Le trophée FuturAuto 2013 revient à la Hyundai ix35 avec pile à combustible.

Hyundai ix35 FCEV 

Pour la douzième fois d’affilée, l’Union des Journalistes de la Presse automobile belge (UJBA) a profité du Salon de l’Auto bruxellois pour décerner le prix FuturAuto à l’innovation technologique jugée la plus marquante. En 2013, ce prix récompense la ix35 FCEV (Fuel Cell Electric Vehicle) de Hyundai, la première voiture équipée d’une pile à combustible alimentée à l’hydrogène à être produite en série.


Hyundai ix35 FCEV

Le trophée récompense une innovation technologique en matière de sécurité, d’écologie, de confort, de mécanique, d’économie, d’industrie, de circulation…

Bref, tous les domaines ayant trait de près ou de loin au secteur de l’automobile. Les journalistes automobiles de la presse spécialisée ont sélectionné 5 innovations sur une liste initiale de 16 initiatives, avant d’élire la ix35 FCEV de Hyundai avec une confortable avance.

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse de l’UJBA (Union des Journalistes de la Presse automobile belge).

Hyundai ix35 FCEV

Pour la 12ième fois consécutive, l’Union des Journalistes Belges de l’Automobile (UJBA) a décerné, à l’occasion du Salon de l’Automobile de Bruxelles, son prix FuturAuto.

Le lauréat 2013 est la Hyundai ix35 FCEV, la première voiture à pile à combustible (alimentée à l’hydrogène) au monde à être produite en série.

Le prix FuturAuto récompense une innovation technologique concernant la sécurité, le respect de l’environnement, le confort, la mécanique, l’économie, l’industrie, la circulation… Chaque domaine qui, de près ou de loin, touche au secteur, peut entrer en ligne de compte. Au sein d’une long list de 16 candidats, les journalistes automobiles professionnels de l’association en ont sélectionné 5: la Hyundai ix35 FCEV à pile à combustible, la Volvo V40 doté du premier airbag piéton au monde, le contrôle électronique de stabilité pour motos (MSC) développé par Bosch (équivalent de l’ESC sur une voiture), le Mercedes Actros qui est le premier camion à pouvoir effectuer de façon autonome un freinage d’urgence si la situation présente un risque de collision, et le système i-ELOOP de récupération de l’énergie au freinage mis au point par Mazda, qui contribue efficacement à réduire les émissions de CO2.

Hyundai ix35 FCEV

La Hyundai ix35 FCEV l’a emporté largement sur les autres nominés parce qu’elle fait passer la pile à combustible au stade de la série. Rappelons que cette technologie permet de transformer l’hydrogène en énergie électrique destinée à alimenter le moteur qui anime la voiture. L’intérêt du procédé est que le seul sous-produit qu’il génère est de l’eau, à l’exclusion de toute substance polluante. Il est communément admis que l’hydrogène constitue l’une des sources d’énergie les plus prometteuses pour l’automobile du futur, à côté des voitures 100% électriques équipés de batteries et des véhicules hybrides.

Bien que différents constructeurs aient déjà présenté des voitures à pile à combustible quasiment prêtes à entrer en production, le constructeur coréen Hyundai est le premier à produire effectivement un tel véhicule sur une large échelle et à le proposer, via une formule de leasing, aux entreprises, qui constituent donc la clientèle cible dans un premier temps. L’iX35 FCEV sera produite en quantités limitées les deux premières années (environ 1.000 exemplaires) avant d’être fabriquée à quelque 10.000 unités annuelles dès 2015. La raison pour laquelle les autres constructeurs demeurent hésitants

est que les infrastructures pour faire le plein d’hydrogène sont à peu près inexistantes dans la plupart des pays.

Faisant fi de l’éternelle question de savoir qui, de la poule ou de l’oeuf, a été le premier, Hyundai a décidé d’aller résolument de l’avant et de commercialiser des véhicules à pile à combustible, même si ce sera forcément en petit nombre au début. Cette initiative courageuse a été saluée par les journalistes automobiles belges qui ont donc décerné à la Hyundai iX 35 FCEV le prix FuturAuto 2013.

Remise du prix jeudi 10/01/2013 14:30 h, palais 4, Hyundai.

Hyundai ix35 FCEV

Le Prix FuturAuto 2013 de l’UJBA attribué au premier véhicule à pile à combustible produit en série

1. Hyundai ix35 FCEV: premier véhicule à pile à combustible produit en série

Cela fait déjà un certain temps que Hyundai développe un véhicule fonctionnant  l’hydrogène, et les nombreux avantages de cette technologie sont aujourd’hui bien connus. C’est au Salon de Paris que Hyundai a annoncé qu’il allait bientôt être le tout premier constructeur automobile, à se lancer dans la production en série de ce genre de véhicule. Pratiquement, cela veut dire que le ix35 FCEV ne sera plus fabriqué à la main, mais sur la ligne de production normale, et ce à partir de fin 2012. C’est une véritable première dans le monde automobile et Hyundai vise 10.000 unités dès 2015.

