Ikco

Classé dans : Actualités - Iran Khodro | 0

Logo  Iran  Khodro.

 

Le sigle Ikco est l’acronyme de « Iran Khodro Industrial Group », un des plus grands producteurs d’automobiles du Moyen Orient, principalement connu par son véhicule emblématique, la Paykan, produite pendant près de 40 ans.


La société dispose d’usines dont la capacité totale de production est d’environ un million de véhicules par an, toutes catégories confondues. Il semblerait que Iran Khodro emploie actuellement environ 21.000 personnes.

Sa principale usine se trouve dans la grande banlieue de Téhéran.
 


 

 Paykan  Saloon   1967.

 

Paykan : le passé d’Iran Khodro

Les origines du groupe remontent à 1962, lorsque les frères Ali Akbar et Mahmoud Khayyami fondèrent la firme Iran National, pour produire des véhicules utilitaires et de transports publics sous licence Mercedes-Benz.

Ensuite, à partir de 1966, viendra la Paykan qui reste encore actuellement la voiture la plus connue de l’industrie automobile iranienne.

Car à la fin des années ’60, les dirigeants iraniens veulent également que des voitures particulières soient produites dans le pays. Pour cela, une alliance avec le groupe britannique Rootes est signée.

De cette collaboration naîtra la Paykan, dérivée de l’Hillman Minx/Hunter (produite en Europe sous différentes appellations entre 1966 et 1980).

La Paykan (« flèche » en farsi) sera assemblée dès février 1967 à partir d’ensembles provenant de Grande Bretagne. L’auto deviendra la voiture nationale iranienne et sera déclinée en de nombreuses versions dont le Bardo pick-up.

 

Paykan  Saloon   1967.

En mai 2005, la Paykan disparaît des chaînes de montages et est totalement remplacée par la Samand, basée sur une plate-forme de Peugeot 405 et produite depuis 2001.

 

Depuis février 1967, la production totale des Paykan serait de 2,3 millions tous modèles confondus.

Alors que les premières Paykan étaient simplement montées en Iran, en 2005, 98 % des pièces de la Paykan étaient d’origine nationale.

 

Iran Khodro  Bardo  Pick up  2009.

 

Signalons que le pick-up Bardo figure toujours au catalogue d’Iran Khodro en 2009.

Il est vrai que pour résister à un réseau routier plutôt rustique et des conditions climatiques très diverses et surtout extrêmes, il faut un véhicule robuste, fiable et d’entretien et de réparations aisés. Ce qui semble être le cas de la Paykan (oui, oui !). Aujourd’hui, la Paykan fait et fera certainement encore pour de longues années partie du paysage routier iranien.
 

Paykan  1600 (Circa1999).

 

Après l’acquisition de Simca en 1963, Chrysler rachète en 1967 le groupe Rootes afin de créer Chrysler Europe.

Lorsqu’en 1978, suite au premier choc pétrolier, le constructeur américain est (déjà) en mauvaise posture, Peugeot rachète la branche automobile de Chrysler Europe alors que Renault Véhicules Industriels fait main basse sur le département des poids lourds.

 

Peugeot  405 Iran  2009.

Depuis lors, le groupe PSA Peugeot Citroën prolonge les accords avec Iran National et c’est ainsi que les Peugeot 405 et 206 sont également produites en Iran.

La Peugeot 206 y est même construite en exclusivité dans une version 4 portes à 3 volumes (avec coffre). Inutile de préciser que les trains roulants ont été adaptés aux conditions de circulation locales.

 

Peugeot  206  SD  2009.

En 1979, lors de la Révolution Islamique, Iran National devient Iran Khodro Industrial Group.

 

 Peugeot  RD 1600  2009.

Samand : l’avenir d’Iran Khodro.

PSA Peugeot Citroën et Daimler n’ont pas l’exclusivité des alliances avec le grand groupe iranien. Au niveau de véhicules industriels, Iran Khodro produit également des camions et bus légers Hyundai, ainsi que des minibus du groupe russe GAZ. De plus, Iran Khodro produit désormais également la version iranienne de la Dacia Logan, la Tondar.

A l’heure actuelle, la gamme Iran Khodro comprend les Peugeot 206, 206 SD (avec coffre), 405 (tant berline que break), RD, les Iran Khodro Samand (sur plate-forme 405), Sarir (Samand limousine allongée), Soren (Version plus élaborée et plus récente de la Samand), Pars (405 légèrement retouchée), Tondar (Dacia Logan) et l’éternel "jeune" Bardo pick-up.

