Première mondiale à Detroit pour la Maserati Quattroporte Automatique.

Classé dans : Actualités - Maserati (Italie) | 0

Maserati commence l’année 2007 avec une évolution produit significative garante d’un élargissement de sa clientèle en même temps que d’une augmentation de ses volumes de ventes.

2007 Maserati Quattroporte Automatica.

Au Salon de Detroit 2007, Maserati présente en effet la Quattroporte Automatique, modèle qui incarne véritablement l’esprit du porte-drapeau de la firme italienne. Dotée d’une nouvelle boîte automatique ZF 6 vitesses, celle-ci constitue un développement important pour la célèbre berline sportive dessinée par Pininfarina.

Pour la deuxième fois, Maserati a choisi les Etats-Unis pour la présentation officielle de l’un de ces nouveaux modèles. Depuis le début du Coupé Maserati en 2002 jusqu’au lancement de la Quattroporte Automatique aujourd’hui, les Etats-Unis ont représenté un vrai challenge pour la marque au Trident sachant qu’il s’agit de l’un des marchés les plus concurrentiels au monde. Pourtant, Maserati y a enregistré plusieurs records de ventes durant ces dernières années a rappelé Roberto Ronchi, CEO de Maserati Spa.

La Quattroporte Automatique, est une voiture qui correspond bien au marché américain où la clientèle est habituée aux longs trajets et attache une attention particulière au confort de conduite.

Si le design extérieur et l’habitacle sont les meilleurs garants du succès du vaisseau amiral de la gamme Maserati comme en témoignent les nombreux prix internationaux remportés, la partie mécanique bénéficie donc aujourd’hui d’une importante évolution présentée à Detroit.

2007 Maserati Quattroporte Automatica.

Premièrement, la nouvelle transmission automatique 6 rapports, résultat de la collaboration entre Maserati et ZF, est complètement nouvelle et assure des changements de vitesses particulièrement doux et fluides pour un excellent confort de conduite.

Ensuite, cette nouvelle transmission permet de délivrer la puissance du moteur V8 de manière très progressive, particulièrement à bas régime, sans d’ailleurs amoindrir la puissance disponible. L’équilibre des masses a d’ailleurs été modifié en conséquence, la nouvelle répartition 49% – 51% préservant pleinement les caractéristiques dynamiques du châssis de la Quattroporte.

La nouvelle gamme s’enrichie également de nouvelles options : deux nouvelles couleurs sont présentées (Granite Grey et Ocean Blue) et un nouveau garnissage bois, tanganika, est disponible tandis que l’intérieur peut dorénavant être commandé en bi-tons.

La Quattroporte Automatique, en parallèle de la Quattroporte DuoSelect, est aussi disponible en version Executive GT et Sport GT.

2007 Maserati Quattroporte Automatica.

La Quattroporte Automatique devrait consolider encore le succès considérable (pour la segment de marché) de la Quattroporte :

9000 ventes depuis le début de sa commercialisation

28 prix internationaux

Une progression des ventes de 90% sur le marché US en 2005

2006 – Une année de croissance et de consolidation

2006 s’est caractérisé par une période de consolidation pour Maserati tout comme dans son réseau. Les résultats commerciaux atteints sont en ligne avec les objectifs annoncés en début d’année 2006, ils montrent une stabilisation des volumes par rapport à l’année précédente avec 5 700 véhicules délivrés au réseau.

Cette stabilisation des volumes sur les deux dernières années préparent le développement futur de la marque dès 2007 avec une gamme de produits renouvelée.

2006 Maserati GranSport Spyder.

Les Etats-Unis restent le marché principal de la marque représentant 45% du volume total à fin 2006. L’Italie est le second marché pour Maserati et confirme sa position de marché leader en Europe.

Une stratégie de consolidation est également mise en place sur les marchés plus récents pour Maserati que sont particulièrement l’Europe de l’Est et la Chine. De ce point de vue, les résultats montrent une augmentation sensible avec +65% en Chine, où le succès a été confirmé par l’accueil réservé au dernier Salon de Pékin avec 10 Quattroporte vendues fin novembre.

