Jaguar XF divulguée au salon de l’automobile de New York

Classé dans : Actualités - Jaguar (GB) | 0

Première apparition publique de la nouvelle Jaguar XF lors du salon de l’automobile de New York 2015.

La voiture sera dans les concessions dès le mois d’octobre prochain.


Ci-joint le dossier de presse.  (partiel)


Jaguar XF (New York 2015)

La toute nouvelle Jaguar XF en bref :

• La toute nouvelle Jaguar XF : plus légère, plus efficiente et truffée de technologies

• un raffinement, un design et une dynamique inégalés

• Grâce à son architecture exclusivement en aluminium, elle est la plus légère de sa

   catégorie : 80 kg de moins que la concurrence (moteur diesel quatre cylindres

   Ingenium de 163 ch).

• Elle affiche également les plus faibles émissions de CO2 des modèles non hybrides du

   segment : 104 g/km

• Son design élégant et progressif combine des porte-à-faux courts et des proportions

   extraordinaires à une efficacité aérodynamique exceptionnelle : Cx de 0,26

• Véhicule leader de son segment pour l’espace aux places arrière : les passagers de la

   seconde rangée bénéficieront de 15 mm d’espace supplémentaire au niveau des

   jambes, de 24 mm supplémentaires au niveau des genoux et jusqu’à 27 mm de

  dégagement supplémentaires au niveau de la tête.

• Le tout nouveau système d’infodivertissement à écran tactile de 10,2″, InControl Touch

  Pro, vous offre une navigation de porte à porte, un système d’exploitation iOS et une

  connectivité Android intégrés, sans oublier un son surround numérique Meridian de

  825W, avec 17 haut-parleurs

• Combiné des instruments à écran TFT de 12,3″ reconfigurable avec quatre thèmes de

  visualisation et affichage de navigation plein écran

• Gamme de motorisations disponibles allant du moteur diesel Ingenium de 163 ch

   accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports, au moteur essence V6 suralimenté de 380

   ch avec boîte de vitesses automatique à huit rapports

• Suspensions à double triangulation et Integral Link pour un confort de conduite

   exceptionnel, une tenue de route extraordinaire et un raffinement inégalé

• Le contrôle de progression sur tous types de surfaces (All Surface Progress Control)

   permet un démarrage sans effort et fluide sur les surfaces à faible frottement comme

   la neige et la glace : le conducteur n’aura plus qu’à diriger le véhicule

• La traction intégrale avec couple à la demande (AWD) et dynamique de transmission

   intelligente offre un équilibre de performance optimal et une capacité de conduite par

   tous les temps

• Le mode réponse de surface adaptative (Adaptive Surface Response) du Jaguar Drive

   Control distingue les différents types de surface pour une traction intégrale encore plus

   affirmée

• La toute nouvelle XF offre un ensemble de technologies supplémentaires comme les

  phares avant tout LED, un affichage tête haute au laser avec images couleur à

  contraste élevé, un freinage d’urgence autonome, un régulateur de vitesse adaptatif

  avec assistance en cas d’embouteillage, un système d’assistance au maintien de

  trajectoire, un limiteur de vitesse intelligent et l’assistance au stationnement

  semi-automatisée

• La Jaguar XF sera disponible en concession à partir du mois d’octobre et son prix

  d’entrée de gamme sera de 40.350 € ( 39.015 € pour le Luxembourg).

Jaguar XF (New York 2015)

Récapitulatif de la gamme

La toute nouvelle gamme XF comprend les modèles suivants : XF Pure, XF Prestige,

XF Portfolio, XF R-Sport, XF S.

La gamme de propulsions de la XF comprend les modèles suivants : un moteur diesel 2 litres de 163 ch et 180 ch (disponibles avec boîtes de vitesses manuelle et automatique), un moteur essence 2 litres de 240 ch avec boîte de vitesses automatique; un moteur diesel de 300 ch (avec boîte de vitesses automatique) et un moteur essence 3 litres de 340 ch ou 380 ch (boîte automatique); traction intégrale et traction arrière.

La toute nouvelle Jaguar XF tout aluminium sera fabriquée à l’usine Jaguar Land Rover de Castle Bromwich à côté de la berline de luxe XJ et de la sportive F-TYPE.

Le site de Castle Bromwich vient de bénéficier d’investissement de 416 millions de Livres pour accueillir la nouvelle ligne de production.

La toute nouvelle XF rejoint la gamme de berlines Jaguar et se positionne entre les XE et XJ.

Jaguar XF (New York 2015)

Design

Fidèles à ses principes de lignes élégantes et de surfaçage homogène, la toute nouvelle  Jaguar XF est la voiture la plus dynamique d’un point de vue visuel de l’ensemble du  segment des exécutives.

