KTM X-Box, la version de série

Classé dans : Actualités - KTM (Autriche) | 0

 

KTM  X-Box 2008.

 

Première présentation de la voiture de course poids léger prête à entrer en (petite) production.


La "KTM X-Bow Dallara" en série limitée


Agressivité et purisme toujours à l’ordre du jour


Monocoque en fibre de carbone


Moteur 2,0 TFSI de Audi, 240 CV


Démarrage de la production série mi-2008


Déjà plus de 2000 réservations & 300 commandes fermes

 


 

KTM  X-Box 2008.

 

La KTM X-Bow : l’histoire d’une réussite

La première voiture du spécialiste autrichien de motos KTM a fêté sa grande première mondiale au salon automobile de Genève 2007 : la X-Bow venait de naître.

Elle est apparue dans le paysage des voitures de course ultralégères avec un design agressif, un concept spectaculaire, une monocoque en fibre de carbone et un équipement des plus puristes. Il n’a pas fallu longtemps pour constater que la KTM
X-Bow avait déjà conquis le cœur de nombreux adeptes des voitures de sport à travers le monde. D’innombrables demandes, des réservations spontanées et un écho sensationnel par tous les médias en ont fourni des preuves convaincantes.

D’où la prompte décision dans les semaines qui ont suivi le salon de Genève de développer le concept de la KTM X-Bow pour une production série.

 

KTM  X-Box 2008.

 

Un an après cette première mondiale, KTM va présenter pour la première fois le résultat de ces développements intensifs : à savoir, la version prête à la production de la KTM X-Bow, habillée en version exclusive et spéciale "X-Bow Dallara", série limitée à 100 exemplaires.

Tout à l’honneur de l’esprit de suite des ingénieurs de KTM et du concept d’origine très proche d’une production série, les innovations ne sont décelables qu’au deuxième coup d’œil. L’exigence des départements Design et Technique était de ne pas affadir la substance d’origine de la KTM X-Bow.

 

Bien sûr, quelques concessions ont dû être faites sur les exigences techniques ou la praticabilité. Les différences vont être explicitées ci-après ; les caractéristiques les plus marquantes de la version série étant, notamment, une admission centrale et donc plus volumineuse de la boîte à air et un agencement différent des instruments.

Donc, les modifications n’ont porté que sur des éléments de détail. L’esprit de la KTM X-Bow a été conservé, de même que son ambition : être plus que jamais Ready-toRace.

Les premiers véhicules de série feront leur apparition sur route dès la fin de l’été 2008.

 

KTM  X-Box 2008.

 

Radical et avant-gardiste : le concept

La caractéristique technique la plus impressionnante de la KTM X-Bow est sa monocoque en fibre de carbone. Cette solution d’avant-garde ne la place pas seulement dans le cercle des voitures de compétition F1 de haut niveau et des supersportives très chères mais lui procure une place de choix dans le petit mais très élitiste segment des voitures de sport poids léger radicales.

Cette monocoque, fabriquée en Allemagne du sud par le spécialiste Wethje, associée à une crashbox à l’avant et à un dessous de caisse très robuste en construction sandwich, répond d’une sécurité du véhicule sans compromis. Dans le même temps, ce matériau sophistiqué lui confère le titre de voiture de sport ultralégère : en effet, la KTM X-Bow n’affiche que 750 kg sur la balance.

 

KTM  X-Box 2008.

 

La monocoque a été développée en collaboration avec Dallara, spécialiste italien de voitures de sport. Cette coopération a également fonctionné pour le développement et le réglage du châssis qui est proposé en deux configurations. Le modèle série sera doté d’un châssis de sport à double bras de suspension et avec tirants Pushrod à l’avant.

En option et avec supplément, la KTM X-Bow peut également être livrée avec un châssis de compétition qui présente un réglage différent, équipé en complément d’un ajusteur de précharge (Pre-load adjuster), ce qui permet de moduler la garde au sol du véhicule. Les éléments de suspension WP sont dotés d’un réglage en compression et détente sur le châssis de compétition.

Le moteur de la KTM X-Bow est tout à fait à la hauteur : grâce à sa légèreté, sa compacité, sa puissance et son efficacité exemplaire, le moteur 2,0 TFSI de Audi convient à la perfection à la personnalité de cette voiture de sport légère.

Par rapport au concept initial, ce moteur 2,0 TFSI dans la KTM X-Bow développe 177 kW (240 CV) ; le couple maximum, étonnant, est à 310 Nm et la boîte six vitesses assure des rapports tout en douceur.

 

KTM  X-Box 2008.

 

Son poids-plume permet à la KTM X-Bow d’atteindre les performances de voitures de sport deux fois plus puissantes. Elle abat le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes seulement.

Sa légèreté et son moteur high-tech à injection directe en font un bolide sans compromis. Actuellement, sa consommation totale provisoire est évaluée à 7,5 L/100 km, ce qui, par rapport à sa performance, la place parmi les meilleures voitures de sport du monde.

