, le bois naturel et le cuir sont omniprésents.

S’étirant sur toute la longueur de l’habitacle, la large console centrale constitue l’un des éléments visuels majeurs du concept-car Shooting Break, mettant en valeur ses quatre sièges individuels ainsi que son niveau de confort supérieur.

Le plancher en bois du compartiment à bagages se fait le reflet de l’interprétation authentique de cet espace, au cœur duquel le bois de chêne soyeux sombre offre un contraste affirmé avec les baguettes de protection intégrées en aluminium.

Le concept-car Shooting Break bénéficie d’un moteur inédit annonçant l’arrivée de la nouvelle génération de blocs en V chez Mercedes-Benz.

Ce V6 disposant d’un angle de 60° et d’une cylindrée de 3,5 litresse caractérise par son injection directe disposant d’un système de contrôle permettant l’adoption d’une charge stratifiée.

Ce moteur six cylindres développe une puissance de 225 kW (306 ch) et délivre un couple maximal de 370 Nm.

Répondant aux critères du programme BlueEFFICIENCY de Mercedes-Benz, il pose également de nouveaux jalons dans son segment en termes de consommation de carburant.

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Le design extérieur : élégant et sportif

Les proportions du Shooting Break sont celles d’un coupé.

Ce concept-car possède un long capot, des vitres basses avec des fenêtres latérales dépourvues d’encadrement et une ligne de toit dynamique plongeant vers l’arrière, ce qui lui permet d’afficher une stature basique d’un athlète semblant prêt à bondir.

Ce n’est qu’au second regard que l’on constate que le concept-car Shooting Break possède en fait quatre portes ainsi qu’une face arrière de break.

Cette étude de style affiche ainsi sa relation philosophique avec le Coupé CLS quatre portes, une voiture qui a initié un nouveau segment de marché en 2004 et qui est déjà considérée comme une icône du design qui occupera certainement une place unique dans l’histoire de l’automobile.

Le concept-car Shooting Break pourrait parfaitement suivre la même voie, distillant des idées exposées sur le concept-car FASCINATION dévoilé en 2008, et les projetant dans le futur.

« Le concept-car Shooting Break repose sur la grande tradition de sportivité et d’élégance qui a toujours caractérisé les grands Coupés Mercedes, et il hisse cet héritage exclusif à un niveau encore supérieur », explique le Pr. Gorden Wagener, designer en chef chez Mercedes-Benz.

« Ce concept montre simultanément l’orientation future du design de Mercedes-Benz. »

 

Ce langage stylistique s’exprime notamment au travers du contraste entre les lignes et les surfaces, qui se combinent pour générer une interaction dynamique.

Le design expressif de la face avant attire directement le regard, faisant appel à des éléments de style inspirés de la SLS AMG et à une calandre unique adoptant pour la première fois le concept de « Soft Nose », qui n’est pas intégrée au capot.

Ce design contribue également à garantir une meilleure protection aux piétons tout en mettant en valeur le long capot sportif.

Cette calandre est surmontée en son centre d’une large étoile qui souligne sa filiation avec les autres Coupés de Mercedes.

Le style expressif du bouclier avant et des prises d’air se fait l’écho de ses lamelles bioniques incurvées.

Particulièrement expressifs, les blocs optiques LED intégraux offrent pour la première fois la technologie LED pour toutes les fonctions d’éclairage dynamique classiques.

Ces blocs optiques sont fractionnés en trois sections superposées en forme de flèche.

La partie supérieure intègre un indicateur LED. Sous celui-ci, un feu latéral LED assure les fonctions d’éclairage de croisement. Le feu latéral peut également être éclairé lorsque les feux de croisement sont activés, ce qui crée un design nocturne unique et distinctif.

La section inférieure du bloc optique intègre les feux de route et les fonctions de vision nocturne.

Au total, 71 diodes LED garantissent une apparence exclusive mais aussi une vision sensiblement optimisée de la route par rapport aux systèmes antérieurs.

La silhouette latérale du concept-car Shooting Break est dominée par les vitres latérales basses dépourvues d’encadrement, sa ligne de coupé étant soulignée davantage encore par l’intégration d’un cadre en aluminium poli courant le long de la carrosserie.

