Le break Hyundai i40 2012 en première mondiale à Genève

Hyundai i40 Break 2012

 

Hyundai dévoile les premières esquisses et informations sur un véhicule break du segment D destiné au marché fleet européen.

 

 

• La dénomination « i40 » est confirmée pour le nouveau modèle du « segment D ».

 

• Lancement d’abord en version break.

 

• Conception spécifique au marché européen, sur une nouvelle plate-forme.

 

• Orientation marché des parcs automobiles >> les émissions de CO2 les plus faibles de son segment !

 

• Première mondiale prévue pour le salon de Genève 2011.

 


 

Hyundai i40 Break 2012

 

SÉOUL – décembre 2010 – Lors d’un évènement de presse exclusif devant une poignée de journalistes européens, Hyundai a révélé pour la première fois, dans son centre R&D coréen, de plus amples informations sur le nouveau modèle du segment D avec lequel la marque entend aborder le marché européen des parcs automobiles à partir du milieu de l’année prochaine.

La désignation « i40 » a été immédiatement confirmée pour le modèle qui, dans un premier temps, sera commercialisé en version break.

Le choix d’un break n’est pas si étonnant étant donné que ce type de modèle est très populaire sur la scène européenne des parcs automobiles.

Plus tard (fin 2011), une version trois volumes de la i40 sera également commercialisée.

La i40 break sera dévoilée au salon de Genève (mars 2011), pour faire son apparition dans les show-rooms européens vers le mois de mai.

Avec sa longueur de 4,77 mètres, une largeur de 1,81 mètre et un empattement de 2,77 mètres, la nouvelle i40 est l’un des breaks les plus spacieux de son segment.

L’habitacle confortable le prouve également, et sur ce point, la i40 promet même de devenir la nouvelle référence.

Mais c’est surtout la palette de moteurs qui souligne les ambitions de la nouvelle venue pour le marché des parcs automobiles européens.

Ainsi, la nouvelle i40 sera disponible équipée d’un moteur essence 1.6 GDI et 2.0 GDI (toujours avec injection directe pour une faible consommation).

La clientèle d’affaires pourra parfaitement se retrouver dans le moteur 1.7 CRDi fiscalement avantageux qui sera disponible en différentes puissances, dont une variante développant 115 ch.

En outre, les versions 2.0 GDI et 1.7 CRDi pourront être associées à une boîte automatique à six rapports.

Les émissions de CO2 particulièrement faibles de la 1.7 CRDi sont également remarquables.

Avec une valeur record de 113 g par km, la i40 break 1.7 CRDi avec package Blue Drive devient de suite le break le plus propre de son segment !

À titre de comparaison, la nouvelle VW Passat Variant Blue Motion Technologie émet 116 g de CO2, l’Opel Insignia Sports Tourer ecoFLEX 134 g et la Ford Mondeo Wagon 139 g.

Ces véhicules sont les principaux concurrents de la nouvelle Hyundai i40.

C’est pleinement confiant que Hyundai aspire au lancement de la nouvelle i40 qui, avec son langage stylistique Fluidic Design agréable à l’oeil, séduira assurément la clientèle européenne, notamment pour les parcs automobiles.

Parce que les gouts européens sont tout à fait différents, le modèle a été mis au point spécifiquement pour le marché européen.

Bien que la i40 partage quelques éléments techniques avec la Sonata américaine, ces deux voitures sont très différentes en termes de design et de caractère.

La i40 utilise ainsi une nouvelle plate-forme et a été entièrement adaptée aux gouts européens dans le Centre R&D européen de Rüsselsheim en Allemagne.

C’est là que les différentes fonctionnalités de technologie de pointe pour le marché européen ont été mises au point.

Notamment l’éclairage adaptatif dans les virages, le système de maintien sur la bande de circulation, l’aide au stationnement automatique, le régulateur de vitesse adaptatif et bien d’autres choses.

Hyundai i40 Break 2012