Hyundai : Nouveau moteur 1,2 litre T-GDi

Lors des salons de l’automobile et/ou d’autres évènements dédiés à notre moyen de transport préféré, les nouveautés les plus importantes, les plus « pratiques », ne sont pas toujours celles qui prennent le plus de place, ni celles qui attirent tous les regards.


Hyundai en a fait la preuve pendant le salon de Genève, qui ferme ses portes aujourd’hui.

Le premier constructeur coréen avait exposé une maquette des plus discrètes de son nouveau moteur à injection directe, agrémenté d’un turbo, le 1,2 L T-GDi.


Pour l’heure, on ne sait pas encore dans quel modèle il sera monté, mais le communiqué de presse qui suit, laisse sous-entendre qu’on le retrouvera à court ou moyen terme sous les capots des représentants Hyundai des segments B et C.

Hyundai  Nouveau moteur Kappa 1,2 L T-GDi (Genève  2012)


Hyundai crée la surprise à Genève avec son nouveau moteur 1,2 litre T-GDi

Hyundai avait concocté une surprise de taille pour le Salon automobile de Genève.

En exhibant la maquette d’un nouveau moteur à essence, compact, équipé de l’injection directe et doté d’un turbo, la marque a illustré la tendance suivie en matière d’élaboration de petits moteurs à essence.

Dévoilé pour la première fois au Salon automobile de Genève, le moteur quatre cylindres 1,2 litre T-GDi « Kappa » est à la fois réactif, efficace et compact.

Ce nouveau moteur démontre encore une fois la stratégie de réduction des émissions de CO2 de nos voitures à court et moyen terme.

Nous atteindrons cet objectif en nous focalisant sur l’élaboration de moteurs à injection directe (GDi) et, notamment, sur l’utilisation du turbo (d’où le T-GDi).

La gamme de moteurs Kappa est déjà très compétitive et associe réactivité et efficacité pour répondre au mieux aux exigences des consommateurs européens.

L’ajout de l’injection directe et du turbo est à la fois bénéfique aux performances et aux prestations environnementales du moteur.

S’il n’existe encore aucune application pratique du moteur à un modèle Hyundai en particulier, il est évident que les ingénieurs avaient déjà des voitures des segments B et C en ligne de mire pendant son élaboration.

Hyundai a profité du salon de l’automobile de Genève pour prendre le pouls, tant de la presse et des professionnels, que du public.

Principales spécifications techniques (provisoires)

Cylindrée 1.248 cm3

Nombre de cylindres 4

Arbre à cames Double arbre à cames en tête

Nombre de soupapes par cylindre 4

Alimentation Injection directe

Suralimentation Turbo

Émissions de CO2  Inférieures à 110g/km