Hyundai ix35 Fuel Cell

Jusqu’à 1 000 ix35 Fuel Cell sur la route d’ici 2015.

 

Livraisons aux flottes municipales et privées en cours.

 

Lauréat du prestigieux prix FuturAuto 2013 récompensant l’innovation technique.


Hyundai ix35  Fuel Cell

La production du ix35 Fuel Cell de Hyundai a commencé en janvier 2013 dans l’usine de fabrication d’Ulsan en Corée, faisant de Hyundai le premier constructeur automobile à lancer la production commerciale d’un véhicule alimenté à l’hydrogène. La première voiture complète est sortie de la chaîne de montage le 26 février 2013.

Objectif affiché : pas moins de 1 000 véhicules d’ici 2015, destinés surtout aux flottes publiques et privées. Au-delà de 2015, Hyundai compte lancer une production de masse, limitée à 10 000 exemplaires, de son ix35 Fuel Cell.

Hyundai a déjà conclu des contrats avec les villes de Copenhagen au Danemark et de Skåne en Suède pour proposer le ix35 Fuel Cell en leasing à des flottes municipales.

Depuis octobre 2011, la ‘Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (FCH JU)’ a en outre mis des ix35 Fuel Cell à disposition de décisionnaires européens et du grand public afin de démontrer le potentiel de commercialisation de la technologie des piles à combustible.

Hyundai ix35  Fuel Cell

Des références primées

Au Salon de l’auto 2013 de Bruxelles, le ix35 Fuel Cell s’est vu décerner le prestigieux prix FuturAuto en tant que premier véhicule à hydrogène à pile à combustible produit en masse et disponible dans le commerce.

Le prix, qui en est à sa 12ième édition, célèbre l’innovation technologique dans l’industrie automobile et est attribué par un jury de journalistes issus de l’Union des Journalistes de la Presse automobile belge (UJBA).

Sur une liste initiale de 16 projets, les journalistes automobiles de la presse spécialisée ont sélectionné 5 innovations, proposées par Hyundai, Bosch, Mazda, Mercedes Benz et Volvo

Hyundai ix35  Fuel Cell

Pile à combustion de la troisième génération

Le ix35 Fuel Cell est la troisième génération de véhicules électriques à pile à combustible (FCEV) de Hyundai. Depuis le lancement du Santa Fe FCEV en 2000, le groupe a pris le leadership mondial du développement de la technologie des piles à combustible à hydrogène, et exploite le plus grand centre de recherche de pile à combustible en Corée.

Alimentée par la première pile à combustible de 80 kW (109 ch) du groupe, la deuxième

génération de véhicule électrique à pile à combustible de Hyundai, le Tucson FCEV, a été lancée en 2005.

La troisième génération de FCEV, baptisée ix35 Fuel Cell, propose un véhicule véritablement viable, destiné à un usage quotidien et déclinant la sécurité, l’équipement, le confort et les performances du x35 à propulsion conventionnelle sans produire la moindre émission nocive.

Le ix35 Fuel Cell de Hyundai offre d’importantes améliorations par rapport à son prédécesseur, notamment une autonomie prolongée de plus de 50 % et une consommation de 15 % plus basse.

Le ix35 Fuel Cell est équipé d’un moteur électrique de 100 kW (136 ch) pour une vitesse maximale de 160 km/h. Grâce à ses deux réservoirs de stockage d’hydrogène, d’une capacité totale de 5,64 kg, le véhicule est capable de parcourir 594 km en une seule charge et de démarrer par – 20 degrés Celsius. L’énergie est stockée dans une batterie polymère lithium-ion de 24 kW, conçue conjointement avec LG Chemical.

Les piles à combustible fonctionnent en convertissant l’énergie chimique de l’hydrogène en énergie électromécanique. Dans la pile à combustible, la membrane électrolyte polymère est entourée d’une anode et d’une cathode. La création d’un courant électrique comprend trois étapes :

 

– De l’hydrogène gazeux s’écoule sur l’anode et se scinde en ions hydrogène (protons) et

  en électrons.

– Seuls les protons savent traverser la membrane électrolyte polymère. Les électrons se

  déplacent vers un circuit externe, qui fait tourner le moteur.

– Au niveau de la cathode, les électrons et les protons réagissent avec l’oxygène (de

  l’air) pour créer de l’H2O, le seul déchet à quitter la cellule.

Le ix35 Fuel Cell de Hyundai représente l’un des véhicules les plus avancés du genre.

Grâce à son développement continu et à l’amélioration de ses coûts de production, une production de masse limitée devrait permettre de la commercialiser à un nombre bien plus élevé de clients à travers le monde au-delà de 2015.

LES INITIATIVES DE HYUNDAI EN MATIÈRE D’HYDROGÈNE

Hyundai a participé à un large éventail d’initiatives et de partenariats pour promouvoir les piles à combustible à hydrogène en tant que solution d’avenir en matière de transport

européen. À l’heure où les gouvernements, les organisations à but non lucratif et les entreprises privées planchent sur des modes de transport alternatifs, Hyundai appuie la dynamique des FCEV dans la région.

Hyundai ix35  Fuel Cell

En mai 2011, Hyundai a signé un protocole d’entente (PE) avec la ville de Copenhague, le fabricant de piles à combustible H2 Logic et Hydrogen Link, une association qui milite pour l’utilisation de l’électricité issue de l’hydrogène et des piles à combustible à des fins de transport au Danemark.

