Hyundai i30 Blue Drive start/stop : Première étape du programme européen Blue Drive.

Hyundai   i30   "Blue  Drive  Stop & Start"  2009.

 

Hyundai, comme tous les constructeurs à l’heure actuelle, propose une gamme de voitures plus respectueuses de l’environnement et plus économiques. 

Ces Hyundai reçoivent le qualificatif Blue Drive.


Dans un premier stade, la Hyundai i30 Blue Drive Stop & Start, sera disponible.  Equipée d’un moteur à essence de 1,4 ou 1,6 L, la i30 Blue Drive Stop & Start est pourvue d’un système ISG de Bosch, qui coupe automatiquement le moteur lorsque les conditions de circulation le permettent (feuu rouge, passage à niveau, embouteillages, . . .).  Ce système semble être devenu la panacée pour  diminuer la consommation et les rejets.


La famille Blue Drive ne se limitera pas seulement aux modèle ISG, mais comprendra à terme une large gamme d’autos propres et économiques mues par d’autres motorisations écologiques.


Ci-joint le communiqué de presse concernant la Hyundai i30 Stop & Start.


 

Hyundai   i30   "Blue  Drive  Stop & Start"  2009.

• i30 start/stop sur les versions essence 1,4 et 1,6.
 

• Jusqu’à 15 % de gain de consommation en cycle urbain.
 

• Disponible cette année  encore sur d’autres versions.
 

Hyundai   i30   "Blue  Drive  Stop & Start"  2009.

 

Hyundai lance la i30 Blue Drive équipée du système ISG (‘Idle Stop & Go’), un système stop/start innovant qui limite encore la consommation. Il s’agit d’un premier volet important d’une grande éco-initiative qui s’appelle Blue Drive. Sous  ce  dénominateur, Hyundai mettra sur le marché toute une série de nouvelles versions et technologies respectueuses de l’environnement.
 

La nouvelle Hyundai i30 Blue Drive a été dévoilée en première mondiale au Salon de l’auto de Genève.

Cette version écologique de la i30 permet d’économiser une très grande quantité de carburant dans un environnement urbain en coupant automatiquement le moteur lorsque la voiture est à l’arrêt.
 

Hyundai   i30   "Blue  Drive  Stop & Start"  2009.

La i30 Blue Drive est équipée d’un moteur essence à 4 cylindres en ligne d’une capacité d’1,6 litre et d’une puissance de 126 CV. Le moteur est couplé à une boîte de vitesses manuelle de cinq rapports.
 

En comparaison avec une i30 traditionnelle, la voiture équipée de l’ISG affiche une consommation normalisée combinée réduite de 7 %. Les émissions de CO2 baissent de 152 g/km à 142 g/km.
 

Avec le moteur essence 1,4 litre, les émissions de CO2 diminuent même, sur la version Blue Drive équipée de l’ISG, jusqu’à la valeur encore inférieure de 135 g/km. Pour réduire davantage les émissions de CO2, la i30 Blue sera équipée au fil du temps d’autres technologies Blue Drive qui sont encore actuellement en cours de développement.
 

Hyundai   i30   "Blue  Drive  Stop & Start"  2009.

Grâce à Blue Drive, Hyundai élargit sa liste de priorités. L’idée fondamentale à cet égard est une mobilité durable. Cela donne aux acheteurs de voiture la chance de faire un choix écologique correct. L’offre ira des véhicules Blue Drive ISG aux modèles hybrides Blue Drive, aux hybrides Blue Drive Plug-In (rechargeables via le réseau), aux diesels propres Blue Drive, aux véhicules Blue Drive Flex- Fuel qui fonctionnent  tant  au carburant traditionnel qu’au biocarburant et, comme offre ultime, aux véhicules électriques Blue Drive Fuel Cell (Pile à combustible).
 

Sur l’innovante i30 Blue Drive, le moteur est automatiquement coupé lorsque la voiture est à l’arrêt dans le trafic (moins de 5 km/h). Le moteur redémarre de lui-même au moment où le conducteur souhaite poursuivre sa route. Le système ISG est surtout mis en valeur dans une circulation intense comme un embouteillage. La consommation et les émissions sont considérablement réduites.
 

Le système ISG (Bosch) de la i30 Blue Drive dispose d’un démarreur plus puissant qui est relié à une ECU (gestion du moteur) adaptée qui analyse en permanence les conditions de conduite.

Lorsque la voiture est à l’arrêt, comme par exemple aux feux de signalisation, l’ECU analysera en moins de rien les informations provenant des différents capteurs répartis sur le véhicule. L’ECU décide, à l’aide de celles-ci, s’il est opportun de couper le moteur.

Il faut encore satisfaire un certain nombre de paramètres importants. En effet, le moteur doit notamment être chaud, le conducteur doit porter sa ceinture et toutes les portières doivent être fermées. Le moteur redémarrera toujours après une minute d’arrêt.

Si le conducteur appuie à 3 reprises successives sur la pédale de frein, le moteur redémarrera aussi. Dans certaines circonstances, le système ISG ne fonctionnera pas.

C’est par exemple le cas quand la climatisation doit fonctionner à une puissance trop forte ou quand la batterie est surchargée. Ou comme déjà mentionné précédemment, quand le conducteur ne porte pas sa ceinture de sécurité.
 

Un alternateur doté d’une nouvelle technologie veille à ce que la production d’électricité soit limitée lors de l’accélération. De cette manière, le moteur éprouve une résistance moindre. Mais le système s’assure aussi que la batterie surtout se recharge lorsque la voiture ralentit. Si la batterie devait avoir une tension insuffisante pour démarrer le moteur lors d’un démarrage ultérieur, la fonction ISG sera provisoirement désactivée. De plus, le moteur ne s’arrête automatiquement que lorsque le conducteur passe au point mort et débraye. Le redémarrage du moteur ne prend aucun délai. Le moteur démarre immédiatement lorsque l’on appuie à nouveau sur l’embrayage.
 

La i30 Blue Drive est produite en Europe et sera disponible avec un moteur essence 1,4 litre ou 1,6 litre. Il est possible de choisir entre une cinq portes et un CrossWagon, un break donc.

Le système ISG, qui ne constitue qu’un seul élément du programme étendu ‘Blue Drive’ de Hyundai, sera aussi systématiquement disponible sur les autres modèles de la gamme. Ainsi, certaines versions diesel de la i30 seront aussi équipées, plus tard cette année, de la technologie Blue Drive.

 

Hyundai   i30   "Blue  Drive  Stop & Start"  2009.