ESSAI : La Mercedes GLC : auf Wiedersehen GLK !

Classé dans : Actualités - Mercedes Benz (D) | 0

Avec son look moins « Panzerkampfwagen », le Mercedes GLC est sensé redonner des couleurs au SUV de Mercedes.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016



Une carrosserie plus engageante

 

Avec sa carrosserie angulaire, le GLK n’a jamais éblouit les foules et dans ce secteur, la silhouette se doit d’avoir un soupçon de dynamisme pour séduire : las, sa ligne avait plutôt l’air d’un panzer échappé de l’offensive des Ardennes…

Mercedes GLK Class - 2013

Le GLC compte donc remettre les pendules à l’heure en proposant une ligne fluide et beaucoup plus sensuelle que sa devancière.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Le résultat est plutôt aguichant et fait même penser au break de la classe C, mais en surélevé. Plus grande de 12 cm, plus large de 5 cm et plus haute d’environ 1 cm, le GLC délaisse ainsi le style carré typique du 4×4 pour une ligne élancée et beaucoup plus aguichante. Pour preuve, le Cx du GLC est de 0,31 alors que celui du GLK était de 0,34.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

A noter qu’à présent, ses dimensions correspondent mieux à celles de ses principaux adversaires Premium, à savoir l’Audi Q5 et le BMW X3. Signalons aussi que l’empattement progresse également de 12 cm.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

A l’intérieur, la comparaison reste encore de mise : l’instrumentation et le tableau de bord font invariablement penser à la classe C. Et comme la berline, le GLC reprend son style intérieur comme, par exemple son écran flottant de 7″ et sa navigation par bouton-poussoir rotatif, l’affichage tête haute ou encore un pavé tactile intégré au repose-main.

L’habitacle est plus vaste que son prédécesseur et offre aussi plus de place pour les bagages. La banquette arrière (fractionnable 40/20/40) offre en outre une fonction permettant de redresser les dossiers, ce qui en accroît le volume utile.

Le volume du coffre augmente alors de 80 à 110 dm³, atteignant ainsi 580 dm³. Le GLC dispose d’une capacité de chargement totale de 1600 dm³, soit 50 dm³ de plus qu’auparavant.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

L’abaissement du dossier se réalise électriquement et la surface de chargement dégagée est plane et abaissée de 4 cm par rapport au GLK.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Notre exemplaire était doté du Pack d’assistance à la conduite Plus (2100 EUR) qui propose le système DISTRONIC PLUS avec assistant directionnel et Stop&Go Pilot, le frein PRE-SAFE® avec détection de piétons, le freinage d’urgence assisté BAS PLUS avec assistant de carrefour, l’avertisseur d’angle mort actif, l’avertisseur de franchissement de ligne actif et PRE-SAFE® PLUS (système de protection de la voiture en cas de télescopage).

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Grâce à ses différentes caméras, le conducteur aura une vue en plan de la voiture quand il se gare : très pratique !

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

En vue d’augmenter sa sécurité, le GLC est équipé de série d’un pack sécurité comprenant COLLISION PREVENTION ASSIST PLUS, le système de stabilisation en cas de vent latéral, l’allumage automatique des phares ou encore ATTENTION ASSIST qui alerte le conducteur en cas d’inattention ou de fatigue.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Cela nous amène aux tests EuroNCAP qui lui ont octroyé sans problème les cinq étoiles avec d’excellentes cotes pour la sécurité des passagers : 95 % pour les adultes, 89 % pour les enfants et 82 % pour les piétons. Quant aux aides à la sécurité, ils ont reçu 71 %.

 

Sur route

 

Malgré son poids d’environ 1850 kg, notre exemplaire, un GLC 250d 4MATIC, s’est montré étonnement alerte sur les routes sinueuses du Brabant Wallon.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Son moteur diesel de 2143 cm³ développe une puissance de 204 ch. au paisible régime de 3800 rpm et dispose d’un couple maximum de 500 Nm entre 1600 et 1800 rpm.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Grâce à une boîte de vitesses automatique à 9 rapports 9G-TRONIC à pilotage électronique, il ne tourne qu’à environ 1700 rpm à 120 km/h.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Cette boîte possède cinq programmes de conduite (DYNAMIC SELECT) : Eco, Confort, deux modes sportifs (Sport et Sport +) ainsi qu’un mode personnalisé en fonction des préférences du conducteur.

En mode Confort ou Eco, la direction est un peu avare en sensations. Sa conduite est agréable et son poids (1,85 T quand même !) n’handicape pas son dynamisme surtout en mode Sport où la direction se raidit tandis que la réponse du moteur et de la boîte de vitesses automatique devient plus prompte.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Quant au mode Eco, il rend le GLC assez frileux dans ses accélérations…

Sur les routes glissantes, la répartition du couple AV/AR de 45 %/_55 % lui permet de garder son assurance.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Nous avons également constaté que ce SUV ne se penche que modérément, préservant ainsi le confort de ses passagers.
En outre, son moteur est particulièrement insonorisé et ce, même à froid. A 120 km/h, le moteur ne tourne qu’à environ 1700 rpm en 9ème vitesse !

Son insonorisation poussée rend plus audibles les bruits de vent au niveau des rétroviseurs extérieurs.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Sur autoroute, le GLC permet d’abattre de longues distances sans aucune fatigue, bercé – au besoin – par une excellente sonorisation Audio 20 USB avec système Frontbass.

Comme de coutume chez Mercedes, le levier du régulateur de vitesse actif se cache vers 9 heures derrière le volant et est malheureusement invisible au conducteur.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Quant à sa consommation, si on se fie aux données de l’ordinateur de bord, elle reste très mesurée : 6,2 l/_100 km sur des routes variées. Il faudra ajouter un bon litre pour les parcours urbains.

 

Spécifications techniques

 

Fichier Acrobat® à télécharger

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

 

Conclusions

 

Avec le GLC, Mercedes a rectifié le tir en proposant un SUV qui correspond aux attentes actuelles. Malgré un poids assez conséquent, ce SUV garde un dynamisme assez convainquant surtout dans les modes Sport.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Son moteur est très bien insonorisé et aussi peu gourmand en carburant, il est très bien secondé par une boîte automatique suffisamment réactive.

Avec ses excellentes notes récoltées aux tests de l’EuroNCAP, le GLC s’avère être une arme redoutable vis à vis de ses concurrents Premium.

Mercedes GLC 250d 4matic - 2016

Reste son prix : débutant à un peu moins de 46.000 EUR pour la GLC 250 4MATIC à près de 62.000 EUR pour GLC 350 e 4M Launch Edition AMG en hybride essence.

Quant au modèle de l’essai (un GLC 250d 4MATIC), il dépassait les 74.000 EUR

Vous avez dit Premium ?