Intégrité & simplicité : des proportions parfaites, une efficacité aérodynamique

Développée à partir de rien à l’aide d’une architecture tout aluminium, la deuxième génération de modèle Jaguar le plus primé offre des proportions encore améliorées, un espace intérieur agrandi et une forme hautement profilée et progressive.

Un train avant plus vertical, un porte-à-faux raccourci, un empattement allongé et une sixième vitre avec ouverture de jour caractéristique (derrière le montant C), tout reflète l’évolution de la conception de Jaguar, initialement mise en oeuvre en 2007 sur le modèle XF d’origine. La toute nouvelle XF prend désormais la place qu’elle mérite entre les berlines XE de taille moyenne et les berlines XJ de luxe.

« En tant que concepteurs créant la toute nouvelle XF, nous avons été motivés par la discipline ; la discipline de la simplicité. Sur la XF, toutes les lignes extérieures ont un objectif clair : rien n’est superflu. Atteindre cette simplicité demande du temps et de la détermination, il est bien trop facile d’ajouter des lignes à une voiture, mais bien plus difficile de lui insuffler du caractère en les supprimant.  À l’intérieur aussi, nous tenions à garantir que l’habitacle flambant neuf de la XF est aussi sécurisant que confortable. Les nouvelles technologies, y compris le nouvel écran tactile de 10,2″, s’allient soigneusement aux matériaux apaisants.  La toute nouvelle XF affiche un sens manifeste de force et d’apaisement, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, et c’est pour cette raison que je suis fier de mon équipe. »

Ian Callum, Directeur du design, Jaguar

Jaguar XF et Ian Callum (New York 2015)

La nouvelle XF sera immédiatement identifiable comme une Jaguar, d’où que vous la contempliez. Un profil de type coupé et élégant, un long capot à bosse profonde et un porte-à-faux avant court caractérisent cette voiture comme une berline sportive se distinguant des autres modèles.

Mesurant 4954 mm de long, la toute nouvelle XF est 7 mm plus courte que son prédécesseur, mais la flexibilité de conception inhérente à l’architecture est telle que l’on peut allonger l’empattement de 51 mm pour atteindre 2960 mm. L’allongement de l’empattement ne permet pas seulement de bénéficier d’un ensemble de qualité supérieure libérant 15 mm dans l’espace aux jambes, 24 mm au niveau des genoux et 27 mm à l’espace à la tête arrière, mais il contribue également à un confort de conduite superlatif.

Le porte-à-faux avant a désormais été réduit de 66 mm par rapport aux modèles précédents, ce qui met en valeur la dynamique de la voiture, la puissance de la propulsion arrière et les proportions exceptionnelles caractéristiques de toutes les Jaguar. La calandre en nid d’abeille est désormais plus verticale qu’auparavant, pour un aspect plus mûr et une trainée réduite.

L’aérodynamique a été optimisée davantage par les ouvertures du pare-chocs avant, afin de canaliser l’air au-dessus des roues avant. Cela permet d’éviter au sillage des roues de perturber le flux d’air laminaire et fluide qui entoure le véhicule.

Les phares avant, y compris la technologie tout LED adaptative pour la première fois disponible sur un modèle Jaguar, sont intégrés aux panneaux de caisse, améliorant ainsi non seulement l’esthétique mais également l’aérodynamique. Ils comprennent en outre des feux de jour LED en forme de J typiques de Jaguar et quatre projecteurs arrondis emblématiques de nos berlines. Les lignes courant du toit aux feux sont un autre détail inspiré par le riche héritage de Jaguar.

La bosse du capot long en aluminium s’étend jusqu’à la pointe avant, soulignant la performance de la voiture et intégrant la technologie de dernière génération de capot déployable à la charnière arrière du capot, pour une ligne de capot abaissée de 35 mm. Cela contribue non seulement à l’élégance de la voiture mais optimise aussi la visibilité et la protection des piétons.

Les pièces pressées latérales en aluminium monobloc illustrent la philosophie de Jaguar : le surfaçage doit toujours être effectué en respectant une discipline de simplicité et de pureté. Il est extrêmement difficile de concevoir ces panneaux à base d’une seule feuille, mais cela contribue non seulement à la rigidité de l’ensemble de la carrosserie mais aussi à la pureté et à la qualité du surfaçage, car aucun joint n’est visible.

