Première mondiale de la Kia Stinger 2018 au salon de Detroit 2017

L’année 2017 a à peine commencée, que Kia dévoile son nouveau modèle Stinger pour l’année-modèle 2018.  Bien sûr, ce n’est pas à Bruxelles qu’a lieu l’évènement, mais à Detroit, où se déroule ces jours-ci le salon de l’automobile (NAIAS 2017).

Ci-après, le communiqué de presse.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Présentation mondiale de la Kia Stinger 2018 au Salon international de l’automobile d’Amérique du Nord

 – La toute nouvelle et puissante berline sportive bicorps redéfinit la marque Kia

– Kia Motors tient sa promesse : un modèle de série dérivé du concept GT

– Conçue à Francfort, développée sur le circuit du Nürburgring, une qualité de pointe par Kia

Lors d’un événement habituellement dominé par les lancements des marques automobiles américaines, Kia Motors leur a aujourd’hui volé la vedette avec la présentation mondiale de la toute nouvelle Kia Stinger 2018 (que nous appellerons ici Stinger) lors du Salon international de l’automobile d’Amérique du Nord. Berline sportive bicorps cinq places positionnée pour redéfinir un segment actuellement occupé par les constructeurs européens, la Stinger promet d’être le véhicule de série le plus performant de l’histoire de l’entreprise. Elle s’appuie sur la qualité et la fiabilité de pointe de Kia Motors. Proposée avec plusieurs configurations de moteur et de transmission et des équipements luxueux, la Stinger doit être commercialisée aux États-Unis en fin d’année et en Europe d’ici la fin 2017. Le tarif sera annoncé peu avant la date de lancement de la voiture.

Orth Hedrick, Vice-président, planification de la production de Kia Motors America, a commenté : « À la différence des autres Kia qui l’ont précédée, la Stinger est vraiment une voiture de rêve pour nous et aujourd’hui, ici à Détroit, ce rêve devient réalité après des années d’engagement et de travail acharné d’un groupe passionné de designers, d’ingénieurs et de cadres du monde entier. Des origines du concept-car GT aux années de mise au point et d’affinage sur le légendaire circuit du Nürburgring, aucun détail n’a été trop insignifiant pour être négligé et le résultat est tout simplement éblouissant. »

Instantanément identifiable comme étant une évolution directe du concept qui l’a précédé, le design de la toute nouvelle Kia Stinger 2018 a été supervisé par Peter Schreyer, Directeur du design de Kia Motors et sa talentueuse équipe de designers de Francfort. Le développement de la conduite et de la maniabilité a été surveillé par Albert Biermann, responsable chez Kia des tests des véhicules et du développement hautes performances, et son groupe d’ingénieurs en Corée et sur l’éprouvant circuit du Nürburgring.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Mais qu’est-ce qui marque une véritable gran turismo ? Cette question a été à l’origine d’un parcours de plusieurs années qui a commencé lors de la première présentation du concept-car GT en 2011 au salon de l’automobile de Francfort. Bien que chaque étude de design Kia ait un objectif, le concept-car GT était considéré par beaucoup de personnes n’appartenant pas à l’entreprise comme guère plus qu’un rêve pour une marque connue pour être ancrée dans la production de véhicules grand public. Mais la GT a avivé les braises de la passion et a allumé un incendie au sein de l’entreprise et au cours des cinq années suivantes, ce feu va croître au-delà de l’imagination et se transformer en réalité.

Une fois que le feu vert a été donné à la Stinger, cette question de gran turismo est devenue un leitmotiv dès le début du développement. De la part de Kia, le design devait être audacieux. Et il l’a été. Mais la voiture devait aussi être agile et rapide, tout en étant luxueuse et silencieuse. Elle devait atteindre l’équilibre parfait entre conduite, maniabilité et les cinq places confortables avec de l’espace pour les bagages. Elle devait être beaucoup de choses, mais surtout, elle devait être une authentique gran turismo. Et elle l’est.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Design

Transformer un concept-car en voiture de série n’est pas tâche facile et Schreyer n’a pas cherché ailleurs qu’au studio de Kia à Francfort, lieu de naissance du concept GT, pour donner vie à la Stinger. « Une vraie gran turismo, une voiture faite pour la conduite longue distance fougueuse, n’est pas purement et simplement de la puissance, une dynamique marquée et un style brutal, au détriment du luxe, du confort et de l’élégance », remarque Gregory Guillaume, designer en chef de Kia Motors Europe. « La Stinger n’a rien à voir avec le fait d’être la première à arriver à destination, cette voiture est destinée au voyage. C’est une question de passion ».

