Kia Opirus année-modèle 2007.

Le constructeur coréen Kia se montre particulièrement actif. Lors du dernier salon de Madrid, les coréens ont invité la presse européenne à faire connaissance avec la nouvelle version du Sorento et le lendemain ils dévoilaient officiellement le nouvel MPV Carens, dont la commercialisation doit intervenir dès le mois de septembre prochain.

La Kia Cee’d, successeur de la Cerato, qui sera produite dès l’automne dans l’implantation européenne de Kia en République Slovaque et la version 2007 de son vaisseau amiral, l’Opirus (Amanti en Amérique du Nord) seront dévoilées lors du prochain Mondial de l’Automobile à Paris.

2007 Kia Opirus (Amanti).

La nouvelle Opirus reçoit entre autres une grille de radiateur plus large, des doubles phares redessinés, de nouveaux feux arrière verticaux, un double échappement chromé et des jantes 17 pouces en alliage léger. Le porte-à-faux arrière est allongé de 20 mm.

L’Opirus reçoit pour 2007 également un nouveau de bord.

L’équipement, qui était déjà des plus riches, est encore plus raffiné. L’Opirus est désormais pourvu de sièges avant chauffants et refroidis, ainsi qu’un pédalier à réglage électrique.

Le moteur 3,5 L V6 cède la place à un groupe 3,8 L V6, entièrement réalisé en aluminium, qui développe 266 CV (+ 66 CV par rapport à l’ancienne motorisation). Il est accouplé à une boîte automatique à 5 rapports. Kia annonce une vitesse maximum de 230 km/h et une consommation moyenne de 10,9 L/100 km. L’Opirus 2007 pèse 122 kilos de moins que son prédécesseur. Pour accélérer de 0 à 100 km/h l’Opirus n’a besoin que de 7,5 sec alors que l’ancien modèle en avait besoin de 9,2 sec.

Afin d’améliorer la sécurité passive, la structure de la carrosserie a été modifiée et renforcée. Les airbags latéraux sont de plus grande taille.

2007 Kia Opirus (Amanti).

Le comportement routier et la maniabilité ont également progressé grâce aux voies plus larges (+ 15 mm à l’avant et 30 mm à l’arrière), des pneus 235/55 R 17 et de modifications aux suspension, tant à l’avant qu’à l’arrière. De plus, les nouvelles suspensions accusent 34 kilos de moins sur la balance par rapport au précédent modèle.

Depuis l’introduction de l’Opirus en 2002, plus de 144.000 exemplaires en ont été écoulé. Le principal marché pour l’Opirus/Amanti se situe en Amérique du Nord, où, à la fin du mois de juin dernier, 51.302 exemplaires avaient trouvé acquéreur. En Belgique, l’Opirus, presque invendable pour des raisons fiscales, est restée une rareté.

Jung-Moon Park, senior executive vice president compte sur 100.000 exemplaires vendus annuellement en 2010.

La nouvelle Opirus se trouvera chez les concessionnaires européens dès le mois de janvier 2007.