Le long profile de type coupé qui caractérisait la XF de première génération a évolué, et comprend désormais une sixième vitre. Cette fonctionnalité supplémentaire renforce davantage le statut et le prestige du véhicule, et dégage encore plus la vue derrière les sièges arrière. Avec la lumière supplémentaire qui inondera l’habitacle, vous apprécierez cette nouvelle sensation d’espace qui reflètera encore mieux l’augmentation de l’espace à la tête et aux jambes.

L’ouverture de jour élégante a la forme d’un retour complet, inspirée par les berlines Jaguar sport antérieures.

La ceinture de caisse qui demeure assez élevée en vue de souligner la dynamique et l’effet de mouvement par des proportions idéales entre la roue, la carrosserie et l’habitacle, est aujourd’hui légèrement plus horizontale que sur les modèles précédents, créant ainsi une apparence plus formelle et plus professionnelle. La ligne de toit est abaissée et le coffre allongé et surélevé pour réduire la trainée.

Une autre ligne importante court de l’avant à l’arrière de la voiture, contourne la roue arrière sur toute sa hauteur et s’effile ensuite. Avec les reflets, le véhicule semble encore plus souple, plus agile et plus élégant.

À l’arrière, les feux LED possèdent la forme graphique caractéristique de Jaguar empruntée de la F-TYPE, une ligne croisant un rond, modèle également utilisé sur la XE. Mais dans ce cas, cette forme se répète, créant une hiérarchie claire par rapport à la XE et une forme facilement reconnaissable la nuit : tout le monde saura que vous êtes au volant de la toute nouvelle XF.

La lame chromée typique traversant la porte du coffre entre les logements des projecteurs a été affinée, et souligne les surfaces tendues et l’équilibre visuel dynamique de la toute nouvelle XF.

Pour que les logements des projecteurs soient correctement adaptés et les lames chromées intégrées à la perfection, la porte du coffre est conçue à base de deux pièces pressées en acier et fixées par brasage au laser. Outre le fait d’être très économe en énergie, nous avons opté pour ce procédé dernier-cri pour sa précision et sa finition nette et propre.

Jaguar XF (New York 2015)

Design intérieur : simplicité, force et espace

L’intérieur de la XF a toujours été un succès, particulièrement la séquence de démarrage donnant vie à la voiture quand le sélecteur de vitesse rotatif s’élève de la console centrale et que les ouïes tournent pour se mettre en position.

Notre tâche consistait à perpétuer ces moments particuliers, ces lignes simples et puissantes et la sensation d’horizontalité insufflée par le tableau de bord, tout en affinant le langage de conception et l’utilisation des matériaux, convenant au nouveau statut de la XF maintenant que la XE s’est positionnée comme la berline sport Jaguar d’entrée de gamme.

Le tableau de bord stratifié, arborant désormais l’emblème Jaguar « Riva Hoop » inspiré de la XJ, se poursuit jusqu’aux portières et procure ainsi l’impression d’un habitacle unique en son genre. Cette sensation est renforcée par l’utilisation abondante de boiseries comme le Gloss Figured Ebony et de garnitures d’aluminium nuancé comme le Dark Hex.

Avec des options telles que le combiné des instruments à écran TFT de 12,3″ reconfigurable et l’écran tactile de 10,2″, la climatisation à quatre zones, l’éclairage ambiant en 10 couleurs, la garniture de toit en Black Suedecloth et les sièges en cuir Windsor plissé, la toute nouvelle XF impose de nouvelles normes en matière de luxe et de design intérieur.

À l’arrière, la sixième vitre et le toit panoramique en option font entrer plus de lumière dans l’habitacle et, c’est tout aussi important, optimisent la sensation d’espace grâce aux 15 mm supplémentaires au niveau des jambes et aux 24 mm au niveau des genoux de la toute nouvelle XF.

Grâce à l’empattement allongé, les passagers de la deuxième rangée ne seront pas assis au-dessus des roues arrière, ce qui optimisera encore davantage le raffinement. Cela nous a également donné l’opportunité de réduire légèrement la hauteur du siège, pour plus d’espace au niveau de la tête avec 27 mm de plus qu’auparavant. Les options comme le système de climatisation à quatre zones, les sièges chauffants et les stores de fenêtre rendent la deuxième rangée de sièges encore plus confortable.

Les sièges arrière rétractables dans un rapport 40:20:40 sont également plus pratiques et faciliteront vos chargements d’objets encombrants comme des skis ou des snowboards. La porte de coffre bénéficie désormais de la fonction fermeture électrique en option.

Jaguar XF Portofoglio (New York 2015)

Châssis

Dynamique, agile et posée

Que vous conduisiez sur une route de montagne ou sur une autoroute, que vous soyez derrière le volant ou que vous vous relaxez à l’arrière, la toute nouvelle XF a été conçue pour vous faire vivre une expérience de conduite définissant la norme.