Le positionnement des rétroviseurs extérieurs sur la ligne de ceinture permet de mettre en valeur la silhouette tout en favorisant la vision périphérique aux alentours des montants A.

Les vitres latérales surmontent une ligne de ceinture haute, qui plonge vers l’arrière pour offrir une interprétation moderne de la « ligne plongeante » classique des plus célèbres Coupés de Mercedes.

Les hanches musclées et proéminentes soulignant sa silhouette renforcent encore son expressivité.

Cette interaction évoque la stature d’un sprinter prêt à bondir des starting-blocks dans une explosion d’énergie.

La ligne de toit se prolonge jusqu’à l’arrière et plonge comme sur les coupés classiques.

La silhouette est également caractérisée par la présence de poignées de porte encastrées en filigrane, qui apparaissent au contact de la main grâce à des capteurs, permettant ainsi d’accéder à l’habitacle.

Les flancs se caractérisent également par la présence de feux arrière LED enveloppants.

Ces blocs optiques constituent le lien avec la face arrière plongeante et basse, garnie d’un hayon articulé en son sommet.

Ce profil est souligné par la ligne de ceinture généreuse, parfaitement visible depuis l’arrière, et qui met en exergue le profil bas des surfaces vitrées.

La double sortie d’échappement, garnie d’embouts polis, est intégrée au bouclier arrière, arborant lui-même un séduisant profil incurvé.

D’une qualité exceptionnelle, la peinture du concept-car Shooting Break contribue également à son exclusivité.

Un enduit lustré satiné a été utilisé, ce qui offre au coloris allanite grey magno du Shooting Break un parfum de mystère et met en valeur ses lignes uniques.

Le style sportif du concept-car Shooting Break est également renforcé par les jantes de 20″ Sterling Silver et leur design bionique à cinq branches.

Ces jantes ajourées permettent d’apercevoir les généreux disques de frein.

A l’avant, ces jantes sont garnies de pneus de 255/30 ZR 20. Et à l’arrière de ce concept-car exceptionnel, les pneus affichent des dimensions de 285/25 ZR 20.

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

L’intérieur : un design exprimant la qualité, des matériaux haut de gamme et la perfection d’une création artisanale

Le large toit vitré panoramique offre une vision unique sur l’intérieur du concept-car Shooting Break.

Fruit d’un minutieux travail, l’espace intérieur fait la part belle aux matériaux naturels tels que le bois et le cuir.

Le bois est ainsi utilisé pour les incrustations, les poignées de porte, la console d’instruments et la console centrale, mais également pour couvrir le plancher du compartiment à bagages.

Lors du choix de l’essence de bois, les designers ont opté pour du chêne soyeux en raison de sa texture cristalline.

Le plancher en bois du compartiment à bagages intègre des baguettes de protection en aluminium et bénéficie d’une finition qui est habituellement réservée au secteur nautique.

Les quatre sacoches garnissant les flancs du compartiment à bagages s’avèrent particulièrement pratiques pour ranger de petits outils.

Ces accessoires bénéficient d’une finition en cuir, un matériau omniprésent sur le concept-car Shooting Break.

En effet, l’espace intérieur est garni d’environ dix mètres-carrés de cuir.

Les surfaces claires de cuir nappa couleur porcelaine offrent un séduisant contraste avec le cuir aniline brun foncé naturel et la sellerie perforée Silver métallisé couvrant les assises des sièges et les panneaux centraux des portes.

La couture à double rabat et la sellerie de siège à passepoil dotée d’un coloris coordonné distinctif se font le reflet de la perfection du travail artisanal et du souci du détail.

A l’instar d’ailleurs des nervures apparaissant sur la console d’instruments, sur les garnitures des seuils de portes et les dossiers des sièges, qui mettent particulièrement bien en valeurs leurs contours.

La perfection et le souci du détail s’appliquent également aux éléments de finition. A l’extérieur, ceux-ci bénéficient d’un polissage brillant alors que la finition est mate à l’intérieur.

Au total, sept opérations manuelles sont nécessaires, du laminage au polissage, afin de transformer ces éléments entièrement réalisés à partir d’aluminium pour qu’ils adoptent leur apparence définitive.

La finition mate de l’habillage intérieur a également inspiré le choix du cuir Silver métallisé garnissant les sièges, les panneaux centraux des portes et les sacoches du compartiment à bagages.