Concrètement, les entreprises peuvent louer le ix35 à pile à combustible, y compris en Belgique, mais le pays ne dispose malheureusement pas, à l’heure actuelle, de réseau de distribution pour l’hydrogène. Colruyt a toutefois manifesté son intérêt, car il dispose de sa propre station à hydrogène.

2. Volvo V40: l’airbag piéton

Volvo est le premier constructeur au monde à proposer, sur la nouvelle V40, un airbag piéton. Sept capteurs implantés à l’avant du véhicule transmettent des signaux à une unité de commande. L’entrée en contact de la voiture avec un objet provoque une altération du signal, que l’unité de commande évalue; si elle les interprète comme correspondant à la jambe d’un être humain, le déclenchement de l’airbag piéton est alors activé. Les charnières de capot sont chacune équipées d’un mécanisme d’éjection pyrotechnique qui, à l’activation du système, dégage une goupille pour libérer l’arrière du capot. Pendant la séquence de gonflage, l’airbag soulève de 10 centimètres le capot qui se maintient dans cette position. L’espace supplémentaire entre le capot et les organes rigides du compartiment moteur laisse suffisamment de place au capot pour qu’il puisse se déformer, générant ainsi un effet d’amortissement au moment où il est heurté par le piéton. Une fois gonflé, l’airbag couvre la totalité des balais d’essuie-glaces au repos, un tiers environ du pare-brise et la partie inférieure des  A. Le dispositif est opérationnel entre 20 et 50 km/h. 75% des accidents impliquant des piétons se produisent en-dessous de 40 km/h.

Volvo V40

3. Bosch Motor Stability Control (MSC) pour motos

Le spécialiste allemand Bosch lance aujourd’hui un contrôle de stabilité type ESC destiné spécialement aux motos. Le système vient en aide au motocycliste en cas de forte accélération et de freinage appuyé, ainsi que lorsqu’il s’agit de négocier un virage. Il ressort d’une enquête récente que 25% des accidents de moto ont lieu en virage. L’électronique du MSC « moto» de Bosch prend en compte des informations envoyées par les capteurs ABS de chacune des deux roues, mais également l’impulsion donnée au guidon par le conducteur et l’angle d’inclinaison de sa machine. Il faut néanmoins savoir que les possibilités d’intervention du système sont plus limitées que sur 4 roues.

4. Mercedes-Benz Actros: Predictive Powertrain Control & Active Brake Assist 3

Le nouveau Mercedes-Benz Actros est champion en matière de consommation de carburant et cela se vérifie en pratique. Equipé du nouveau « Predictive Powertrain Control » (PPC), il permet, en liaison avec le moteur OM 471 (EURO VI) d’économiser encore jusqu’à 3 % de carburant. Ce système d’aide à la conduite est capable – le premier au monde à partir des données GPS – de reconnaître la topographie en présence et dès lors de réagir de façon optimale au regard de la consommation. PPC se distingue des simples régulateurs de vitesse et de freinage en ceci qu’il intervient également sur la commande de boîte. Ce couplage garantit l’ordre optimal des passages de rapports en côte, permet d’éviter les montées en rapport avant les plateaux surélevés ou d’opter pour un rétrogradage préventif à l’abord d’une pente. L’Actros est aussi équipé du système exclusif Active Brake Assist 3. Ce système est capable d’initier un freinage à fond en parfaite autonomie en présence d’obstacles. L’Actros peut, par conséquent, limiter les conséquences d’un accident – comme c’était déjà le cas – mais plus encore, il peut, en fonction de la vitesse, permettre de l’éviter.

5. Mazda i-ELOOP & SKYACTIV: Système exclusif de Récupération de l’Energie au Freinage

Alliant une conduite souple et raffinée en parfaite adéquation avec son statut de porte-étendard de la marque, à un comportement routier aussi sportif que linéaire, comme toute Mazda digne de ce nom, cette Mazda6 hérite des technologies SKYACTIV et constitue le premier modèle Mazda à se doter de l’i-ELOOP, le système exclusif de récupération de l’énergie au freinage. Il en résulte un véhicule plus puissant et plus sobre que jamais (3,9 l/100 km et 104 g/km). Les designers et ingénieurs de la marque ont travaillé en étroite collaboration pour conférer une réelle personnalité à sa silhouette de rêve. C’est pourquoi ils ont refusé tout compromis : ses performances sont à l’image de son esthétique.

Hyundai ix35 FCEV