Sa carrosserie légère bien qu’exceptionnellement rigide avec son mélange d’aluminium et d’aciers avancés haute résistance offre une répartition de quasiment 50:50 du poids, point de départ idéal pour le développement de la dynamique.

Grâce aux systèmes de suspension avant à double triangulation et arrière Integral Link, vous bénéficiez de niveaux de rigidité intrinsèquement élevés, nécessaires à une tenue de route agile et à une direction précise, avec la conformité essentielle au confort et au raffinement de classe mondiale. Les technologies d’amortissement avancées, à la fois passives et continuellement variables, optimisent encore davantage la qualité de la conduite et la capacité dynamique à bord de la toute nouvelle XF.

« Pour le conducteur, la toute nouvelle XF doit être une récompense par son agilité et l’imminence de sa réactivité, tout en garantissant confort et apaisement sur la route. Pour bénéficier de ces attributs, l’architecture tout aluminium légère et rigide de la toute nouvelle XF est essentielle, puisqu’elle est la base optimale pour adapter au mieux la conduite et gérer les caractéristiques du véhicule.  Le résultat est qu’il est tout aussi satisfaisant de conduire la nouvelle XF à haute vitesse, qu’il est confortable de se laisser conduire. »

Mike Cross, Ingénieur en chef de l’intégrité des véhicules, Jaguar

Avec des composants entièrement fabriqués à base d’aluminium léger, la suspension avant à double triangulation de la toute nouvelle XF est précisément modélisée par rapport à la F-TYPE. Nous avons opté pour cette suspension, car il n’y a tout simplement pas de configuration meilleure.

Avec son exceptionnelle rigidité de carrossage, les pneus sont en mesure de générer immédiatement une force latérale qui se traduira par des virages plus rapides et plus nets. Avec une augmentation du gain de carrossage du centre de roulis, l’aire de contact du pneu est maintenue, générant plus d’adhérence pour une meilleure sensation.

D’autres caractéristiques de raffinement ont été incluses comme des ressorts plus légers fabriqués à base d’acier de jauge plus fins et de bagues revêtues de PTFE à faible frottement pour la barre stabilisatrice tubulaire.

Jaguar XF (New York 2015)

Integral Link : Forces séparées

L’équilibre optimal de la conduite et de la tenue de roue requiert des rigidités longitudinales et latérales réglables indépendamment. Ce réglage est tout simplement impossible avec une suspension arrière multi-bras traditionnelle : les changements à la première auront des effets sur la seconde, ce qui compromettra les attributs de dynamique de la voiture.

La suspension Integral Link est différente, permettant à la toute nouvelle XF d’atteindre des niveaux de confort et de tenue de route exceptionnels. Grâce aux bagues souples au ralentissement, les roues se déplacent vers l’arrière et vers le haut au moment de l’impact, offrant d’excellentes caractéristiques d’absorption d’énergie.

Dans le même temps, la rigidité de carrossage peut être accrue, pour une meilleure réactivité du véhicule. L’angle de chasse élevé permet une stabilité accrue pendant le freinage.

Direction assistée électrique

La XF a posé de nouveaux jalons en matière de direction. La toute nouvelle XF en fera de même : sensibilité de la direction et précision sont des facteurs essentiels définissant l’ADN de la dynamique de Jaguar.

Le potentiel d’adaptation de la direction assistée électrique est remarquable. Avec des filtres qui amortissent les perturbations indésirables causées par les irrégularités de la route et des algorithmes qui compensent les changements de température ambiante, la direction assistée électrique a bien plus à offrir que les systèmes hydrauliques.

Grâce à nos connaissances acquises lors de la conception des modèles F-TYPE et XE, nous avons entièrement exploité la direction assistée électrique, donnant à la toute nouvelle XF une sensation de connexion plus affirmée avec une réponse intuitive et linéaire. Et puisque le système utilise uniquement l’énergie quand vous tournez le volant, vous optimisez jusqu’à 3 % sur le cycle combiné européen.

Répartiteur de couple au freinage

Le répartiteur de couple au freinage est une autre technologie d’abord conçue pour la F-TYPE et maintenant de série sur la toute nouvelle XF. À l’entrée d’un virage, un freinage léger et individuel des roues intérieures peut réduire le sous-virage, permettant au conducteur d’opter pour la ligne idéale. Cette intervention est subtile et quasiment transparente pour le conducteur qui ressentira néanmoins immédiatement une agilité accrue du véhicule.

