Séries spéciales : Land Rover Defender LXV Special Edition

Classé dans : Actualités - Land Rover (GB) | 0

Land Rover : 65 ans d'existence

Pour célébrer dignement son soixante-cinquième anniversaire, la marque Land Rover présente une série spéciale de son icônique Defender : le Defender LXV (soixante-cinq en chiffres romains) Special Edition.


Le descendant direct des Land Rover originelles, le Defender ne tiendra sans doute plus 65 ans, mais la vénérable firme britannique prépare un remplaçant, qui devrait voir le jour d’ici quelques années.


Les dirigeants de Land Rover ont su prendre la bonne décision, en diversifiant la gamme, qui comprend pour l’heure le Defender, bien sûr, les nouveaux Range Rover et Range Rover Sport, le Discovery 4, le Freelander 2 et l’Evoque, qui remporte un succès inespéré.  Un petit mot tout de même pour la gamme Defender Commercial.


Ci-joint, l’extrait du communiqué de presse, relatif au Land Rover Defender et ses prédécesseurs directs.

Land Rover Defender LXV Special Edition (2013)


Land Rover a 65 ans

Dès nos premières années, le désir de créer un véhicule qui s’imposerait sur tous les terrains a fait connaître la marque Land Rover dans le monde entier. En 65 ans, la famille Land Rover s’est agrandie pour devenir une gamme très respectée de véhicules qui battent aujourd’hui des records de vente. Alors que Land Rover continue à renforcer son statut, nous avons pensé qu’il était temps de regarder en arrière, de revenir sur tous les événements qui ont jalonné notre histoire. Les 65 dernières années ont été une véritable aventure. Nous repartons pour 65 années de plus.

Land Rover Series I, II, III et Defender

1948 Lancement du premier Land Rover

1948 Version ‘Station Wagon’

1950 Possibilité d’enclencher les 4 roues motrices

1957 Introduction du moteur diesel

1958 Land Rover Series II

1959 Le 250.000ième Land Rover sort des chaînes

1960 Lancement de la Series II-A avec le moteur 2,25 litres diesel

1966 Production du 500.000ème Land Rover

1971 Arrivée de la Series III

1990 Sortie du premier Defender

2007 Evolution majeure du Defender

2011 Présentation à Francfort des voitures concept DC100

2013 Le LXV Édition spéciale célèbre les 65 ans de Land Rover

Ventes à ce jour : 2,008,179 unités

Sir Winston Churchill devant sa Land Rover (1948)

Le saviez-vous ?

Maurice Wilks a conçu le Land Rover pour remplacer la Jeep Willys qu’il utilisait dans sa propriété.

Le saviez-vous ?

Land Rover fournit des véhicules à la Croix Rouge depuis 1954. Le premier Land Rover de la Croix Rouge était un dispensaire mobile à Dubaï.

Le saviez-vous ?

Un Land Rover a fait une apparition dans le film ‘Ice Cold in Alex’, alors que ce film évoque la deuxième guerre mondiale … quelques années avant la naissance de Land Rover !

La première ébauche d’un Land Rover a été dessinée dans le sable, sur la plage de Red Wharf Bay, à Anglesey, par le directeur technique de Rover, le constructeur britannique. Maurice Wilks possédait une ferme sur cette île, au large du pays de Galles, et avait besoin d’un véhicule polyvalent pouvant servir à la fois de tracteur léger et de tout-terrain. Il le baptisa tout de suite ‘Land Rover’ et exposa le projet à son frère Spencer, directeur général de Rover.

LR prototype 1947 48

Le projet fut approuvé en 1947 et un prototype construit immédiatement, à partir d’une Jeep américaine Willys. Pour faire face à la pénurie d’acier dans la Grande-Bretagne d’après-guerre, les frères Wilks décidèrent de barder le Land Rover de panneaux d’aluminium disponible en quantités illimitées, à la fois léger et résistant à la corrosion.

La production en série débuta à Solihull pendant l’été 1948. Le modèle d’origine était propulsé par un moteur essence de 1.595 cm3, avec une transmission intégrale à rapports courts pour améliorer les capacités tout-terrain, la marque de fabrique de tous les futurs Land Rover.

Land Rover : 65 ans d'existence : le premier exemplaire de série produit

Le fameux logo ovale de Land Rover a souvent changé en 65 ans d’histoire. L’idée originale serait venue d’une boîte de conserve posée sur la table d’un dessinateur qui avait une petite faim. Elle a laissé une marque sur la table et le dessinateur l’a ensuite copiée pour faire le logo.

A son lancement, le Land Rover n’est disponible qu’en version pick-up avec un empattement de 80 pouces (2,03 m) et un prix de lancement de £450. Pour cibler en priorité le marché agricole, des machines auxiliaires (power take-offs) ont été ajoutés, ce qui permet de faire fonctionner des équipements agricoles. Des versions spéciales suivent, comme par exemple des véhicules-incendie et des postes de soudure mobiles.

La production de la première année ne s’élève qu’à 1.758 véhicules mais les ventes progressent rapidement: 12.395 en 1949 et 16.795 en 1950. Quand Land Rover fête son 10ème anniversaire, le cap des 25.000 a été atteint, puis 47.000 véhicules seront produits en 1968.