Avec son concept radical, ses performances supersportives, son appui aérodynamique et son châssis bien pensé, la KTM X-Bow est mûre pour les circuits de vitesse. Mais la belle ne va pas se contenter de circuits fermés. Elle s’adresse aux puristes amoureux de la vitesse sans fard et sans contrainte en leur offrant une technologie de pointe et des solutions hors des sentiers battus.

C’est pourquoi elle a obtenu l’homologation pour l’immatriculation routière dans la plupart des pays européens dès 2008. Avec la ratification générale de l’homologation européenne pour la production des véhicules en petites séries – prévue pour le printemps 2009 – ce statut s’élargira à l’ensemble de l’UE. La prospection d’autres marchés d’exportation est déjà à l’œuvre.

La KTM X-Bow ne possède pas maints équipements – ne serait-ce que pour des raisons de poids – qui limitent sur d’autres voitures de sport les performances mais également le plaisir de conduire.

 

Des roues bien dégagées – petit clin d’œil aux bolides de Formule 1 –, une conception radicale sans toit ni pare-brise, l’absence déterminée de climatisation et de "sound-system" recentrent l’attention sur la seule conduite – caractéristique qui n’est pas sans rappeler le plaisir "motard".

 

KTM  X-Box 2008.

 

Concept initial et production série : les différences en détail

Quelques petites modifications différencient le prototype présenté au salon de Genève 2007 de la version série exposée cette année. Mais elles confirment encore les efforts des techniciens de KTM pour conserver à tout prix les caractéristiques spectaculaires du concept initial.

La modification la plus notable, c’est la dimension plus importante de l’admission d’air centrale, située entre les appuie-tête. Il s’est avéré nécessaire de la faire plus volumineuse afin d’assurer un meilleur refroidissement du carter moteur, surtout pour les conditions de circuit.

Autre nouveauté, la disposition différente des instruments. À l’origine, KTM avait prévu de positionner les indicateurs et tous les éléments de commande sur le volant.

Cependant, des tests pointus ont démontré que la lisibilité des indicateurs au volant n’était pas satisfaisante. Il a donc été décidé de placer un écran d’affichage avec les principales informations sur le haut de la console centrale.

C’est l’écran qui a été présenté il y a quelques semaines sur la nouvelle Superbike de KTM, la RC8. Les exigences techniques et la position exposée du tableau de bord sur les deux véhicules étant très similaires, cette solution coulait de source.

L’unité, très compacte et légère, est même équipée contre l’agression de jets de vapeur. Les éléments de commande – des feux, par exemple – restent au volant, comme à l’accoutumée dans le meilleur style Racing.

Autre modification : le silencieux à l’arrière. Il est à présent doté de deux orifices, travail que l’on doit aux ingénieurs du son. Cette nouvelle solution permet d’obtenir un son nettement plus sportif.

Sont également d’un type nouveau les rétroviseurs latéraux, le déflecteur plus petit (en polycarbonate) et le nouveau rembourrage des sièges conçu par Recaro, spécialiste réputé en sellerie.

Comme les coques de siège sont en carbone et assujetties à la monocoque, les rembourrages sont disponibles en différentes dimensions pour différentes morphologies. Avec le réglage mécanique des pédales, voilà un regain d’ergonomie pour le pilote.

 

KTM  X-Box Dallara  2008.

 

 

La KTM X-Bow Dallara : la beauté en série limitée

KTM présente la version série de la X-Bow sous son aspect le plus élitiste : le modèle spécial X-Bow Dallara.

Avec cette édition limitée à 100 unités, KTM fêtera le lancement de la production aux beaux jours. Tous les exemplaires de cette pièce de collection sont déjà vendus depuis plus d’un an.

Cette voiture de sport, fascinante aussi bien optiquement que techniquement, se démarque très nettement du lot des véhicules de série qui suivront car elle va sortir d’usine avec toutes les options disponibles :
monocoque en éléments de carbone, roues à fermeture rapide, châssis de compétition à ressorts réglables par Pre-Load adjuster, volant amovible.

Un différentiel mécanique à glissement limité améliore la traction et stabilise la voiture aux limites, les kits Design, Aérodynamique et Performance et les caches de roues sont également en carbone de parement.

Des graphiques spéciaux sont dédiés à cette série spéciale, une plaque métallique dans l’habitacle affiche le numéro de série de ce chef-d’œuvre automobile.

La KTM X-Bow Dallara coûte 55.900,– € hors taxes, et comme déjà mentionné, tous les exemplaires sont déjà vendus depuis début 2007.

 

KTM  X-Box Dallara  2008.