De son élégant trois quarts avant à ses flancs élancés jusqu’à ses puissantes hanches, la Stinger évoque une confiance musclée. La clé de sa présence sur la route réside dans ses proportions de propulsion arrière : un long capot et un porte-à-faux avant réduit, un empattement étendu pour proposer un habitacle spacieux et un porte-à-faux arrière allongé avec de puissants épaulements. La posture et l’équilibre visuel de la Stinger sont conçus pour conférer à la voiture une touche d’élégance et de sportivité, plutôt qu’une agressivité de bolide.

Ses voies avant et arrière larges, ainsi que les profils en retrait sur les portes, rehaussent la puissance visuelle de la ligne d’épaules de la Stinger et de sa silhouette bicorps. Les autres éléments purement fonctionnels du design extérieur contribuent à son efficience aérodynamique : les rideaux d’air avant, les ouïes des passages de roue, le soubassement de carrosserie lisse et le diffuseur arrière intégré. La jupe arrière abrite quatre sorties d’échappement ovales. La signature Kia, la calandre « en nez de tigre », trône fièrement entre les phares à LED élaborés.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

L’habitacle surbaissé, avec son pare-brise fortement incliné, est placé vers l’arrière de la voiture pour créer une silhouette rapide. À l’intérieur, l’espace est dédié aux sensations de la conduite tout en accueillant luxueusement les occupants. Le cuir Nappa ultra-doux recouvre les sièges enveloppants et le siège du conducteur est doté de poches d’air dans le dossier et les coussins pour optimiser le soutien et le confort.

Un convaincant tableau de bord crée un plan horizontal marqué pour les actions du conducteur. La console centrale est intuitivement divisée en deux zones spécifiques : les commandes d’infodivertissement sont soigneusement placées sous un large écran tactile couleur, alors que les commandes de climatisation et de ventilation se nichent en dessous. Au centre, devant le conducteur se trouvent un volant massif gainé de cuir et un seul combiné d’instruments analogiques et numériques. Les gros cadrans sont cerclés de métal et rehaussés par des aiguilles rouges. Un écran TFT couleur placé entre les cadrans affiche les données de performances telles que les forces G en virage, les temps au tour et la température de l’huile moteur, ainsi que des informations complémentaires comme l’ordinateur de bord, les réglages du conducteur, la navigation et les diagnostics.

Des évents circulaires à rayons inspirés de l’aéronautique se trouvent à l’avant et à l’arrière et une jolie garniture en chrome satiné entoure l’habitacle. L’effet est une sensation d’intimité confortable. Mais le long empattement permet un espace généreux pour les jambes et la position d’assise basse offre un généreux dégagement à la tête, le tout à l’avant comme à l’arrière.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Châssis

En intégrant la société depuis BMW en décembre 2014, le premier regard d’Albert Biermann sur la Stinger lui a évoqué une voiture qui devait faire honneur à son exceptionnel design en se mettant au volant. « Je pense que pour la marque Kia, la Stinger est comme un événement particulier », remarque Biermann. « Parce que personne ne s’attend à une telle voiture, non seulement par son apparence, mais par la manière dont elle se conduit. C’est un animal entièrement différent ».

La configuration de la fabrication des points d’attache de la carrosserie nue devait définir la Stinger et les ingénieurs les ont étudiés attentivement dans un environnement parsemé de concurrents. Avec 2905 mm, l’empattement de la Stinger est plus long que celui de l’Audi A4, l’Infiniti Q50, la Lexus IS, la BMW Série 4 Gran Coupe et même la Lexus GS et la Mercedes-Benz CLS. Sa longueur totale (4830 mm) et sa largeur (1870 mm) sont également plus importantes que celles des autres voitures de son segment, elles permettent des aménagements spacieux. L’espace de chargement de la Stinger est également plus grand que de nombreux autres de sa classe, avec suffisamment d’espace pour des bagages de grande taille ou des sacs de golf. Un hayon électrique avec fonctionnalité Smart Trunk est disponible.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Reposant sur un châssis composé de 55 % d’acier avancé à haute résistance, la Stinger fournit une base ultra-rigide pour les travaux des ingénieurs chargés de la conduite et de la maniabilité. Cette rigidité contribue également à réduire le bruit, les vibrations et les secousses (BVS) pour obtenir un habitacle silencieux. Les suspensions avant MacPherson et multi-bras arrière ont été réglées pour fournir un retour optimal au conducteur.

