La nouvelle Mercedes-Benz Classe A E-CELL 2011

Classé dans : Actualités - Mercedes Benz (D) | 0

Mercedes-Benz Classe A E-CELL 2011

 

La nouvelle Mercedes-Benz Classe A E-CELL 2011


 

La citadine familiale électrique:

la cinq places compacte à propulsion électrique par batterie, avec une autonomie de plus de 200 km


Après la Classe B F-CELL à pile à combustible, Mercedes-Benz lance aujourd’hui, avec la nouvelle Classe A E-CELL, sa 2e voiture électrique produite en série.


Mercedes Classe A E-CELL 2011

 


Les descriptions et informations contenues dans le présent dossier de presse sont valables pour la gamme de modèles internationale de Mercedes-Benz.

Des différences nationales sont possibles.

 

Cette familiale à cinq places à propulsion électrique par batterie, parfaitement adaptée à un usage quotidien, repose sur la version à cinq portes de l’actuelle Classe A et offre un habitacle et un coffre généreux et modulables.

Et ce, sans concession sur le plan de l’espace et de la polyvalence, étant donné le faible encombrement des accumulateurs, logés en toute sécurité dans le soubassement du véhicule.

Les deux batteries lithium-ion hautes performances autorisent une autonomie de plus de 200 km (NCCE). La propulsion est assurée par un moteur électrique silencieux et sans émissions locales de gaz d’échappement, qui produit une puissance maximale de 70 kW (90 ch) et un couple de 290 Nm.

Au total, 500 exemplaires de la nouvelle Classe A E-CELL seront assemblés à Rastatt dès l’automne 2010. Les véhicules sont loués à des clients triés sur le volet, dans plusieurs pays européens, dont l’Allemagne, la France et les Pays-Bas.

Cinq portes, cinq places, le même volume de coffre qu’une Classe A à moteur thermique (435 à 1 370 litres), une charge utile de 350 kilogrammes selon la directive européenne et un habitacle et un coffre à bagages ultra polyvalent : tous ces éléments font de la nouvelle Classe A E-CELL une automobile familiale parfaitement adaptée à un usage quotidien. Grâce à la structure sandwich intelligente, elle propose non seulement un confort intérieur maximal mais aussi une résistance aux chocs des plus élevées aux occupants et une technique haut de gamme.

« Au fil des 125 ans d’histoire de notre société, nous avons accumulé de multiples expériences et découvertes dans le domaine des véhicules électriques – tant à batterie qu’à pile à combustible. Ce savoir-faire nous a déjà permis de lancer sur les routes la smart fortwo electric drive et la Classe B F-CELL, deux véhicules électriques parfaitement adaptés à un usage quotidien. La Classe A E-CELL s’inscrit dans le droit fil de nos efforts sur cette voie. À l’automne, nous commencerons la production de notre troisième voiture électrique et nous étofferons notre gamme avec une Mercedes électrique à batterie, qui offrira à nos clients un agrément de conduite, un confort et une sécurité dignes de notre marque », a expliqué Thomas Weber, responsable du pôle recherche et développement du groupe Mercedes-Benz Cars au sein du directoire Daimler AG.

Émissions nulles, agrément de conduite total

Outre une sécurité exemplaire, un confort optimal et une adéquation de haut niveau à un usage quotidien, la Classe A E-CELL peut encore s’enorgueillir d’atouts supplémentaires, qui sont loin d’aller de soi pour les automobiles électriques actuelles: l’agilité et l’agrément de conduite. À cet égard, l’élément déterminant est le centre de gravité bas du véhicule, qui résulte entre autres de la position de montage des batteries dans le plancher sandwich. Il en résulte une tenue de route équilibrée et un comportement agile du véhicule. La Classe A E-CELL se démarque dès lors sensiblement des autres automobiles électriques, dans lesquelles la batterie lourde et volumineuse est par exemple logée dans le coffre ou dans la zone de la banquette arrière. Autre avantage de cette position de montage: elle offre la meilleure protection possible contre les intrusions en cas de choc par l’avant ou l’arrière puisque les accumulateurs d’énergie se situent en dehors des zones de déformation de la carrosserie. Par ailleurs, la structure particulièrement stable du plancher sandwich peut aussi assurer une protection remarquable de la batterie et des occupants en cas de collision latérale.