Technologie d’amortisseur de dernière génération : un progrès constant

Réduire le poids et renforcer la carrosserie de la toute nouvelle XF présentent certains avantages en termes de contrôle de stabilité, mais les ingénieurs de la dynamique de Jaguar se sont intéressés de près à d’autres améliorations fondamentales. L’intégration de la technologie d’amortisseur passif de dernière génération est l’une des plus efficaces en vue d’améliorer le confort, sans oublier la Dynamique configurable, disponible en option sur les modèles V6 avec amortisseurs adaptatifs.

Une autre soupape a été incluse au piston pour une dérivation supplémentaire. À une vitesse typique de la conduite en ville, la soupape s’ouvre, laissant le fluide y circuler, au lieu de la valve principale du piston. La force d’amortissement est ainsi réduite et la conduite rendue plus fluide et plus souple, et ce pour une expérience de conduite encore plus relaxante. La valve se ferme si la vitesse augmente, forçant la totalité du fluide à passer par le piston : la force d’amortissement augmente et la conduite se rigidifie.

Nous avons également amélioré le système de dynamique adaptative de Jaguar.

Détectant toujours les mouvements de la carrosserie 100 fois par seconde et les mouvements des roues 500 fois par seconde, les algorithmes de commande sont désormais encore plus avancés, optimisant encore davantage le confort de la conduite à faibles vitesses, la tenue de route et l’agilité à des vitesses plus élevées.

Dynamique configurable : essai sur piste

Grâce à la dynamique configurable d’abord développée sur la F-TYPE, la dualité de caractère de la toute nouvelle XF passe au niveau supérieur. À l’aide de l’écran tactile, le système permet au conducteur d’adapter individuellement la configuration d’accélération, la stratégie de changement de vitesse, la sensation de direction et les réglages de la dynamique adaptative. La dynamique configurable est disponible sur tous les modèles V6 équipés de la dynamique adaptative.

Jaguar XF (New York 2015)

Motorisations

Réactifs, raffinés et gratifiants

Les moteurs essence et diesel Euro 6 à quatre et six cylindres de la toute nouvelle XF sont conçus pour offrir une réponse, une fluidité et une efficacité exceptionnelles, sans oublier tous les avantages des systèmes Stop/Start et de charge régénérative intelligente. Caractérisée par une augmentation rapide du couple à faible vitesse pour bénéficier d’une accélération sans effort, la réponse d’accélération linéaire et les sons raffinés rendront votre expérience de conduite tout aussi intuitive que gratifiante. Du moteur diesel Ingenium 2 litres 104 g/km alimentant les roues arrière par une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, au moteur V6 3 litres suralimenté de 380 ch propulsant

les quatre roues par le biais d’une boîte de vitesses automatique à 8 rapports, la toute nouvelle XF offre des caractéristiques véritablement remarquables en termes de performances et de potentiel En combinant la carrosserie tout aluminium légère de la toute nouvelle XF à la famille de moteurs Ingenium tout aluminium, Jaguar a posé les jalons du segment en matière de rendement énergétique et d’émissions.

Avec une consommation de moins de 4 litres aux 100 km et 104 g/km d’émissions de CO2 en cycle mixte UE, la toute nouvelle XF présente une amélioration énergétique de près de 20 % par rapport à son prédécesseur et est le moteur quatre cylindres le plus économique du segment des professionnelles.

Conçue, développée et fabriquée en interne afin de répondre aux exigences de Jaguar en matière de puissance, de couple et de raffinement, Ingenium est une famille modulaire proposant une vaste gamme de moteurs diesel et essence de classe mondiale.

Les premières unités installées sur la nouvelle XF sont des moteurs diesel quatre cylindres de 2 litres d’une puissance respective de 163 ch/380 Nm et de 180 ch/430 Nm, tous deux disponibles avec des boîtes de vitesses automatiques à 8 rapports et des boîtes de vitesses manuelles à 6 rapports. Toutes les mesures ont été prises pour garantir que ces moteurs sont aussi propres et économiques qu’ils sont silencieux et fluides.

Des caractéristiques comme les alésages compensés et les paliers à rouleaux pour les arbres à cames et les arbres d’équilibrage contribuent au niveau très faible de frottement interne de l’Ingenium, plus de 17 % de frottement en moins que sur la version diesel 2,2 litres précédente.

Le système de refroidissement comprend un thermostat configuré, une pompe à débit variable et des canaux d’écoulement opposés dans la culasse, afin d’assurer un réchauffement rapide. Une pompe à débit variable et des jets de refroidissement du piston commutable coupent les pertes parasitiques et réduisent ainsi la consommation de carburant et les émissions.