L’épaisse moquette garnissant l’espace des pieds et dotée d’une finition couleur porcelaine est un luxueux matériau utilisé par Maybach-Manufaktur.

Constitué de soie, le ciel de toit clair renforce la sensation de confort intérieure et d’élégance.

Le concept-car Shooting Break affirme ouvertement sa vocation de modèle quatre places.

Ses quatre sièges individuels en cuir affichent leur sportivité grâce à leur appuie-tête intégré.

Les baies garnissant la section supérieure des dossiers permettent de voir au travers des sièges.

Une large console en bois couvrant le tunnel de transmission sur toute sa longueur sépare les espaces dédiés au conducteur et au passager avant tout en offrant aux autres passagers deux généreux accoudoirs garnis de cuir.

Cette console abrite deux porte-gobelets ainsi que les commandes de la climatisation pour le compartiment arrière.

La console centrale est garnie à l’arrière d’un monogramme Mercedes évoquant le design des années 1920.

Ce monogramme exclusif en italique se répète également sur les seuils des portes avant.

L’écran central étant intégré dans la section médiane de la console d’instrument, le poste de conduite présente un effet « enveloppant ».

Le style bionique et élégant du design extérieur se perpétue notamment au travers des ouïes d’aération dynamiques garnissant la console d’instruments.

Une horloge analogique est intégrée en son centre. Le tableau de bord est également doté de trois alcôves destinées aux cadrans ainsi que d’un écran couleur pour les informations de maintenance.

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Phares : une technologie LED intégrale

Le concept-car Shooting Break bénéficie de phares dynamiques à technologie intégrale LED, qui associent l’élégance de l’éclairage diurne LED à la performance, à la fonctionnalité et au rendement énergétique de la génération actuelle des phares bi-xénon.

Ce nouveau module d’éclairage, qui apparaîtra en série dès cette année, fait appel au dispositif Intelligent Light System déjà éprouvé sur les modèles Mercedes disposant de phares bi-xénon.

Ses cinq fonctions d’éclairage – route de campagne, autoroute, antibrouillard élargi, éclairage de virage actif et éclairage de virage statique – ont été spécialement étudiées pour des conditions d’utilisation ou météorologiques spécifiques.

Les spécialistes de l’éclairage chez Mercedes-Benz ont également pu combiner pour la première fois la technologie LED avec la fonction novatrice Adaptive Highbeam Assist, hissant la sécurité nocturne à un niveau inédit.

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Moteur : performances rehaussées, rendement optimisé

Le concept-car Shooting Break bénéficie d’un moteur inédit annonçant la nouvelle génération de moteurs en V signés Mercedes-Benz.

Ce moteur à injection directe à jet guidé fait appel à des injecteurs piézo-électriques autorisant de multiples injections.

Cette technologie permet de garantir un fonctionnement optimisé à charge stratifiée grâce au contrôle de la charge.

Le rendement des composants accessoires a également été optimisé et ce moteur bénéficie d’une fonction de démarrage/arrêt.

Ce V6 à 60° d’une cylindrée de 3,5 litres affiche une puissance de 225 kW (306 ch) et délivre un couple maximal de 370 Nm.

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Tout est dans le nom : les origines du nom « Shooting Break »

Le Break était le nom donné aux voitures hippomobiles utilisées pour ‘dresser’ (« break » en anglais) et ‘freiner’ (« brake ») les ardeurs de chevaux afin qu’ils puissent être utilisés comme chevaux de fonction.

Ces hippomobiles pouvant être facilement endommagées lors de ces activités, leurs utilisateurs avaient tendance à ne pas utiliser d’autres voitures dont ils avaient besoin à des fins différentes.

Si nécessaires, ces « breaks » était dotés de carrosseries diverses, qui n’étaient réellement utilisées que pour transporter par exemple le matériel nécessaire pour la chasse.

Et les véhicules utilisés pour les parties de chasse furent ainsi appelés « breaks de chasse », ou « shooting breaks » en anglais.

Dans les années 1960 et 1970, les breaks de chasse motorisés étaient très populaires en Grande-Bretagne.

Ces véhicules mixtes combinaient ainsi le luxe d’un coupé à la capacité de chargement d’un break.

 

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)

Mercedes-Benz  Shooting Break Concept (Beijing 2010)