Une propulsion électrique performante, doublée d’une grande autonomie

Le moteur électrique de la Classe A E-CELL, un système synchrone à aimants permanents, produit une puissance maximale de 70 kW (95 ch), une puissance continue de 50 kW (68 ch) et un couple maximal – élevé, comme c’est généralement le cas des moteurs électriques – de 290 Newton-mètres, qui est déjà disponible dès les premiers tours. La Classe A E-CELL est donc réellement souveraine et se révèle extrêmement dynamique. La voiture électrique accélère de 0 à 60 km/h en 5,5 secondes. Un kick-down sur la pédale d’accélérateur enclenche une fonction Boost qui produit une accélération maximale – en fonction de l’état de charge instantané et de la température de la batterie. La vitesse maximale est limitée électroniquement à 150 km/h.

L’alimentation électrique est assurée par deux puissantes batteries lithium-ion selon la technique haute tension. Les avantages de la batterie lithium-ion sont sa compacité et sa puissance nettement supérieure à celle de batteries nickel-métal-hydrure (NiMH). Par rapport à la technologie NiMH, la densité d’énergie est meilleure de 30 pour cent et la densité de puissance de 50 pour cent. En outre, elle se distingue par un rendement en ampère-heure élevé et une longue durée de vie. Le contenu énergétique des deux batteries lithium-ion s’élève au total à 36 kWh. Avec les batteries chargées à 100 %, la Classe A E-CELL bénéficie d’une autonomie de plus de 200 km (valeur NCCE).

Mercedes Classe A E-CELL 2011

Ladegeräte: Chargeurs

Leistungselektronik: Électronique de puissance

Ladesteckdose: Prise de charge

Kühler für Antrieb: Système de refroidissement de la chaîne cinématique

Elektromotor und Getriebe: Moteur électronique et transmission

Lithium-Ionen Batterien: Batteries lithium-ion

 

Refroidissement efficace des batteries puissantes

Une gestion thermique spéciale assure le refroidissement des batteries haute tension dans les limites de leur fenêtre de température optimale. Les batteries sont refroidies par un circuit de refroidissement à basse température. Le refroidissement liquide à l’aide d’un mélange eau/glycol garantit une température de service stable, favorisant le rendement élevé et la longue durée de vie de l’accumulateur d’énergie. Quand les températures extérieures sont très élevées, le refroidissement des batteries est également renforcé par le circuit caloporteur de la climatisation. Le système de propulsion électrique et les deux chargeurs embarqués sont refroidis par un circuit de refroidissement à haute température. Il permet aux groupes de fonctionner à une température de service favorable et au système de propulsion de produire la puissance maximale possible. L’électronique de puissance du véhicule alimente, via un convertisseur CC/CC, le réseau de bord de 12 volts en courant électrique à partir du système haute tension. Par ailleurs, elle régule par exemple aussi le chauffage et la climatisation afin de solliciter le moins possible la batterie.

 

Possibilités de charge flexibles

Les batteries de la Classe A E-CELL peuvent être rechargées aussi bien dans des stations de charge publiques que via des prises domestiques classiques. Le système est adapté à plusieurs options de charge: prises d’un réseau monophasé de 230 volts ainsi que prises de réseau privé triphasé avec coffret mural et stations de charge. Une charge sur un réseau monophasé de 230 volts dure environ 8 heures pour pouvoir obtenir une autonomie de 100 kilomètres (NCCE). En cas de charge à un coffret mural ou à une station de charge, cette distance est déjà disponible après 3 heures.

Daimler et d’autres constructeurs automobiles et fournisseurs d’énergie se sont accordés en Europe sur une norme uniforme pour les fiches de charge et les prises, l’objectif étant une standardisation à l’échelon planétaire. Cette approche améliore la facilité d’utilisation pour les clients et contribue grandement à la généralisation rapide de la mobilité électrique.

 

Gestion de charge intelligente

À l’instar de la smart fortwo electric drive, la Classe A E-CELL est le premier véhicule de sa catégorie au monde à disposer d’une gestion de charge intelligente, baptisée SmartCharge Communication. L’électronique de bord permet d’échanger toutes les informations pertinentes – comme p. ex. les données d’identification relatives au contrat de fourniture de courant – avec la station de charge. À titre d’exemple, cela favorise une facturation aisée, simple et sûre.

Parmi les particularités, citons aussi des fonctions intelligentes comme la climatisation avant le démarrage du véhicule: tant que le véhicule est en charge à la maison ou dans la station de charge, les conducteurs de la Classe A E-CELL peuvent facilement « préclimatiser » leur voiture, c’est-à-dire la préchauffer ou la rafraîchir à la température intérieure souhaitée avant de démarrer. Autre fonction: le conducteur peut par exemple contrôler l’état de charge et, partant, l’autonomie actuelle de son véhicule par Internet ou via un téléphone intelligent.