Première chez Kia, les caractéristiques d’amortissement et de tenue de route du véhicule peuvent être modifiées par le conducteur par le biais d’une suspension à réglage électronique nommée Dynamic Stability Damping Control. Tout en réagissant toujours de manière prévisible aux sollicitations du conducteur, en fonction des conditions de route et du style de conduite, la Stinger peut être réglée pour répondre avec plus d’agilité dans les virages puisque le système assouplit les amortisseurs avant et raffermit ceux de l’arrière. Inversement, on obtient une meilleure stabilité à haute vitesse quand le système durcit les amortisseurs avant et assouplit ceux de l’arrière. Le système comporte cinq modes de conduite (autre première Kia) : Personal, Eco, Sport, Comfort et Smart.

La direction assistée R-MDPS (Rack-mounted Motor Driven Power Steering) permet des réactions affûtées grâce au montage direct du moteur électrique sur la crémaillère de direction, elle améliore les réponses de la direction et réduit les vibrations indésirables transmises par la colonne. Le niveau d’assistance de la direction est également réglable selon les cinq modes de conduite sélectionnables.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Groupe motopropulseur

Si le châssis symbolise le squelette d’une gran turismo, les groupes motopropulseurs disponibles représentent sûrement son cœur. Orientés longitudinalement et placés sous le long capot sculpté, deux moteurs turbocompressés sont disponibles.

Alors que les deux moteurs sont toujours en cours de développement, le moteur turbocompressé standard Theta II quatre cylindres 2.0 litres produit selon les estimations 255 ch à environ 6200 t/min. Le couple maximal de 353 Nm est disponible de 1400 à 4000 t/min. Les références de performances sont encore améliorées par le moteur V6 Lambda II 3.3 litres à double turbo, qui devrait produire 365 ch à environ 6000 t/min et offrir un couple maximal de 510 Nm de 1300 à 4500 t/min. Kia envisage une accélération de 0 à 100 km/h en 5,1 secondes et une vitesse de pointe de 269 km/h avec le moteur V6 à double turbo.

La Stinger est équipée d’une boîte de vitesses automatique à huit rapports de deuxième génération pour une propulsion arrière. D’abord proposée dans la berline de luxe K900, cette boîte de vitesses a été conçue en interne et offre au conducteur des changements de vitesse précis et une efficience énergétique optimisée. Plus souvent utilisée sur les avions et les moteurs de compétition, pour la première fois chez Kia, la boîte de vitesses est équipée d’un convertisseur de couple CPA (Centrifugal Pendulum Absorber) qui contribue à réduire les vibrations en torsion dans le groupe motopropulseur. Le conducteur peut laisser la boîte gérer les passages de vitesses ou peut le faire lui-même avec les palettes montées derrière le volant. Comme pour la suspension et la direction, jusqu’à cinq modes différents de changement de vitesses peuvent être sélectionnés via le système électronique de mode de conduite du véhicule. La cartographie d’accélération est également ajustée en conséquence.

En tenant compte du fait que les conducteurs passionnés ne résident pas toujours dans des zones au climat idéal, la Stinger est la première berline de Kia disponible avec propulsion arrière ou transmission intégrale. Favorisant les roues arrière pour un contrôle optimal sur sol mouillé ou sec, le système de transmission intégrale comporte un nouveau système de contrôle à vecteur de couple dynamique (Dynamic Torque Vectoring Control) qui surveille les sollicitations du conducteur et les conditions routières, puis applique automatiquement la puissance et la force de freinage sur les roues appropriées pour maintenir la trajectoire dans les mauvaises conditions. Les véhicules à propulsion arrière bénéficient d’un différentiel mécanique à glissement limité pour aider à répartir uniformément la puissance entre les roues arrière.

