Mazda CX-5 et la technologie Skyactiv assurent le plaisir de conduire écologique

Classé dans : Actualités - Mazda (Japon) | 0

Mazda fonde beaucoup d’espoirs sur le lancement de son SUV/VUS compact, le CX-5.


Chaque jour, ou presque, le constructeur japonais nous fait parvenir l’un ou l’autre communiqué de presse, qui met en évidence l’un ou l’autre aspect intéressant de son nouveau cheval de bataille dans le segment des SUV/VUS.


Dans le document qui suit, Mazda attire l’attention sur la nouvelle technologie Skyactiv, qui a été primée à plusieurs reprises, sur les différents continents.


La Mazda CX-5 sera lancée commercialement dans le courant du printemps 2012.


Mazda CX-5 2012


• Le nouveau SUV compact CX-5 diesel rejette seulement 119 g/km de CO2


• Grâce à son approche unique du moteur à combustion interne, Mazda offre le meilleur rendement dans son segment

Depuis toujours, Mazda aime suivre sa propre voie.

Une fois encore, la firme de Hiroshima a choisi une stratégie unique grâce à laquelle sa nouvelle génération de véhicules sera aussi la plus performante de son histoire.

Le premier représentant de cette génération est le tout nouveau Mazda CX-5, qui viendra étoffer le marché européen florissant des SUV crossover compacts dès le printemps.

Le CX-5 inaugure une nouvelle ère : l’ère Skyactiv. Entièrement développée en interne, la technologie Skyactiv désigne la nouvelle gamme de moteurs, de transmissions, de châssis et de carrosseries Mazda – elle constituera désormais la base de toutes les nouvelles Mazda, à commencer par le CX-5.

La marque entend ainsi proposer des véhicules abordables, économiques en carburant mais aussi agréables à conduire et, last but not least, respectueux de l’environnement.

De fait, les chiffres impressionnent : avec 4,6 l/100 km et 119 g/km*, le CX-5 avec moteur diesel Skyactiv-D compte parmi les véhicules les plus performants de son segment – en Europe et au niveau mondial – en termes de consommation de carburant en cycle mixte et d’émissions de CO2. Qui plus est, le CX-5 avec motorisation essence Skyactiv-G a lui aussi affiché d’excellents résultats sur le plan de la consommation sur autoroute, dans le cadre des essais EPA aux États-Unis.

* Mazda CX-5 à traction, motorisation 2,2 litres SKYACTIV-D, puissance standard (150 ch) et boîte manuelle à 6 rapports.

Mazda CX-5 2012 Skyactiv-D

Mazda n’a toutefois pas eu recours aux méthodes traditionnelles qu’utilise aujourd’hui l’industrie automobile pour rendre les moteurs plus écologiques, comme le downsizing** ou les technologies électriques. Elle propose une alternative pragmatique et manifestement très convaincante puisque la technologie Skyactiv et le CX-5 ont déjà commencé à collectionner les récompenses*** à travers le monde, alors qu’ils ne sont pas encore commercialisés.

** Ce terme fait référence à la réduction de la cylindrée du moteur, la perte de puissance étant compensée par l’ajout d’un turbocompresseur par exemple.

*** Le CX-5 et la TECHNOLOGIE SKYACTIV ont reçu à ce jour les distinctions suivantes : SUV of the Year (Motor Mundial, Espagne), Technical Innovation of the Year (prix décerné par un jury de journalistes automobiles, République tchèque), 2e place au concours Car of the Year en Suisse, Innovation Award (Fleet World Honours, RU), « Golden Plaque » dans la catégorie ‘Achievement in Technology’ (Car of the Year, Croatie), Best Small Utility Vehicle (Motorweek, USA), Crossover of the Year (Autobytel, USA), Ward’s 10 best Engines for 2012 (USA), Combustion Technology of Japan Technology Award (Japon), Nikkei Global Environment Technology Prize (Japon)…

Pour développer Skyactiv, Mazda est partie du postulat que les moteurs à combustion interne resteront prédominants dans les dix prochaines années et représenteront minimum 80 % de la production. Or les moteurs à combustion interne ont un rendement avoisinant 40 % : il reste dès lors une marge d’amélioration importante.

C’est la raison pour laquelle Mazda a décidé de revoir les principes de base du moteur à combustion interne et d’apporter une série d’innovations remarquables. L’idée est d’enrichir progressivement cette « base améliorée » – les motorisations essence et diesel Skyactiv – par des techniques sophistiquées.

Du système i-stop (start&stop) aux systèmes hybrides en passant par la régénération de l’énergie au freinage et bien d’autres, toutes ces améliorations contribueront à rendre les moteurs toujours plus performants.

Mazda CX-5 2012

Baptisée « Zoom-Zoom durable », cette stratégie va bien au-delà de l’optimisation de la combustion interne.

Elle vise également à concevoir des modèles légers, en supprimant tout kilo superflu. Mazda s’est en effet fixé pour objectif d’alléger chaque nouvelle génération de modèles de 100 kg par rapport à la précédente.

Son objectif ultime pour 2015 ? Réduire de 30 % – par rapport aux chiffres de 2008 – la consommation de carburant de sa gamme à l’échelon mondial.

Mazda propose donc des véhicules dotés d’excellentes qualités environnementales (plutôt qu’une série limitée de modèles « écologiques » d’exposition), assortis de prix raisonnables et, par conséquent, accessibles à un grand nombre de clients. Et ce, sans le moindre compromis sur la vision originale de sa stratégie Zoom-Zoom ni sur son engagement en faveur du plaisir de conduire.

Émissions de CO2 et consommation de carburant du nouveau Mazda CX-5 diesel

 

Modèle FWD 150 PS 6MT FWD 150 PS 6AT AWD 150 PS 6MT AWD 150 PS 6AT AWD 175 PS 6MT AWD 175 PS 6AT
Consommation moyenne de carburant (L/100 km) 4,6 5,3 5,2 5,5 5,2 5,5
Rejet de CO2 (g/km) 119 139 136 144 136 144

 

Mazda CX-5 2012