Ingenium est également l’un des premiers moteurs diesel à être équipé de la distribution à programme variable. Un calage variable de l’arbre à cames côté échappement permet aux catalyseurs d’atteindre encore plus rapidement la température de fonctionnement, réduisant encore davantage les émissions. La technologie permet également une régénération plus efficace et fiable du filtre à particules.

Les couvercles acoustiques installés sur la culasse, l’entraînement par chaîne et le carter d’huile complètent les faibles niveaux de vibration assurés par la conception du bloc-cylindres rigide à fût profond. Ces couvercles empêchent au bruit émanant du moteur d’atteindre la cabine et contribuent au raffinement exceptionnel de la toute nouvelle XF. Avec les supports de moteur commutables, vous apprécierez une isolation extrêmement efficace par rapport à la carrosserie, ce qui réduira encore plus le transfert de bruit de la structure.

Jaguar XF S (New York 2015)

Technologie diesel propre : émissions de NOx minimisées

Les deux moteurs diesel Ingenium de 163 ch et de 180 ch sont équipés de systèmes d’injection à rampe commune de 1800 bar et des tout derniers turbocompresseurs à géométrie variable, procurant un processus de combustion propre, silencieux et efficace. Un système sophistiqué de recirculation des gaz d’échappement avec circuits basse pression refroidis et haute pression réduit les pertes de la pompe, augmentant par conséquent l’efficacité, alors que la réduction des températures maximales de la chambre de combustion garantit de faibles émissions d’oxyde d’azote (NOx).

L’intégration de la réduction catalytique sélective (SCR) dans le système de posttraitement des gaz d’échappement réduit encore davantage les niveaux de NOx. En injectant une solution d’urée en amont d’un catalyseur SCR à haut rendement, l’oxyde d’azote (NOx) est converti en azote inoffensif et en eau, permettant à la toute nouvelle XF de respecter non seulement les limites strictes imposées par la réglementation Euro 6, mais aussi les réglementations d’émissions les plus exigeantes au monde.


Moteur diesel V6 haute puissance : 700 Nm

Connu pour combiner une puissance et un couple élevés à des économies de carburant importantes et à une conduite exceptionnellement fluide, le moteur diesel V6 3 litres dans sa dernière génération dépasse toutes les attentes.

Le bloc-cylindres léger et rigide, en fonte graphite compactée dispose de la même cylindrée (2993 cm³) que les modèles précédents, mais les changements à l’injection de carburant et aux systèmes d’accélération augmentent la puissance de 275 ch et 600 Nm à 300 ch et 700 Nm.

Ce modèle V6 exceptionnel est bien plus raffiné qu’auparavant et propulsera la toute nouvelle XF de 0 à 100 km/h en à peine 5,8 secondes, avec des chiffres de consommation d’un peu plus de 5,5l/100 km et d’émissions de 144 g/km en cycle mixte UE.

Le système de rampe commune piézoélectrique envoie le carburant dans les chambres de combustion à des pressions pouvant atteindre 2000 bar, grâce à des nouvelles buses à huit orifices, améliorant encore davantage la formation du mélange pour une combustion plus propre et plus efficace.

Le système de turbocompression séquentiel parallèle est équipé de turbocompresseurs à turbine et ailettes plus puissantes d’un point de vue aérodynamique. Pour la première fois chez Jaguar, une technologie de roulement à billes céramiques est utilisée dans le turbocompresseur primaire. Cette technologie réduit le frottement, particulièrement à faibles températures, permettant ainsi au couple d’augmenter encore plus rapidement qu’auparavant, livrant une réponse immédiate dès que le conducteur en fait la demande.

Le rendement du moteur est également accru, grâce à une pompe à huile à deux étapes et une pompe à liquide de refroidissement commutable. La recirculation des gaz d’échappement améliorée (EGR) et l’ajout d’un circuit EGR basse pression refroidi permettent de réduire les pertes de la pompe.

Les gaz d’échappement recirculés en plus grande quantité permettent de réduire les températures maximales de la chambre de combustion, empêchant ainsi la formation de NOx. Avec un meilleur contrôle, la distribution des gaz d’échappement de cylindre à cylindre est plus uniforme ; elle réduira les émissions de particules et rendra également la combustion plus fluide et plus silencieuse.

Combiné à l’EGR, un système de réduction catalytique sélective (SCR) réduit les émissions d’oxyde d’azote à des niveaux très faibles et garantit le respect des normes Euro 6.

Jaguar XF S (New York 2015)

Moteur essence à quatre cylindres : réactif, raffiné et efficace

D’ores et déjà éprouvée sur la XF, l’unité de 2 litres combine un turbocompresseur à faible inertie avec injection directe et une distribution à programme entièrement variable pour offrir la manoeuvrabilité d’un moteur à aspiration naturelle agrandi, sans oublier des économies de carburant nettement supérieures.

