A Genève, Lexus présente son LF-SA Concept

Classé dans : Actualités - Lexus (Japon) | 0

L’année 2014 a marqué le 25ème anniversaire du lancement de la toute première Lexus, la berline LS 400.

Lexus LF-SA Concept - Genève 2015

Communiqué de presse :

Pour célébrer cet événement, Lexus a demandé à son centre européen du design ED2 d’imaginer un concept de voiture ultra compacte 2+2, citadine et polyvalente.


Illustration de la passion de Lexus pour les tendances novatrices du design, le LF-SA Concept explore des territoires inattendus pour la marque, sous une forme audacieuse et émotionnelle.

Alors que le monde futur s’annonce de plus en plus influencé par la technologie et les expériences virtuelles, le LF-SA Concept est également un véhicule centré sur le conducteur. Il reflète ainsi la vision de Lexus qui veut que la véritable expérience de conduite soit le luxe ultime.

Fort de ce constat, le LF-SA Concept incarne avec audace la philosophie stylistique L-finesse de la marque, sans jamais perdre de vue le plaisir de conduite qui guidera toujours la définition du luxe contemporain de Lexus.

Lexus LF-SA Concept - Genève 2015

En introduisant l’esprit d’aventure du week-end dans le quotidien urbain, le LF-SA Concept explore un futur dans lequel les conducteurs d’une Lexus pourront toujours apprécier le luxe bien réel de se conduire soi-même tout en profitant du dernier cri de la connectivité embarquée, du multimédia et de la sécurité.

L’esprit d’aventure transparait également dans les harmonies de couleurs du concept-car : l’Argent Stellaire de la teinte extérieure renvoie à l’exploration de l’espace et les tons intérieurs s’inspirent du spectacle d’une éclipse solaire.

 

Style extérieur

 

Les designers Lexus ont offert au nouveau LF-SA Concept des dimensions compactes (longueur : 3,45 m, largeur : 1,70 m, hauteur : 1,43 m) gages de maniabilité et d’agilité, qualités essentielles pour une véritable citadine.

Son style exprime la robustesse et l’assurance.

Lexus LF-SA Concept - Genève 2015

Les surfaces très sculptées du LF-SA reflètent une approche stylistique plus audacieuse et avant-gardiste dite ‘Time in Design‘ qui fait varier la perception du véhicule en fonction de l’angle de vue.

Lexus LF-SA Concept - Genève 2015

Avec des lignes anguleuses rayonnant à partir du logo central Lexus, la dernière interprétation de la calandre trapézoïdale opère le passage d’un dessin en 2D à une forme 3D puissante qui influence fortement les ailes avant et les côtés du véhicule pour souligner sa largeur et sa posture bien campée.

Lexus LF-SA Concept - Genève 2015

Le contraste entre les surfaces convexes et concaves de la carrosserie est accentué par le décrochement marqué au-dessus des passages de roues, surtout à l’arrière, qui confère des proportions uniques au design en dégageant une sensation intense de dynamisme et d’énergie.

La calandre trapézoïdale trouve un rappel évident dans le décrochement de la partie arrière, qui supporte les deux montants intégrant les optiques en forme de ‘L’. Les codes stylistiques de Lexus comme le motif en pointe de flèche ponctuent l’ensemble du design, en particulier celui des feux de jour.

 

Design intérieur

 

En dépit de ses dimensions extérieures très compactes, le LF-SA Concept offre un intérieur étonnement spacieux. Cette sensation d’espace résulte d’un travail des designers sur l’impression de légèreté, dont l’un des exemples est la fluidité de la planche de bord qui accentue la largeur de la cabine.

Lexus LF-SA Concept - Genève 2015

L’architecture 2+2 de l’habitacle donne clairement la priorité au conducteur dans la logique de l’usage souvent individuel d’une citadine. Le siège conducteur est fixe mais le volant et le pédalier sont réglables pour que le véhicule s’adapte au conducteur et non l’inverse.

Le siège du passager avant, par contre, coulisse pour donner accès à l’espace arrière.

Lexus LF-SA Concept - Genève 2015

Cette dualité d’approche en faveur du conducteur est accentuée par le design intérieur qui organise l’espace, les matériaux et les volumes pour créer dans la cabine deux zones elliptiques distinctes qui se recoupent.

Le système multimédia inclut un écran digital façon hologramme intégré à l’instrumentation ainsi qu’un affichage tête haute grand angle.