L’électronique de bord de la Classe A E-CELL offre la possibilité de piloter activement le processus de charge. Si la voiture électrique reste par exemple stationnée pendant une longue période, la recharge peut être programmée pendant des périodes tarifaires avantageuses, de préférence la nuit. Grâce à diverses fonctions de facturation, de commande et de contrôle, l’interface intelligente de la Classe A E-CELL garantit une mobilité électrique particulièrement conviviale, car confortable et sûre. Pour éviter tout démarrage involontaire ou intempestif pendant la charge, le dispositif antidémarrage du véhicule s’active automatiquement dès que le câble de charge est branché dans la prise. Ce qui améliore encore la sécurité et le confort d’utilisation pendant la charge.

 

« Tout est sous contrôle » est aussi valable sur la route

Afin d’organiser de la façon la plus simple, sûre et claire possible le comportement et le contrôle du véhicule sur la route, la Classe A E-CELL fait appel à un concept de commande et d’affichage qui a été spécialement adapté aux besoins du véhicule électrique. L’affichage multifonctions du véhicule indique l’état de charge de la batterie, les informations de voyage, comme le kilométrage parcouru, le temps de parcours, la vitesse moyenne et la consommation moyenne, ainsi que l’autonomie restante et la quantité d’énergie électrique encore disponible (SoC = Status of Charge).

Un autre détail spécifique au système est représenté par l’indication de la puissance de propulsion instantanée disponible. Et le compte-tours classique du combiné d’instruments est remplacé par un instrument à aiguilles indiquant la puissance de propulsion actuellement appelée ou la puissance de régénération. Des segments de couleur verte, jaune et rouge signalent si le système de propulsion se trouve en mode Charge, Economy ou Boost.

 

Un équipement de qualité, digne de Mercedes

La nouvelle Classe A E-CELL est aussi particulièrement bien équipée. Cette voiture électrique innovante, déclinée en finition haut de gamme « Avantgarde », propose de série des fonctions telles que les projecteurs au bi-xénon, le COMAND APS, une aide au stationnement active pour le stationnement automatique et la THERMOTRONIC. Une particularité: pendant le processus de charge, le véhicule peut être « préclimatisé » – c’est-à-dire chauffé ou rafraîchi selon les conditions atmosphériques. L’équipement de sécurité est aussi exhaustif, notamment avec des airbags rideaux et des airbags latéraux aux places arrière ainsi qu’un pack Sièges et Éclairage complet.

Les caractéristiques extérieures du modèle électrique à batterie sont la peinture Polarsilber élégante standard et la désignation « E-CELL » en caractères argentés sur le hayon.

 

Des normes de sécurité maximales

Mercedes-Benz offre sur la Classe A E-CELL le même niveau de sécurité élevé que sur tous les autres véhicules de série de la marque. Le système de propulsion électrique a démontré qu’il était parfaitement prêt pour la production en série lors d’essais pratiques complets. Des composants essentiels ont notamment aussi fait leurs preuves dans des véhicules à pile à combustible de Mercedes-Benz et les ingénieurs de Mercedes ont donc pu exploiter l’expérience accumulée sur plus de 4,5 millions de kilomètres d’essai en usage quotidien. Le concept de sécurité intégré tient compte des propriétés spécifiques du système de propulsion novateur.

Les batteries lithium-ion et le système haute tension de la Classe A E-CELL sont dotés d’un concept de sécurité complet:

• Tous les câbles sont clairement codés en couleur et les composants haute tension sont accompagnés de consignes de sécurité correspondantes.

• Le système est parfaitement protégé contre les contacts par des isolements généreusement dimensionnés et des connecteurs spéciaux.

• Un contrôleur électronique surveille en permanente le respect des prescriptions de sécurité et signale immédiatement les défaillances éventuelles du système haute tension.

• Tous les composants haute tension sont reliés entre eux par une boucle électrique. En cas de dysfonctionnement ou d’accident, le système haute tension est mis hors tension automatiquement.

• Même avec le contact sur « arrêt » ou en cas de pannes éventuelles, le système haute tension est mis hors tension automatiquement.

• L’absence de courts-circuits dans le système est surveillée en permanence.

• Quand le câble de charge est enfiché, le système antidémarrage automatique empêche un démarrage du véhicule.

 

Concept de système modulaire pour automobiles électriques

Par analogie avec la stratégie de développement des véhicules hybrides, les ingénieurs de Mercedes ont aussi défini un concept de système modulaire pour les véhicules électriques à batteries et piles à combustible. Celui-ci permet entre autres l’utilisation efficace de pièces communes dans tous les véhicules électriques. Tous les composants principaux de véhicules électriques conviennent pour la modularisation. Ainsi, le moteur électrique de la Classe A E-CELL peut aussi s’utiliser sur la Classe B F-CELL. Les deux accumulateurs d’énergie de la Classe A électrique correspondent à la batterie de la smart fortwo electric drive.

