Loremo LS et GT. D’intéressants Concepts Cars qui se veulent ultra économiques à l’usage.

Classé dans : Actualités - Loremo (D) | 0

Présenté à Genève, le Coupé 2+2 Loremo LS est annoncé par ses concepteurs comme quasi aussi économique qu’un briquet. Sous des lignes très aérodynamiques, le Loremo LS ébauche quelques idées intéressantes.

Loremo Concept Car (Genève 2006).

Loremo AG est une société bavaroise créée en l’an 2000 dont le nom est l’abréviation de «LOw REsistance MObile». Le but des fondateurs de cette petite société est de fabriquer en (petite) série la première voiture à ne pas dépasser, en consommation moyenne, 1,5 L aux 100 km.

Pour y parvenir, ils ont choisi d’allier :

Un châssis léger (95 kg) en acier, suffisamment rigide pour favoriser la tenue de route et résister avec succès aux chocs frontaux, arrière et latéraux.

Loremo Concept Car (Genève 2006).

Une carrosserie en matériaux synthétiques particulièrement aérodynamique, mais également très étroite et très basse, afin de diminuer au maximum la surface frontale, car, il ne suffit pas d’une faible résistance à l’avancement (Cx), si vous perdez cet avantage par une surface frontale excessive (exemple parfait, les SUV qui, en plus de n’avoir que très rarement un Cx efficace, ils sont souvent très larges, sont presque toujours très haut).

Loremo Concept Car (Genève 2006).

C’est certain, il sera moins aisé de s’installer dans un Loremo LS que dans un SUV, mais le but recherché n’est pas le même.

Effectivement, l’accès aux sièges avant se fait par la porte avant constituée du capot avant, du pare brise et du tableau de bord (les crash avant sont déconseillés, vu le prix d’une pièce de carrosserie aussi imposante et surtout l’absence d’une autre issue pour le conducteur et son passager avant)…

Les passagers arrière sont à peine mieux lotis. Ils accèdent aux sièges arrière par le hayon (même remarque que pour l’avant en cas d’accident à l’arrière du véhicule). Cependant, le problème semble moins important, puisque, comme tout coupé 2+2 qui se respecte, cet emplacement est destiné principalement, après pliage des sièges, à servir de coffre à bagages, dans le cas présent, de belle contenance.

Loremo Concept Car (Genève 2006).

L’habitacle est spartiate, mais reçoit cependant une finition intérieure en Alcantara. Par le fait d’être engoncé dans un dans un volume intérieur étroit devenu inhabituel dans les voitures modernes et l’absence de portes latérales et de vitres coulissantes, le conducteur et son passager doivent ressentir une certain claustrophobie. Heureusement, le grand toit en verre et les coloris utilisés, rendent le cockpit lumineux.

Loremo Concept Car (Genève 2006).

Le minuscule moteur turbodiesel bicylindre est installé en position centrale, coincé entre les dossiers avant et arrière (les sièges arrières sont installés à contresens : un bon estomac sera nécessaire…) et dont la puissance est si faible qu’elle en semble anachronique.

La transmission se fait aux roues arrière et une boîte de vitesses à 5 rapports à l’étagement long privilégie la vitesse de pointe, au détriment des accélérations.

Loremo Concept Car (Genève 2006).

Le poids total de 450 kg et l’excellent aérodynamisme du Loremo LS permettraient, malgré un groupe propulseur pour le moins étriqué, d’atteindre 160 km/h.

Evidemment, la version GT renverse complètement le schéma. Grâce aux 50 CV de son trois cylindres turbodiesel, et surtout au fait que seulement 20 kg sépareraient la version LS de la version GT, le rapport poids/_puissance descend de 22,5 Kg/CV pour le Loremo LS à un peu plus de 9 kg/CV pour le Loremo GT, qui peut prétendre ainsi à une certaine sportivité.

Loremo Concept Car (Genève 2006).

Capable, selon ses concepteurs, d’atteindre 220 km/h et d’accélérer de 0 à 100 km/h en 9 secondes, le Coupé Loremo GT devrait procurer des sensations de conduite assez attrayantes. Le tout, pour une consommation moyenne, toujours selon ses constructeurs, de 2,7 L/100 km… A voir ces chiffres et sa silhouette, le Coupé Loremo pourrait intéresser plus d’un amateur d’exotisme automobile, surtout si les prix annoncés (inférieurs à 11.000 € pour le LS et à 15.000 € pour le GT) pouvaient ne pas augmenter.

En résumé, actuellement, le concept du coupé 2+2 léger et ultra sobre est franchement attractif, même si les accélérations du Loremo LS semblent trop limitées et que l’accès au véhicule à l’avant, comme la position (inversée) des places arrière nous paraissent plutôt « tirés par les cheveux ». Il nous semble cependant que les modifications à apporter ne doivent pas être insurmontables.

Loremo Concept Car (Genève 2006).

Actuellement, malgré une estimation des prix de vente auxquels les Loremo seraient vendus, les LS et GT ne peuvent être considérés que comme des Concept Cars. D’ailleurs, Loremo n’annonce aucune date ni aucun chiffre de production.

Quelques caractéristiques des Concept Cars Loremo LS & (GT)

Type de Carrosserie : Coupé 2+2

Cx : 0,20

Longueur : 3840 mm

Largeur : 1360 mm

Hauteur : 1100 mm

Empattement : N.C.

Poids : 450 kg (470 kg)

Capacité du réservoir de carburant: 20 L

Mécanique

Moteur : Turbodiesel

Nombre de cylindres : 2 (3)

Position : centrale

Cylindrée : N.C.

Puissance : 20 CV/_15 kW (50 CV/36 kW)

Transmission : aux roues arrière

Boîte de vitesses: manuelle à 5 rapports

Rapports poids/_puissance: 22,5 kg/_CV (9,4 kg/_CV)

Vitesse de pointe : 160 km/h (220 km/h)

Accélération de 0 à 100 km/h : 20 secondes (9 secondes)

Consommation moyenne : 1,5 L/100/_km (2,7 L/100km)

Loremo Concept Car (Genève 2006).