Land Rover 1952

Ce qui avait d’abord été considéré comme un bouche-trou, en attendant que Rover puisse lancer une nouvelle voiture d’après-guerre, dépasse finalement, en nombre, tout ce que produit Rover. Le conseil d’administration de Rover l’avait d’ailleurs prévu, dès novembre 1948 !

Le premier essai de fabrication d’un Land Rover plus confortable intervient en 1948, avec le lancement au Royaume-Uni du premier ‘station wagon’ à sept places dont la carrosserie est fabriquée par Tickford. Alors que la version utilitaire était exempte de taxes, cette version tôlée fait l’objet d’une TVA (Purchase Tax) qui le rend très cher. Du coup, son succès est limité au Royaume-Uni mais beaucoup sont vendus à l’étranger, notamment aux Etats-Unis. Ceci permet de faire rentrer des dollars très utiles pour rembourser la dette de guerre de la Grande-Bretagne.

En 1949, l’armée britannique a commandé ses premiers Land Rover et réalisé très vite que ce véhicule pourrait remplir toutes les fonctions de l’Austin Champ, techniquement plus sophistiquée et plus chère. Les Forces Armées Britanniques font ensuite du Land Rover, dans toutes sortes de versions, leur 4×4 de base.

En 1950, la transmission intégrale permanente est remplacée par un dispositif plus conventionnel permettant aux quatre roues motrices de s’enclencher automatiquement en boîte courte, et manuellement en boîte longue, selon les besoins du conducteur. Deux ans plus tard, le moteur 1,6 litres, un peu sous-dimensionné, est remplacé par un 2 litres.

Land Rover à cabine avancée (1964)

Plus de 200.000 Land Rover Series I ont déjà été produits quand arrive le 10ième anniversaire de la marque et le lancement de la Series II, immédiatement reconnaissable à sa carrosserie restylée, avec des jupes latérales et quelques rondeurs au niveau des panneaux latéraux. Le moteur essence passe à 2,3 litres de cylindrée alors que le moteur diesel va ensuite être complètement repensé. Quand le nouveau diesel apparaît, Land Rover lance la Series II-A.

Land Rover Series 2 1960

En 1971, Land Rover dévoile la Series III, reconnaissable à sa nouvelle calandre en plastique moulé, à son nouveau tableau de bord revu et corrigé, et surtout à sa boîte de vitesses à rapports synchronisés. En 1977, un autre cap est franchi quand le 1.000.000ième Land Rover (un Series III) sort des chaînes.

Dans les années 80, les Land Rover sont équipés de nouveaux petits détails confortables -comme par exemple des lève-vitres !- et deux nouveaux empattements sont proposés, les Land Rover 90 et 110.

Le Land Rover est rebaptisé ‘Defender’ en 1990, au lancement du nouveau Discovery. Le Defender continue à être utilisé, et soigneusement entretenu, par ses propriétaires. En 2007, il fait l’objet d’une remise à niveau significative passant par l’arrivée d’équipements aussi luxueux qu’une boîte six-vitesses et une prise pour lecteur de musique MP3 ! Près de 25.000 sont encore vendus chaque année dans le monde et les modèles existants ne donnent pas l’impression de vouloir céder leur place. Des Land Rover Série-I exportés au Costa Rica pour être utilisés dans les plantations de café, dans les années 50, sont encore en activité !

Concept Land Rover DC100   2011

Dévoilés au Salon de Francfort 2011, le Land Rover DC100 et DC100 Sport sont deux modèles concept qui présentaient toute une série de nouvelles technologies développées par Land Rover, dont le système Terrain i-scan, les télématiques de communication « always on » et l’aide au franchissement de gué – à présent disponible sur le nouveau Range Rover et Range Rover Sport.

Un certain nombre de mises à jour introduites en 2012 ont vu le Defender équipé d’un moteur diesel 2.2 litres offrant une puissance et des économies équivalentes à celles de son prédécesseur de 2.4 litres, ce qui en fait le Defender le plus propre à ce jour. Le pack Tout-terrain en option comprenait l’ABS, des jantes ultra robustes avec pneus MTR, une boule de remorquage et une barre anti-encastrement.

Land Rover Defender électrique

Land Rover a continué à soutenir l’innovation avec la présentation d’un Defender de recherche électrique au Salon de Genève 2013. Le véhicule de recherche produit zéro émissions tout en conservant sa grande robustesse et sa capacité à franchir tous les obstacles, y compris les passages à gué d’une profondeur de 800 mm. Le moteur diesel et la boîte de vitesses ont été remplacés par un moteur électrique de 70 kW (94 bhp), 330 Nm jumelé à une batterie lithium-ion de 300 volts d’une capacité de 27 kWh. Offrant plus de 80 km d’autonomie, elle permet huit heures de conduite avant recharge sur des parcours tout-terrain à faible vitesse.

Land Rover Defender LXV Special Edition (2013)

Land Rover Defender LXV Special Edition (2013)

Le nouveau Defender LXV Edition spéciale a été développé pour fêter le 65ième anniversaire de Land Rover. Il présente des surpiqûres contrastantes oranges dans l’habitacle, qui complètent les lettrages externes LXV, ainsi que des sièges en cuir exclusifs avec appuie-tête gaufrés LXV. Le LXV est disponible dans un choix de deux couleurs de carrosserie : Santorini Black et Fuji White.

Land Rover Defender LXV Special Edition (2013)

Land Rover : 65 ans d'existence