Iran  Khodro  Minibus (M-B Sprinter  basis).

La gamme PL s’articule essentiellement sur des licences Daimler et comprend les Axor, Actros et Benz (à cabine semi-avancée) et le Hyundai Mighty Light. La gamme est complétée par 5 types d’autobus et autocars ainsi que par les Hyundai Chorus (minibus), Gaz Gazelle et Mercedes Sprinter.

Iran  Khodro  Samand  LX  2009.

Iran Khodro exporte également ses produits. Au cours des années ’70, Iran National a notamment exporté des autocars Mercedes-Benz/Iran National O 302 en Pologne.

Actuellement, les principaux clients d’Ikco sont les pays du Proche et Moyen-Orient et d’Afrique. La Russie et la Chine font également partie des marchés prospectés. Rien d’étonnant non plus à ce que la firme iranienne ait très récemment noué des liens commerciaux avec le Venezuela. De plus, une usine d’autobus devrait être construite sous peu en Syrie.

En mars dernier, Iran Khodro était présent pour la première fois à Genève. Dans ce que les organisateurs ont appelé le pavillon vert, Iran Khodro exposait 3 Samand, dont une version bi-carburant pouvant fonctionner à l’essence ou au CNG (gaz naturel comprimé). Depuis lors, il semblerait que la firme iranienne ait installé une cellule commerciale en Bulgarie.

La Samand a été mise en production en 2002. C’est une berline de classe moyenne basée sur la plate-forme de la Peugeot 405 adaptée aux conditions difficiles de circulation

Iran  Khodro  Samand  LX  (Genève 2009).

Les formes générales de la voiture ne sont pas désagréables, mais plutôt banales.

À l’intérieur, le volume habitable s’avère suffisant. La finition et les matériaux utilisés, notamment pour le tableau de bord, comme pour les sièges, au demeurant plutôt moelleux, ne nous semblent pas encore correspondre aux exigences européennes.

La version à motorisation essence dispose d’un volume de coffre de 500 L.  La voiture à carburation mixte essence/CNG dispose d’un réservoir supplémentaire pour le CNG, situé derrière les sièges arrière, et qui ampute le coffre à bagages d’une bonne centaine de litres de volume utile.

 

 

Iran  Khodro  Samand  LX  (Genève 2009).

Iran  Khodro  Samand  LX  " CNG" (Genève 2009).


Dimensions Principales Samand

Longueur                      4.500 mm

Largeur                        1.720 mm

Hauteur                        1.460 mm

Empattement               2.670 mm

Poids à vide                 1.360 kilos

Réservoir d’essence    70 L

Motorisations Samand

 

 

Samand LX 1,6 LX 1,7
Type moteur TU5JP4 EF-7 NA
Carburant Essence sans plomb RON 95 Essence sans plomb RON 95/_Gaz Naturel Comprimé
Alimentation Injection multi points
Cylindrée 1.587 cc 1.648 cc
Nombre de cylindres 4
Nombre de soupapes par cylindre 4
Taux de compression 10,5 : 1 11,1 :1
Puissance 108 CV à 5.600 tr/mn 113 CV à 6.000 tr/mn (essence) 103 CV à 6.000 tr/mn (CNG)
Couple 142 Nm à 4.000 tr/mn 155 Nm à 4.500 tr/mn 136 Nm à 4.500 tr/mn
Consommations 90 km/h  5,9 L/100 km  5 L/100 km 3,9 kilos/100 km
 Consommation moyenne  7,6 L/100 km  7,8 L/100 km 7,8 kilos/100 km
 Vitesse  190 km/h 189 km/h 181 km/h
Boîte de vitesses Manuelle à 5 rapports
Suspensions avant Type McPherson, ressorts hélicoïdaux, amortisseurs téléscopiques, barre anti-dévers
Suspensions arrière Barres de torsion, amortisseurs téléscopiques
Freins avant Disques ventilés
Freins arrière Tambours

 


Liens intéressants :

http://www.ikco.com

 

http://www.rootes-chrysler.co.uk/paykan.html

 

Peugeot  206  SD  2009.

Peugeot  206  SD  2009.

 Paykan  Saloon  1800  1999.

Paykan  SALOON  1967.

Paykan  SALOON  1967.

Paykan  DELUXE  1975.

Paykan  GT  1975.

 

 

Iran  Khodro  SARIR  2009.

Iran  Khodro  SARIR  2009.

Iran  Khodro  SARIR  2009.

Iran  Khodro  SARIR  2009.

Iran  Khodro  SOREN  2009.

Iran  Khodro  SOREN  2009.