Mercedes Classe A E-CELL 2011

 

Spécifications et caractéristiques techniques de la Mercedes-Benz Classe A E-CELL

• Véhicule 100% électrique à batterie, sans émissions locales de gaz d’échappement, avec autonomie supérieure à 200 km dans le NCCE (nouveau cycle de conduite européen).

• Voiture compacte à cinq places, parfaitement adaptée à un usage quotidien.

• Deux batteries lithium-ion à refroidissement liquide, avec capacité de stockage de 36 kWh.

• Le système de batteries est logé de manière à préserver totalement l’habitacle et le coffre à bagages généreux de la Classe A.

• Électronique de puissance à convertisseur CC/CC intégré pour l’alimentation du réseau de bord de 12 volts.

• Entraînement aux roues avant.

• Climatiseur THERMOTRONIC et possibilité de climatisation avant le démarrage via la prise de charge.

• La production en série débute à l’automne 2010 avec 500 unités.

 

Chaîne cinématique

 Moteur électrique,

 batterie lithium-ion

Puissance continue (kW/ch)  50/68
Puissance maximale (Boost) (kW/ch)  70/95
Couple nominal (Nm)  290
Vitesse maximale (km/h)  150
Accélération 0-100 km/h (s)  14

Accélération 0-60 km/h (s)

 5,5
Temps de charge pour une autonomie de 100 km (NCCE):  8 h à une prise domestique (230 V)
 

 3 h à un coffret mural/une station  de  charge publique (400 V)

Autonomie (km) NCCE   >200
Contenu énergétique du système de batteries lithium-ion (kWh)   36
Charge utile (kg) (Selon la directive européenne: avec conducteur (68 kg) et bagages (7 kg)  350
Volume du coffre (l)  435 – 1.370

 

Mercedes Classe A E-CELL 2011

 

Infrastructure pour véhicules électriques

Vers un réseau généralisé de stations de charge et de stations-service à hydrogène

• Les véhicules électriques de Mercedes-Benz et smart utilisés dans des projets « e-mobility » à travers le monde.

• Plan commun de construction d’une infrastructure d’approvisionnement en hydrogène avec le ministère allemand des Transports et le secteur de l’énergie.

• Avec « e-mobility Baden-Württemberg », l’EnBW et Daimler font de la patrie de l’automobile une région exemplaire sur le plan de la mobilité électrique.

Les voitures électriques de Mercedes-Benz et smart, parfaitement adaptées à un usage quotidien, font dès maintenant de la conduite sans émissions une réalité. La smart fortwo electric drive est le pionnier des véhicules à propulsion purement électrique par batterie. Elle en est déjà à sa 2e génération et est dotée d’une batterie lithium-ion très efficace, qui offre une autonomie de 135 kilomètres et des performances routières séduisantes.

Avec une autonomie supérieure à 200 kilomètres, cinq vraies places assises et un espace intérieur et utile illimité, la nouvelle Classe A E-CELL élargit l’offre de véhicules électriques à batterie de Mercedes-Benz.

Comme tous les véhicules électriques à batterie, la smart fortwo electric drive et la Classe A E-CELL sont avant tout des véhicules à vocation urbaine.

La Mercedes-Benz Classe B F-CELL à pile à combustible et propulsion électrique emporte son combustible à bord et convient dès lors, avec une autonomie d’environ 400 kilomètres, aussi bien pour une conduite citadine sans émissions que pour de plus longues distances dans la circulation interurbaine.

En trois minutes à peine, ses réservoirs peuvent être remplis d’hydrogène gazeux via le dispositif d’appoint universel.

Par conséquent, la Classe B F-CELL est la voiture électrique qui offre la plus grande autonomie et le « temps de charge » le plus court.

La mise en place d’une infrastructure de remplissage et de charge adéquate constitue une condition à une acceptation généralisée par les clients et un développement rapide des véhicules électriques.

Voilà pourquoi Daimler s’engage résolument en faveur de la construction généralisée de stations de charge et de stations-service à hydrogène.

En septembre 2009, la société a ainsi lancé, en collaboration avec le ministère allemand des Transports et des partenaires du secteur de l’énergie, l’initiative « H2-Mobility » pour la construction d’une infrastructure d’approvisionnement en hydrogène en Allemagne.

