L’actuelle berline de « série » la plus puissante au monde : la grandiose Mercedes S 65 AMG 2006

Classé dans : Actualités - Mercedes Benz (D) | 0

Exclusive par son prix et encore plus par ses performances, la nouvelle Mercedes-Benz S 65 AMG, sommet de la gamme Classe S, sera en première mondiale au North American International Auto Show de Detroit à partir du 8 janvier 2006.

2006 Mercedes-Benz S 65 AMG.
2006 Mercedes S Class.

Le sommet de la gamme AMG : Le «Kolossal» V12 biturbo 6,0 Litres

Son V12 biturbo de 6,0 Litres, qui produit une puissance phénoménale (612 CV/450 kW) qui n’a d’égale que son couple titanesque (1000 Nm), parvient à catapulter de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes et de 0 à 200 km/h en 13,3 secondes, une berline longue de 5,2 m et qui pèse largement plus de 2 tonnes (chiffres provisoires). La vitesse maximale reste, elle, auto limitée électroniquement à 250 km/h.

Ces performances sont réalisées grâce au V12 de 5980 cc développé depuis quelque temps déjà par AMG et, par ailleurs élu en 2004 «International Engine of the Year». Ses caractéristiques sont tout à fait exceptionnelles tout en se conformant aux normes de pollution les plus strictes, comme l’EURO4 ou le LEV II américain: 612 CV (450 kW) disponibles entre 4750 et 5100 tr/mn et surtout un couple maxi de 1000 Nm exploitable entre 2000 et 4000 tr/mn, dont 570 Nm dès 1000 tr/mn et 750 Nm dès 1500 tr/mn !!!!). Deux doubles lignes d’échappement offrent au V12 une sonorité absolument envoûtante.

2006 Mercedes-Benz S 65 AMG.

Première technologique : AMG a développé de nouveaux freins hautes performances à doubles étriers de freins coulissants

Cette nouvelle technologie devrait combiner les avantages de grands étriers de freins fixes (meilleure efficacité) et des étriers de freins flottant (un moins grand transfert thermique entre les disques et le liquide de freins et donc, une meilleure résistance à la chaleur ainsi qu’un meilleur confort de conduite). Les disques de freins arrière son dotés de grands étriers coulissants simples. Les 4 disques de freins en matériau composite de la S65 AMG ont un diamètre de 390 mm à l’avant et 365 mm à l’arrière et son logés dans des jantes en alliage léger de 19 pouces. Ils sont chaussés de pneus de 255/40 ZR 19 à l’avant et de 275/40 ZR 19 à l’arrière.

Transmission renforcée

Les disques d’embrayage, renforcés par un revêtement métalique à haute résitance, les demi-arbres de roues redessinés, les porte-moyeux et les biellettes de suspensions renforcés devraient permettre à la transmission de supporter sans problèmes la puissance, pour le moins exceptionnelle du V12 biturbo, qui est transmise aux roues arrière par une boîte de vitesses automatique AMG SPEEDSHIFT à 5 rapports avec palettes de changement de vitesses au volant et sélecteur de vitesses automatique DIRECT SELECT également au volant.

Un choix de 3 programmes de changement de vitesses est sélectionnable depuis la console centrale. Les modes “S/C/M” (“Sport”/“Confort”/“Manuel”) ne modifient pas uniquement les caractéristiques de fonctionnement de la boîte, mais également la réponse à l’accélérateur et les réglages de la suspension à pilotage électronique (Active Body Control 2ème génération).

2006 Mercedes-Benz S 65 AMG.
2006 Mercedes S Class.

Quelques modifications de carrosserie qui font toute la différence.

Une Mercedes S65 AMG se reconnaîtra à :

Bouclier avant redessiné, muni d’entrées d’air agrandies qui intègrent les phares anti-brouillards chromés.

Nouvelles roues AMG de 19 pouces

Logos V12 biturbo fixés sur les ailes avant

Jupes latérales prolongées par le bouclier arrière élargi où les 2 doubles sorties d’échappement parachèvent le sentiment de puissance qui se perçoit de l’ensemble.

2006 Mercedes-Benz S 65 AMG.

Modification intérieures

L’habitacle de la S65 AMG se distingue peu des autres Classe S de haut de gamme. La garniture intérieure est composée d’une sellerie en cuir «Exclusive Passion» rehaussée de moulures en ronce de noyer. Les sièges sport, les baguettes de seuil AMG, l’horloge analogique signée «IWC Ingenieur» complètent la liste. Au niveau du tableau de bord, seul le compteur de vitesse gradué jusqu’à 360 km/h… révèle la philosophie de l’engin.

Une nouvelle fonction a été ajoutée à l’ordinateur de bord de la Mercedes S65 AMG : le «Racetimer».

Cette fonction permettra à ceux qui le désirent de chronométrer et mémoriser avec précision les temps réalisés sur un parcours préétabli, comme, par exemple, un circuit privé. Ce programme enregistrera les meilleurs temps réalisés, la moyenne horaire, la vitesse maximale et la longueur du circuit choisi. Le «Racetimer» est manoeuvré par des boutons de commande au volant.