 

La version série de la X-Bow : un autre choix possible

Même si vous n’avez pas fait partie des heureux (et rapides) élus, vous pouvez ne pas renoncer à tous les appâts de la X-Bow Dallara. En effet, il est possible de commander la version de base de la voiture de sport avec tous les suppléments cités précédemment, à l’exception des graphiques spéciaux et de la plaque avec le numéro de la série limitée.

Prix de la version de base : 45.850,– € hors taxes (44.400,– € en Autriche).

 

KTM  X-Box  2008.

 

L’accessoire : chic et choc

Les instances européennes pour l’immatriculation des véhicules autorisent la conduite de la X-Bow sans casque. KTM recommande cependant vivement le port du casque et va présenter sur le salon de Genève deux alternatives :
Un casque de compétition fermé de Arai, garantissant une protection enveloppante et répondant aux exigences des autorités du sport moto, ou un casque ouvert du fabricant allemand Schuberth pour la circulation sur route, procurant un champ de vision élargi.

Ces deux casques sont fabriqués avec le design X-Bow et pourront être obtenus dès le lancement de la production série du véhicule.

En projet également, un vaste programme d’éléments vestimentaires et d’accessoires techniques.

 

 

KTM  X-Box  2008.

 

Production et distribution : sobriété et efficacité

La production de la KTM X-Bow sera réalisée dans des installations toutes nouvelles de KTM. Ce centre de compétences 4 roues se situe aux environs de Graz/Autriche et, à moyen terme, KTM va créer sur ce nouveau site 50 nouveaux emplois.

Même pour la production série de la X-Bow qui va démarrer courant de l’été, KTM quitte les sentiers battus : cette usine va plus ressembler à une manufacture qu’à une chaîne de production traditionnelle et est constituée de trois modules. 500 exemplaires vont être construits en 2008, la capacité de production pour une année complète étant de 1000 unités.

En parallèle va être menée la commercialisation du véhicule, avec sobriété et efficacité. Au sein de l’entreprise, la société KTM-Sportcar GmbH nouvellement créée a déjà centralisé toutes les opérations relevant de la X-Bow.

En externe est prévu un réseau de partenaires de services compétents qui assureront le suivi clientèle. Les premiers partenaires de services ont déjà signé les documents et contrats nécessaires, et au niveau européen, la société prévoit à moyen terme un réseau de près de 50 points d’assistance services X-Bow.

De manière générale, les véhicules seront livrés via la centrale du groupe à Mattighofen. Mais les acquéreurs auront aussi la possibilité de prendre en charge leur KTM X-Bow chez le partenaire de services le plus près de chez eux – ou même de se la faire livrer personnellement devant la porte.

 

KTM  X-Box  2008.

 

Les prochaines étapes : visions de demain

Parallèlement aux derniers préparatifs pour le lancement de la production série et la mise en place du réseau de services, KTM pense déjà au calendrier de sa KTM XBow sur les circuits de compétition.

À cet effet, KTM est en train de développer une version compétition de la X-Bow qui devrait faire son apparition sur la scène sportive dès la prochaine saison. Et, à moyen terme, KTM envisage déjà d’organiser sa propre coupe de marque.

En ce qui concerne la X-Bow elle-même, quelques mises à jour sont déjà en projet, comme par exemple de nouvelles versions pour le millésime 2009/2010 : une seconde motorisation qui augmentera la puissance aux alentours de 300 CV et aussi, en alternative, l’intégration d’une boîte séquentielle à double embrayage, la S tronic.
 


Données Techniques: KTM X-Box 2008
Type de carrosserie : Roadster
DIMENSIONS EXTERIEURES (mm)
Longueur : 3670
Largeur : 1870
Hauteur : 1160
Empattement : 2430
Voie avant : 1644
Voie arrière : 1624
Diamètre de braquage (m) : 10,8
CAPACITES (L)
Réservoir de carburant : 40
POIDS (kg)
Poids à vide : 750
Rapport Poids/Puissance (kg/CV): 3.125
MOTEUR
Type : L 4
Cylindrée (cm³): 1984
Alésage x Course (mm) : 82.5 x 92.8
Distribution : DOHC
Nombre de soupapes : 16
Suralimentation : Oui
Puissance maximale (CV/_kW @ tr/mn) : 177/240 @ 5500
Couple maxi (Nm @ tr/mn) : 310 @ 2000 > 5000
TRANSMISSION
Type : RWD
BOÎTE DE VITESSE
Type : 6 Manuelle
FREINAGE
Freins avant (type & dimensions) : D.V. 305mm
Freins arrière (type & dimensions) : D.V. 260mm
ROUES
Pneus avant (dimensions) sur jante de (pouces) : 205/40 R17
Pneus arrière (dimensions) sur jante de (pouces) : 235/40 R18
PERFORMANCES
Vitesse de pointe (km/h) : 217
ACCELERATIONS (sec.)
0 > 100 km/h : 3.91
0 > 160 km/h : 8.51
REJETS :
Catégorie : EURO 4
Prix (hors TVA) 45.850,00 €