Hyundai présente sa première voiture électrique, la « BlueOn ».

Hyundai BueOn Concept (Parijs 2010)

 

Hyundai vient de présenter sa première voiture électrique. 


La BlueOn utilise la base de la citadine i10. 

Il n’est pas encore question de la proposer au grand public, mais dès le mois d’octobre, une trentaine d’exemplaires seront utilisés à titre d’essai par certaines agences gouvernementales Sud Coréennes.


La BlueOn peut être rechargée soit sur le réseau domestique, soit sur un réseau industriel. 

Dans ce dernier cas, le temps de recharge est plus rapide.


Comme les automobiles électriques sont très silencieuses, Hyundai a équipé la BlueOn du système VESS, qui génère un bruit afin de rendre le véhicule audible auprès des piétons.


Ci-joint le communiqué de presse de Korean Motor Company à propos de la présentation de la première voiture électrique du géant coréen Hyundai.


Hyundai BueOn Concept (Paris 2010)

 

• « BlueOn » est le tout premier véhicule électrique pleine vitesse coréen.


• Ce nouveau modèle Hyundai atteint une vitesse maximum de 130 km/h et offre une

autonomie de 140 km.


• Nouveauté : le VESS, Virtual Engine Sound System

Très récemment, Hyundai Motor Co. a franchi un pas historique en matière de technologies respectueuses de l’environnement en présentant son premier véhicule électrique pleine vitesse (FSEV), la « BlueOn ».

« Nous sommes heureux de présenter au monde la BlueOn, entièrement développée en Corée et équipée des toutes dernières technologies mises au point par Hyundai », a déclaré Hyun-Soon Lee, vice-président du département de R&D de Hyundai.

« Les clients s’intéressent de plus en plus aux voitures respectueuses de l’environnement, la demande pour ce type de véhicule progresse.

Donc, si nous voulons devenir leaders de l’industrie, nous devons impérativement maîtriser cette technologie de pointe.

Hyundai a décidé de s’engager à réduire son empreinte carbone et répondre aux besoins du marché. »

Flottes d’essai

Au total, Hyundai a investi quelques 40 milliards de won au cours de l’année passée pour créer la BlueOn, basée sur la petite citadine de sa gamme, la i10. La version électrique de la i10 a été dévoilée au public lors du Salon de l’Automobile de Francfort de 2009.

Hyundai entend fournir 30 BlueOn de test à différentes organisations gouvernementales coréennes d’ici le mois d’octobre.

Ces véhicules serviront principalement à soutenir le développement et les essais des infrastructures de charges pendant environ deux ans, soit jusqu’au mois d’août 2012.

En outre, ils seront utilisés à des fins promotionnelles, pour valoriser l’image respectueuse de l’environnement de la Corée du Sud, notamment lors du prochain sommet du G20.

Le nom « BlueOn » s’inspire de la stratégie Blue Drive de Hyundai, qui reprend tous les produits et technologies respectueux de l’environnement développés par le constructeur.

Quant au mot « On », il fait référence à la mise sous tension d’un dispositif électrique.

Hyundai BlueOn Concept (Paris 2010)

Batteries LiPoly innovantes, système VESS

Compacte, la BlueOn affiche une longueur et une largeur totales de respectivement 3.850 mm et de 1.595 mm pour une hauteur de 1.540 mm.

Elle est équipée d’un moteur électrique extrêmement performant alimenté par une batterie innovante en lithium-ion polymère (LiPoly) de 16,4 kWh, présentant de multiples avantages par rapport aux autres types de batteries.

La BlueOn bénéficie d’une puissance maximale de 81 ch (61 kW) et d’un couple maximum de 21,4 kg/m (210 Nm).

Les véhicules totalement électriques étant alimentés exclusivement par leur batterie et leur moteur électrique, leurs performances reposent en grande partie sur la durée de vie et la capacité de charge de la batterie.

Hyundai a opté pour les batteries LiPoly car elles délivrent la même énergie que les batteries nickel-métal-hydrure pour un poids 30 % inférieur et un volume 40 % inférieur, offrant ainsi un meilleur rendement, tout en laissant davantage d’espace aux passagers.

En outre, la voiture a été conçue pour éviter tout problème de surcharge ou de sécurité en cas d’accident.

Hyundai a effectué des centaines de milliers de kilomètres de tests d’endurance afin de garantir la sécurité de son nouveau modèle.

La BlueOn affiche une vitesse de pointe de 130 km/h et passe de 0 à 100 km/h en 13,1 secondes, ce qui la rend plus performante que certains véhicules à moteur essence de la même catégorie.

Elle est par ailleurs équipée du système VESS (Virtual Engine Sound System) qui génère un son artificiel afin d’améliorer la sécurité des piétons, puisqu’un véhicule électrique est pratiquement, voire totalement, silencieux à faible vitesse.

Recharge

La BlueOn est en mesure de parcourir jusqu’à 140 km sur une seule charge.

Elle dispose également de deux modes de recharge : sur l’alimentation domestique de 220 V ou sur une alimentation industrielle de 380 V, pour une recharge plus rapide.

Sur le courant domestique, la batterie est complètement rechargée en six heures, tandis que la méthode de chargement rapide lui permet de se recharger à près de 80 % en 25 minutes.

De plus, les composants alimentés par le moteur ont été électrifiés de sorte que la direction assistée, la pompe à eau électrique et le système de freinage régénérateur, dépendants du moteur électrique, sont parfaitement adaptés à la BlueOn.

Pour accroître le confort du conducteur, Hyundai a doté la BlueOn d’un système télématique avancé indiquant l’état de charge des batteries, mais aussi l’emplacement des stations de recharge.

Enfin, un écran de surveillance à cristaux liquides TFT de 4,2 pouces offrant également une fonction de guidage vocal est proposé.

Hyundai prévoit d’étendre les capacités de production de la BlueOn dès l’année prochaine, en organisant des productions tests, et s’est fixée comme objectif la production de 2.500 unités d’ici la fin 2012.

 

Hyundai BueOn Concept (Paris 2010)