Par ailleurs, l’augmentation des ventes a été de 55% en Russie, de 36% en Espagne et de 18% en Australie.

Le succès aux Etats-Unis est lié à celui de la marque dans son ensemble. Maserati est aujourd’hui présent sur 58 marchés dans le monde sur les 5 continents avec un réseau de 259 points de vente. De nouveaux distributeurs ont ouvert leurs portes dans des villes telles que Milan, Moscou, Kiev ou Taipei, la Bulgarie étant le dernier marché en date où la marque s’est implanté en novembre dernier.

2006 Maserati GranSport MC Victory.

2006 a également été une année de consolidation au niveau des infrastructures de l’usine, en particulier au niveau du Département Qualité, qualité qui peut aujourd’hui s’appuyer sur les dernières technologies et sur 10% des effectifs de Maserati.

La coopération avec Alfa Roméo pour la production de la 8C Competizione est également un gage de développement et d’expansion pour l’entreprise.

Le retour à l’équilibre financier présenté comme un des objectifs prioritaires de l’année 2007 intervient après une année 2006 où les pertes ont été réduites grâce principalement à la réduction des coûts au niveau industriel.

Maserati MC12 Corsa.

Une gamme à succès

En plus de la Quattroporte Automatique, Maserati présente à Detroit la Quattroporte Sport GT équipée de la boîte de vitesses DuoSelect qui répond aux attentes d’une clientèle plus orientée vers la sportivité.

La version Sport GT avec sa finition intérieure carbone, ses jantes de 20 pouces, ses pédales aluminium, se positionne aux côtés de la version Executive GT, plus luxueuse, proposant une grille chromée et des jantes aluminium ainsi qu’un intérieur plus orienté vers le confort.

La Gransport, qui n’est pas proposée sur le marché américain, constitue l’offre Maserati pour les clients à la recherche de hautes performances et de vitesse.

Ses bons résultats commerciaux confirment que cette voiture continue de convaincre même après plusieurs années de commercialisation.

La MC12 Corse, quant à elle, démontre le savoir faire de Maserati et son potentiel en matière de production de voitures d’exception. Cette voiture est basée sur la MC12 GT1 et sera produite à 12 exemplaires destinés à une utilisation exclusive sur circuit lors de sessions privées ou lors d’événements organisés par Maserati.

2006 Maserati MC12 N° 1. © dppi

2006, une année de victoires en compétition

2006 aura été une année particulièrement faste pour Maserati en compétition. Avec un final spectaculaire en Fia GT, 5 victoires sur 10 courses parmi lesquels les 24h de Spa-Francorchamps, le championnat a été remporté par Michael Bartels, Andrea Bertolini et Eric Van de Poele sur leur Maserati MC12.

La victoire aux 24h de Spa s’est inscrite dans une série comptant également Silverstone, Oschersleben, Dijon, et Adria, où Bartels et Bertolini ont remporté le titre pilotes alors qu’il restait encore une course à courir. Le titre par équipes avait également été remporté avant la fin de la saison sur le circuit du Hungaroring.

Parallèlement, Maserati a également remporté le titre du GT italien avec la MC12 pilotée par Giambattista Giannoccaro et Tony Vilander.

2006 Maserati MC12 N° 1. © dppi

Maserati Collection

La passion Maserati s’exprime aussi dorénavant à travers une nouvelle ligne de merchandising comprenant nombre de produits divers siglés Maserati.

La nouvelle collection comprend six catégories distinctes : Pure, Executive, Leisure, Gift, Passion and MC. Ces produits sont adaptés pour tous types de besoins, depuis les T-shirts avec la calandre Maserati en passant par les sweatshirts et autres articles vestimentaires aux véhicules miniatures et bagages.

Tous les articles de la collection Maserati sont déjà disponibles dans le hall d’exposition au siège de Maserati à Modène, chez tous les distributeurs Maserati et sur le site www.maseraticollection.com.