Le moteur atteint un couple maximal de 340 Nm à un régime d’à peine 1750 tr/min, ce qui permet à la toute nouvelle XF d’effectuer le sprint de 0 à 100 km/h en tout juste 6,7 secondes. Sa flexibilité en vitesse moyenne est également impressionnante : elle passera de 80 à 120 km/h en à peine 4,7 secondes.

La conception tout aluminium est légère et compacte, et comprend deux arbres d’équilibrage à contre-rotation, afin de contrer les vibrations et optimiser les niveaux de raffinement. Isoler les injecteurs de carburant de la culasse et installer une couche acoustique sur la pompe haute pression et la rampe à carburant permet de réduire le bruit rayonné.

Parmi les innovations de ce moteur révolutionnaire, remarquons le boîtier de turbine métallique intégré au collecteur d’échappement isolé par une couche d’air. Cette fonctionnalité permet non seulement un gain de poids, mais elle réduit en outre la masse thermique, permettant au catalyseur d’atteindre plus rapidement une température d’allumage, ce qui réduira la consommation de carburant et les émissions.

Moteur V6 suralimenté : les performances élevées d’une voiture sportive

Les amateurs avides de vivre une expérience de conduite passionnante ont maintenant l’opportunité de bénéficier d’un moteur V6 suralimenté de 3 litres tournant à haut régime avec une puissance nominale de 340 ch et 380 ch, à traction intégrale ou traction arrière.

Déjà présent sur la sportive F-TYPE, ce moteur tout aluminium combine une suralimentation avec injection directe et admission variable, et un calage de distribution d’échappement, pour vous offrir une réponse d’accélération et une puissance linéaire exceptionnelles et un son unique.

Un bras d’équilibrage unique assure un fonctionnement optimal et un raffinement inégalé, tandis qu’un symposeur réglé avec précision renvoie une partie du son d’induction du moteur V6 suralimenté dans la cabine pour rendre le potentiel de performances encore plus exaltant.

Pour la première fois, la version d’une puissance de 380 ch est présente sur une berline Jaguar, et est exclusivement réservée à la toute nouvelle XF S. Assorti à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports, ce modèle est en mesure d’atteindre 100 km/h en 5,1 secondes avec une vitesse maximale électroniquement limitée à 250 km/h.

Jaguar XF R Sport (New York 2015)

Transmissions automatiques à huit rapports optimisées

Tous les moteurs de la toute nouvelle XF, du diesel quatre cylindres de 163 ch au moteur V6 suralimenté de 380 ch, sont disponibles avec une version particulièrement optimisée de l’incomparable boîte de vitesses automatique à huit rapports ZF.

Combinées au sélecteur de vitesses rotatif et aux palettes de changement de rapport au volant uniques à Jaguar, ces transmissions à la pointe de la technologie offrent une expérience de conduite sans pareil, alliant démarrage exceptionnellement fluide, changement de rapport sans à-coups et efficience hors pair.

Le module de commande de la transmission contrôle les styles de conduite et adapte en conséquence la grille de changement de rapports. Le module de gestion moteur connecté en réseau avec le Jaguar Drive Control permet d’apprécier des changements de rapport encore plus rapides et un rétrogradage énergique en mode dynamique, sans oublier un passage anticipé au rapport supérieur en mode Eco.

Outre le système Stop/Start, notez la commande de ralenti de la transmission : si le véhicule est à l’arrêt, freins activés et moteur en marche, l’un des freins à l’intérieur de la transmission s’ouvre, réduisant la perte de trainée et par conséquent, diminuant encore davantage la consommation de carburant.

Deux versions de la famille ZF 8HP sont présentes sur la toute nouvelle XF. Le moteur diesel V6 et le moteur essence V6 suralimenté à traction intégrale sont jumelés à la transmission 8HP70, tandis que les moteurs essence V6 suralimentés à traction arrière et les moteurs quatre cylindres sont accompagnés d’une transmission 8HP45 plus légère et plus compacte.

Afin d’améliorer le confort de conduite à très faibles régimes moteurs, toutes les applications sauf les moteurs V6 suralimentés, sont équipées d’un amortisseur pendulaire dans le convertisseur de couple. Cet élément supplémentaire peut donc absorber les vibrations de très basse fréquence et les empêcher d’entrer dans la cabine. Le rendement énergétique est encore accru sans pour autant compromettre le raffinement.