L’objectif de cet accord est d’établir une infrastructure en faveur des FCEV à Copenhague, une ville qui entend devenir neutre en carbone d’ici 2025. En 2011, dans le cadre du protocole d’entente, Hyundai a mis à disposition deux ix35 Fuel Cell afin que les maires de Copenhague, Oslo, Stockholm et Reykjavik testent le véhicule.

En octobre 2011, Hyundai a invité les principaux médias européens à tester son ix35 Fuel

Cell à Copenhague, une nouvelle étape cruciale vers la commercialisation des FCEV sur le marché automobile grand public d’ici 2015.

L’essai routier de Copenhague fait suite à l’annonce selon laquelle la ‘Fuel Cells and Hydrogen Joint Undertaking (FCH JU)’ soutenue par la Commission européenne a choisi le ix35 Fuel Cell comme véhicule de démonstration pour tester et promouvoir la technologie des piles à combustible à hydrogène dans un environnement réel. Dans le cadre de cette initiative, le ix35 Fuel Cell a été mis à la disposition de membres du Parlement européen, de commissaires, de fonctionnaires de l’UE et d’autres décisionnaires pour effectuer des tests.

Ce faisant, le ix35 Fuel Cell et la technologie des véhicules à hydrogène ont acquis une grande visibilité auprès des dirigeants.

En janvier 2012, Hyundai a signé un protocole d’entente avec douze autres participants du secteur pour lancer un programme baptisé UKH2Mobility. Celui-ci s’appuie sur l’expérience d’autres initiatives européennes en la matière pour examiner le potentiel de l’hydrogène en tant que carburant pour les véhicules à faibles émissions de carbone. Les résultats du programme, qui a mobilisé 400 millions de livres sterling (environ 475 millions d’euros) de fonds gouvernementaux britanniques, déboucheront sur de nouvelles mesures afin de faire de l’hydrogène un carburant moins exotique au Royaume-Uni.

Une étude menée en février 2013 et publiée par UKH2Mobility estime qu’en réalisant les investissements d’infrastructure appropriée plus de 1,5 million de véhicules à hydrogène pourrait être sur les routes d’ici 2030 rien qu’au Royaume-Uni.

La vision et la stratégie du groupe lui ont valu d’être repris dans le baromètre 2012 des meilleures marques vertes mondiales d’Interbrand. Hyundai, qui arrive en 17ième place est l’un des constructeurs automobiles les mieux classés. Interbrand a insisté sur le leadership de Hyundai dans le secteur de la technologie zéro émission grâce aux progrès réalisés en matière de conception de piles à hydrogène.

Grâce au développement technologique, ainsi qu’aux différents programmes et initiatives

auxquels Hyundai a participé, le groupe démontre son engagement en faveur des véhicules à pile à hydrogène en tant que solution écologique pour répondre aux besoins futurs en matière de mobilité.

Hyundai ix35  Fuel Cell

Spécifications techniques Hyundai ix35 Fuel Cell

Groupe propulseur et transmission

Moteur à induction à l’avant, pile à combustible avec deux réservoirs d’hydrogène centraux.

Batterie 24 kW Lithium-Polymère

Pile à combustible

Pile à combustible de 100 kW avec deux réservoirs d’hydrogène

Puissance/_couple 100 kW (136 ch)/_300 Nm disponible à partir de 0 t/m

Transmission Boîtier différentiel

Émissions Uniquement de l’H2O (eau)

Suspensions

Avant Totalement indépendante – à éléments MacPherson montée sur un faux-châssis, avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à gaz. Barre antiroulis.

Arrière Totalement indépendante – multibras montée sur un faux-châssis, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à gaz sensibles à l’accélération.

Direction

Type Crémaillère à assistance électrique

Démultiplication 15,9:1

Tours de butée à butée 2,96

Rayon de braquage 10,58 m

Freins

Assistance Servo à gestion électronique

Avant Disques ventilés ; 300 mm

Arrière Disques pleins; 262 mm

Frein de stationnement Levier de commande

ABS 4 canaux, avec EBD

BAS Braking Assistance System : amplifie la puissance de freinage en cas d’urgence

DBC Downhill Brake Control : limite la vitesse à 8 km/h en descente

Décélération 100 à 0 km/h 41,7 m

Roues et pneus

Roues En alliage 16’’x6,5

Pneus 215/70 R16

Réserve Kit de réparation

Dimensions

Extérieur

Longueur totale 4410 mm

Largeur totale 1820 mm (hors rétroviseurs)

Hauteur totale 1670 mm

Empattement 2640 mm

Voie avant 1585 mm

Voie arrière 1586 mm

Porte-à-faux avant 880 mm

Porte-à-faux arrière 890 mm

Garde au sol 170 mm

Angle d’attaque 24,2 degrés

Angle de fuite 26,9 degrés

Angle ventral 17,0 degrés

Angle de dévers latéral 45,0 degrés

Angle d’escalade 44,19 degrés

Intérieur

                                                Avant                 Arrière

Garde au toit                          1000 mm             994 mm

Espace aux jambes                1047 mm             982 mm

Largeur aux épaules              1450 mm            1400 mm

Largeur aux hanches             1410 mm            1356 mm

Poids

Poids à vide 1830 kg

Poids brut 1980 kg

Charge utile 375 kg

Volumes

Réservoir d’hydrogène 5,64 kg/_700 bar (70 MPa)

Coffre 465 – 1436 litres

Performances*

Vitesse de pointe (km/h) 160

Accélération 0 à 100 km/h (sec) 12,5

Consommation* 0,95 kg/_100 km (hydrogène)

Autonomie 594 km

* Les chiffres mentionnés sont des estimations du fabricant

Hyundai ix35  Fuel Cell