Un choix de jantes en alliage et de pneus est également proposé. Les modèles avec moteur turbocompressé 4 cylindres 2,0 litres sont équipés de pneus 225/45 R18 performance alors que ceux avec moteur V6 3,3 litres sont chaussés de pneus en caoutchouc ultra-hautes performances, 225/40 R19 à l’avant et 255/35 R19 à l’arrière. Les disques de freins ventilés Brembo® équipent de série le 3,3 litres double turbo et comportent des étriers avant à quatre pistons et arrière à deux pistons.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Technologie avancée et confort

Proposer des équipements luxueux et des éléments inattendus fait partie de l’ADN Kia et la Stinger poursuit cette tradition. Plusieurs systèmes avancés d’aide à la conduite sont parfaitement associés pour optimiser l’expérience de conduite.

Aux États-Unis, la National Highway Traffic Safety Administration estime prudemment que 100 000 accidents avec constat de police sont la conséquence directe de la fatigue du conducteur chaque année. Ils provoquent annuellement environ 1550 décès et 71 000 blessures*. Première chez Kia, le nouveau système DAA (Driver Attention Alert) aide à lutter contre la conduite en état d’inattention ou de somnolence. Il surveille un certain nombre d’actions du véhicule et du conducteur et il fait retentir un carillon d’avertissement et affiche une icône au tableau de bord lorsqu’il est temps de faire une pause, s’il détecte que le niveau d’attention du conducteur s’est significativement réduit.

Le système FCA (assistance anti-collision frontale) avec AEB (freinage d’urgence autonome) intégré et détection des piétons peut détecter une collision potentielle avec un autre véhicule ou un piéton et aider la voiture à s’arrêter. L’ASCC (Advanced Smart Cruise Control – régulateur de vitesse adaptatif) maintient une distance de sécurité prédéfinie entre la Stinger et le véhicule qui la précède et peut arrêter totalement la voiture dans les embouteillages. La LKA (assistance au maintien dans la voie) surveille activement la voie prévue pour le véhicule et alerte le conducteur par un signal sonore ainsi que des vibrations au volant pour l’aider à maintenir la position du véhicule sur la route. La RCTA (alerte de circulation transversale à l’arrière) balaye la zone derrière le véhicule quand vous sortez d’une place de stationnement en marche arrière et vous alerte par un signal sonore en cas de détection d’autres véhicules.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

La connectivité, les divertissements et les informations du véhicule peuvent être aussi importants qu’une expérience de conduite dynamique et la Stinger est commercialisée avec les derniers systèmes d’infodivertissement. L’affichage tête haute (HUD) couleur réglable en hauteur permet au conducteur de voir les principales informations de conduite projetées sur le pare-brise, y compris vitesse, navigation virage par virage, réglages audio et régulateur de vitesse et informations du détecteur d’angle mort. La console centrale intègre une station de chargement sans fil pour smartphone. La commande Bluetooth® mains libres est de série et la plupart des sous-systèmes du véhicule sont accessibles via les commandes au volant.

Le voyage longue distance est la marque de fabrique de l’expérience gran turismo et un trio de systèmes audio hautes-performances est conçu pour transformer l’habitacle en salle de concert dynamique au gré des kilomètres parcourus. Le système audio de base du 2.0 litres turbo comprend six haut-parleurs et un écran tactile haptique sept pouces doté de la dernière version de l’UVO, le système télématique primé de Kia. Le système qui équipe en série le 3.3 litres double-turbo fait passer le nombre de haut-parleurs à neuf et comprend un amplificateur externe. Le système audio premium Harman/Kardon® comporte un amplificateur externe de 720 watts qui propose une musique cristalline. Avec 15 haut-parleurs et les caissons de basse montés sous les sièges conducteur et passager (première chez Kia), le système est équipé de Clari-Fi™, une technologie brevetée de restauration de la musique qui reconstitue les signaux audio perdus lors du processus de compression numérique. Cette technologie permet une expérience d’écoute haute-fidélité à partir de n’importe quelle source numérique compressée. Le système est également équipé de la technologie de son surround de dernière génération QuantumLogic™, qui extrait les signaux de l’enregistrement original et les redistribue en espace sonore authentique, multidimensionnel pour une lecture limpide, raffinée et pleine de détails.

La Kia Stinger sera commercialisée en Europe durant le dernier trimestre 2017.

Kia Stinger 2018 – Detroit 2017

 

Automanie Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

60 ÷ 10 =