Dans le même temps, Daimler et d’autres grands constructeurs automobiles sont convenus de mettre en circulation plusieurs centaines de milliers de voitures à pile à combustible à partir de 2015.

Parallèlement, le constructeur automobile de Stuttgart encourage, en collaboration avec divers partenaires en Europe, le développement d’une infrastructure de charge publique.

En effet, des véhicules électriques comme la Classe A E-CELL peuvent certes être rechargés chez soi, dans le garage, mais quelque 40 pour cent des propriétaires de véhicules européens n’ont pas d’emplacement de stationnement personnel et, par conséquent, des stations de charge accessibles au public sont nécessaires.

 

Mercedes-Benz met en circulation des voitures électriques dans le cadre de projets « e-mobility »

Des véhicules électriques des marques Mercedes-Benz et smart sont déjà utilisés avec succès dans le cadre de projets « e-mobility », en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne, en Grande-Bretagne et en Suisse.

D’autres marchés sont entre autres la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal, le Danemark et la Tchéquie, sans oublier l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada).

Pour le projet à Berlin, Daimler met par exemple à disposition plus de 100 véhicules électriques; le partenaire du projet RWE prend en charge la construction de 500 stations de charge dans la zone urbaine, exclusivement alimentées par du courant produit par régénération.

 

La région du Bade-Wurtemberg est un exemple de mobilité électrique.

En juin 2010, l’EnBW Energie Baden-Württemberg AG et Daimler ont mis sur pied ensemble l’initiative « e-mobility Baden-Württemberg ».

L’objectif est de faire de la patrie de l’automobile un exemple de mobilité électrique sans émissions locales dans les deux années à venir.

Le point de départ de l’initiative est Stuttgart, la capitale du Land, et la ville de Karlsruhe représentera un autre point d’ancrage régional.

Avec la coopération, Daimler et l’EnBW fixent de nouveaux critères.

L’EnBW apporte, dans ce partenariat stratégique, son savoir-faire en matière de logistique énergétique aussi bien pour le développement de modèles de charge de batteries intelligents et conviviaux que dans la gestion et la commande du réseau, et met à disposition un ensemble varié adéquat de porteurs d’énergie – le but étant l’implantation d’une infrastructure intelligente de charge de courant et d’approvisionnement en hydrogène.

En complément des « projets e-mobility » déjà en cours, la nouvelle initiative met volontairement l’accent sur la diversité.

Quelque 200 véhicules des marques smart et Mercedes-Benz qui, selon les modèles, sont propulsés par un système électrique à batterie ou un système à pile à combustible sont mis en œuvre dans le cadre de l’initiative « e-mobility Baden-Württemberg ».

À moyen terme, d’autres véhicules du portefeuille de véhicules électriques sans émissions de Daimler seront intégrés dans le partenariat stratégique:

outre la Classe A E-CELL, la Classe B F-CELL et la smart fortwo electric drive, nous pouvons entre autres citer les premières fourgonnettes électriques de série, le Vito E-CELL et le bus Citaro FuelCELL-Hybrid.

L’inventeur de l’automobile démontre ainsi que la mobilité électrique est possible dans tous les domaines essentiels de la mobilité – dans le transport individuel aussi bien que dans le transport de livraison et les transports publics.

Dans le Bade-Wurtemberg, l’EnBW prévoit de construire, d’ici la fin de 2011, plus de 700 points de charge et deux à trois stations-service à hydrogène.

L’EnBW alimente ses stations de charge publiques avec un courant produit à cent pour cent par l’énergie hydraulique.

 

Le moteur thermique demeure la principale forme de propulsion.

Mercedes-Benz voit le développement de véhicules électriques à batterie et pile à combustible pour la conduite sans émissions locales de demain comme un complément des modèles BlueEFFICIENCY et des véhicules hybrides extrêmement sobres et économiques qui sont déjà disponibles.

Les voitures à gazole et à essence resteront encore la première force de propulsion des automobiles à plus long terme – dans le transport individuel en voiture, en particulier sur longues distances, et surtout dans le transport de marchandises par camions.

Les véhicules électriques gagneront de plus en plus en importance dans le trafic urbain.

Par conséquent, Mercedes-Benz a déjà mis au point une approche largement diversifiée, dans laquelle le moteur thermique continue aussi de jouer un rôle important.

Quels que soient les progrès accomplis, la voiture électrique – qu’elle soit à pile à combustible ou à batterie – ne peut pas totalement supplanter les véhicules à moteur thermique à court terme.

En effet, une utilisation généralisée et irréprochable impose encore de résoudre quelques problèmes liés aux coûts des systèmes et à l’infrastructure.