Chez Kia : un nouveau Sportage hybride léger

Kia Motors présentera son premier groupe motopropulseur diesel hybride léger 48V dans son Sportage au courant du second semestre 2018.

A l’instar de la Suzuki Swift Hybride avec son SHVS (Smart Hybrid Vehicle by Suzuki), le nouveau groupe motopropulseur EcoDynamics+ réduit les émissions de CO2 en soutenant les accélérations grâce à l’énergie électrique fournie par une batterie. Les avantages sont :

  • Une technologie compacte et abordable ouvant être intégrée dans les architectures existantes
  • Fournit l’énergie électrique et réduit la charge du moteur à l’accélération
  • Récupère l’énergie à la décélération et au freinage en rapport
  • Intégration d’une fonctionnalité Stop & Start en marche

Cette technologie hybride légère comprend une batterie lithium-ion 48 volts compacte de 0,46 kWh et un nouveau démarreur-générateur hybride léger (MHSG).

En contrôlant électroniquement le MHSG à l’aide d’un onduleur, le système bascule de façon fluide entre deux modes : « moteur » et « générateur ».

Relié par une courroie au vilebrequin du moteur diesel, le MHSG fournit en phase d’accélération jusqu’à 10 kW (13,4 ch) d’assistance électrique au groupe motopropulseur en mode « moteur », réduisant ainsi la charge et les émissions.

En mode « générateur », le système récupère l’énergie cinétique du véhicule lors de la décélération et du freinage en rapport et utilise cette énergie pour recharger les batteries.

Contrairement à Suzuki qui propose son « SHVS » uniquement pour ses moteurs essence, le système EcoDynamics+ permettra à Kia d’offrir des moteurs diesel plus propres (actuellement !).

Compacité et intégration à la technologie existante

  1. Le caractère compact de la technologie permet une intégration relativement simple du système hybride léger EcoDynamics+ dans l’architecture existante du véhicule. Selon le véhicule, la batterie de 48 V sera située sous le plancher du coffre, minimisant ainsi l’impact sur la commodité du véhicule. Parce que le MHSG s’intègre directement au moteur, entraînant le vilebrequin par l’intermédiaire d’une courroie, il n’est pas nécessaire de modifier les dimensions du compartiment moteur.
  2. Le convertisseur DC/DC de la batterie 48 V permet à la nouvelle batterie de se connecter à l’alimentation embarquée du véhicule, ce qui entraîne une réduction significative de la taille de la batterie 12 V requise pour alimenter l’électronique auxiliaire. L’adoption du MHSG implique également que le démarreur classique peut être réduit et utilisé principalement pour les démarrages à froid à basse température. La charge de la batterie 48 V permet de démarrer le moteur dans la plupart des conditions.
  3. Le groupe motopropulseur diesel hybride léger EcoDynamics+ de Kia est compatible avec les transmissions manuelles et automatiques, et peut être adapté pour les configurations traction, propulsion et quatre roues motrices. Le groupe motopropulseur sera également adapté pour une utilisation dans les moteurs essence.

Le système recourt aussi à la technologie active de réduction catalytique sélective (SRC) pour réduire les émissions de CO2 de 4 % selon le cycle WLTP (nouvelle procédure d’essai harmonisée pour les véhicules légers). Le déploiement de la technologie diesel hybride léger contribuera aux efforts mondiaux de Kia pour améliorer l’efficacité énergétique de toute sa flotte.

L’hybridation légère de 48 V est la première technologie à être lancée dans le cadre de la stratégie d’électrification des groupes motopropulseurs de Kia. L’introduction du nouveau groupe motopropulseur de 48 volts fait de Kia le premier constructeur à offrir aux clients une technologie hybride, hybride rechargeable, électrique à batterie et 48 volts sur toute sa gamme.

Kia prévoit de lancer 16 véhicules aux motorisations avancées jusqu’en 2025, dont cinq nouveaux hybrides, cinq hybrides rechargeables, cinq véhicules électriques à batterie et, en 2020, un nouveau véhicule électrique à pile à combustible (hydrogène).

Automania Team

Laissez un commentaire

× 7 = 70