Nouvelle boîte de vitesses manuelle à six rapports économique

La boîte de vitesses manuelle à six rapports légère et à faible frottement contribue à la performance exceptionnelle de la toute nouvelle XF en matière de consommation de carburant. Comme la version automatique, elle a été développée en partenariat avec ZF et pose de nouveaux jalons en ce qui concerne la qualité des changements de rapport et du rendement.

Le carter en alliage d’aluminium, les arbres creux et les pignons sont plus légers et le système de lubrification innovant du carter d’huile demi-sec réduit les pertes parasitiques. Au lieu d’un graissage par barbotage généralement appliqué sur les boîtes à engrenages manuelles, cette méthode utilise une pompe mécanique compacte entraînée par l’arbre secondaire pour pulvériser du lubrifiant à faible viscosité sur les dents de l’engrenage en prise, les paliers et les bagues du synchroniseur. La trainée est réduite et une quantité inférieure d’huile est requise : le carter d’huile contient à peine 1 à 2 litres, séparé du train d’engrenage par un déflecteur de polymère léger.

Les profils de retenue sont optimisés avec soin pour fournir des changements fluides et précis. Chaque changement de rapport est exécuté avec la même force pour une sensation positive, sans les inconvénients des charges maximales se caractérisant par un ébranlement une fois la vitesse engagée.

Traction intégrale avec Intelligent Driveline Dynamics (IDD)

Conçu de A à Z pour offrir une traction intégrale, la toute nouvelle XF s’inspire de la réussite de ses prédécesseurs avec un système de couple à la demande de dernière génération et la dynamique de transmission intelligente (IDD), stratégie de commande hautement sophistiquée entièrement développée en interne. Pour maximiser le potentiel du système, la dynamique de transmission intelligente est connectée au répartiteur de couple au freinage et au contrôle dynamique de stabilité.

Avec une efficacité d’ores et déjà éprouvée sur la F-TYPE à traction intégrale, la dynamique de transmission intelligente est conçue pour préserver les caractéristiques de dynamique de Jaguar, tout en maximisant la performance et la tenue de route de la traction supplémentaire, particulièrement en conditions difficiles ou sur des routes en mauvais état. Tout d’abord une berline sport à traction arrière, la toute nouvelle XF répond également à la demande internationale croissante pour des véhicules à traction intégrale.

Intégrée à la boîte de vitesses automatique à huit rapports, la traction intégrale est disponible avec les moteurs essence V6 suralimentés de 340 ch et de 380 ch. Au cours d’une conduite normale, l’intégralité du couple est envoyée à l’essieu arrière.

Mais, si nécessaire, un embrayage humide à disques multiples dévie le couple vers l’essieu avant par un entraînement à chaîne dans la boîte de transfert : 16 % plus légère et 10 % plus économique que la boîte de transfert à engrenage du système précédent, elle est également plus silencieuse.

La quantité de couple transféré, et le moment de ce transfert, est contrôlée par le module IDD, intégré à la boîte de transfert. À l’aide des données du capteur, comme la vitesse du lacet, l’angle de braquage et l’accélération latérale, les algorithmes du module de commande IDD évaluent en permanence le frottement sur la surface de la route et la quantité d’adhérence en cours d’exploitation au niveau de chaque surface de contact du pneu.

Si la dynamique de transmission intelligente (IDD) prédit que les pneus arrière approchent de la limite de traction, le couple est transféré en continu à l’essieu avant.

L’IDD fonctionne également de manière réactive, et peut modifier la répartition du couple avant/arrière pour réduire le survirage dans les virages rapides, grâce à l’amortisseur de lacet.

Réponse de surface adaptative : la traction intégrale détecte le type de route

Une autre fonctionnalité qui agrandit encore plus le champ des possibilités de la traction intégrale de la toute nouvelle XF puisqu’elle évalue le type de surface sur lequel roule la voiture : routes normales, humides, graviers, neige ou encore glace, et modifie les données des systèmes de commande de la direction, de l’accélération, de la transmission et de la stabilité, en fonction des conditions détectées.

Connue sous le nom de réponse de surface adaptative (AdSR) et disponible uniquement sur les modèles à traction intégrale, elle remplace le mode hiver du Jaguar Drive Control et aide le conducteur à contrôler le véhicule et à progresser en toute sécurité en conditions difficiles et à faible adhérence. L’AdSR fonctionne sur toute la plage de vitesses du véhicule.

Grâce à ses algorithmes intelligents, l’ASPC (All Surface Progress Control) est encore plus efficace. Si l’AdSR détermine que le véhicule roule sur une surface à très faible frottement, l’ASPC augmentera le couple moteur le plus progressivement possible, car il supposera que le véhicule devra démarrer sur de la glace.

Jaguar XF (New York 2015)